L'hypertension artérielle doit faire l'objet d'un suivi médical strict
L'hypertension artérielle est souvent à l'origine d'infarctus si elle n'est pas traitée ©DR

L’hypertension artérielle est une pathologie très répandue mais dangereuse, voire mortelle, si elle n’est pas contrôlée. A la clé, de multiples complications cardiaques, rénales, neurologiques ou vasculaires. Les explications d’un cardiologue grenoblois expert en hypertension artérielle.

Quelle est la cause de l’hypertension ? Et y a t-il des sujets plus à risques ?

Pour l’hypertension primaire, les causes sont multi factorielles. Il peut s’agir d’une dérégulation des systèmes provoquée par une mauvaise hygiène de vie : une consommation de sel excessive, un manque d’activité physique, une surcharge pondérale. Des observations anciennes dans des îles du Pacifique ont démontré qu’une occidentalisation du mode de vie avec un changement de nourriture et une sédentarisation provoquaient une forte augmentation de la prévalence de l’hypertension chez une population épargnée jusque là. Et cela était associé à une forte augmentation des accidents cardiovasculaires.

Quelles sont donc les mauvaises combinaisons ?

Le risque de faire une complication cardiovasculaire est fortement augmenté si l’hypertension est associée aux autres facteurs de risque classiques qui sont le diabète, le cholestérol trop élevé, le tabagisme, l’obésité, et s’il existe des antécédents familiaux cardiovasculaires jeunes chez des parents du premier degré.

Hypertension artérielle, des complications multiples

Quels sont les risques de l’hypertension sur la santé ?

Le patient est comme nous l’avons vu souvent asymptomatique. Parfois, il ne va se plaindre que de céphalée ou d’un essoufflement plus rapide à l’effort. Dans ce dernier cas, un avis médical est indispensable pour rechercher une complication cardiologique.
Mais, l’hypertension artérielle peut entraîner des complications multiples : neurologiques, cardiaques, vasculaires ou rénales. L’hypertension artérielle va favoriser les accidents vasculaires cérébraux (AVC) responsables de paralysies parfois très handicapantes, des troubles de la vision avec perte de la vue…
Au niveau cardiaque, l’hypertension peut favoriser les troubles du rythme cardiaque type fibrillation auriculaire, une maladie coronaire type angine de poitrine, un infarctus.
L’hypertension artérielle chronique peut aussi entrainer une diminution de la fonction rénale avec un risque d’insuffisance rénale nécessitant dans les formes les plus graves une prise en charge en dialyse.

Retrouver une bonne hygiène de vie

Peut-on combattre l’hypertension ?

Grâce à une modification de ses habitudes de vie (alimentation, activité physique régulière, perte de poids, baisse de la consommation d’alcool, arrêt du tabac…), il est possible de diminuer très nettement les risques de complications évoquées ci-dessus.
Si malgré ces règles d’hygiène de vie, la tension se maintient, à ce moment là, le médecin pourra décider d’un traitement pharmacologique qui débutera d’autant plus vite que tension sera élevée et le terrain du patient à risques. On possède une large gamme thérapeutique, et on sait que dans plus de deux tiers des cas, on arrive assez simplement à diminuer cette tension artérielle trop élevée. Dans le tiers des cas restant, il faudra trouver une association de médicaments pour être efficace.
L’efficacité de ces traitements sera d’autant plus effective que les patients observeront correctement leur traitement. On considère qu’un tiers des hypertendus ont une pression artérielle parfaitement contrôlée par les traitements, ce qui est encore insuffisant. Pourtant, on dispose de beaucoup de recul sur ces traitements dont le bénéfice est certain, et qui sont de surcroît bien tolérés et sont souvent simples à prendre en une seule prise par jour.  Sans dramatiser, le médecin doit donc bien expliquer au patient l’importance de l’observance du traitement. De nombreux praticiens peuvent en témoigner : grâce à un changement des habitudes de vie, une perte de poids et parfois des médicaments, la grande majorité arrive à normaliser sa tension artérielle !

Qui est le médecin compétent en matière d’hypertension ?

C’est le généraliste en premier lieu qui joue un rôle central essentiel. Si ce dernier rencontre des difficultés pour traiter la pathologie, il peut alors diriger son patient vers un cardiologue. Dans les formes les plus compliquées, il peut adresser son patient à un centre spécialisé. Au CHU de Grenoble, nous disposons justement d’un centre dit d’excellence européen en matière d’hypertension artérielle. Les formes les plus compliquées pourront ainsi bénéficier d’une prise en charge pluridisciplinaire associant cardiologue,  néphrologue, radiologue, endocrinologue…

Hypertension, agir pour mieux prévention

Comment agir en prévention contre l’hypertension ?

Au niveau de l’alimentation, les conseils sont classiques. Ne pas manger trop salé, trop sucré. Perdre l’habitude de saler à nouveau les plats, éviter la charcuterie et le fromage en quantités trop importantes, tout comme les plats industriels. Limiter la consommation d’alcool.Tenter de limiter la prise de poids.
Il s’agit aussi de garder une activité physique régulière : au moins deux fois par semaine pour que cela soit bénéfique. L’exercice est bénéfique à tout âge.
Arrêter le tabac, mais aussi prendre en charge son cholestérol si ce dernier est présent. Attention au diabète.

Retrouvez la liste de tous les cardiologues de votre ville ou de votre quartier sur www.conseil-national.medecin.fr

A savoir

On considère que le risque d’AVC est multiplié par 7 chez les hypertendus. Le risque d’insuffisance cardiaque est multiplié par 4. Heureusement, ces risques sont nettement diminués si la pression artérielle est normalisée par les traitements.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here