Le point avec Marine Paillasseur, conseillère conjugale à l’hôpital de la Croix-Rousse et infirmière scolaire dans un lycée privé lyonnais.

Quels sont les droits et obligations des mineurs ?

Tout mineur doit avoir un entretien social. Il sert à s’assurer que la décision est bien celle de la jeune fille, qu’elle est libre de toute contrainte. On reçoit alors la jeune fille seule, puis si elle le désire avec son ami ou avec ses parents.

Que faire face au blocage parental ?

Lorsque le dialogue est impossible entre la jeune fille et ses parents, la loi permet à une mineure d’avoir recours à l’avortement sans autorisation parentale. Elle doit alors être accompagnée d’une personne majeure de son choix. Et son anonymat sera totalement respecté.
Je ne veux pas garder mon enfant: que faire?
Je veux avorter: à qui dois-je m’adresser ?
Je suis en détresse : qui peut m’aider ?

Chargement des commentaires facebook ...

2 COMMENTS

  1. Bonjour , je voudrais savoir si les parents doivent etre au courant de l’avortement ou même de la grossesse si elle est cacher ? Merci .

    • Bonjour, il existe un numéro de téléphone spécialement dédié : le 0800 202 205, donnant les adresses nécessaires et invitant à prendre rendez-vous, auprès d’un médecin ou dans un centre de planification. Ceux-ci sont soit associatifs (planning familial), soit hospitaliers. C’est là que l’on trouve les informations nécessaires, mais surtout écoute, aide et si besoin accompagnement psychologique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here