Il est important de consulter le dentiste au moins une fois par an, pour prendre soin de ses dents.
Trop se brosser les dents peut avoir un effet contre productif. Après chaque repas, c'est suffisant. ©Freepik

Se brosser les dents : un geste quotidien et essentiel pour une bonne hygiène de vie. C’est ce qu’a rappelé le DR Eric Lenfant, chirurgien-dentiste à Caluire-et-Cuire (Rhône) à l’occasion de la journée nationale du sourire, le vendredi 7 octobre dernier. Un message que le président de l’URPS Chirurgiens-Dentistes Auvergne-Rhône-Alpes a précisé sur le plateau de BFM TV Lyon, durant l’émission Votre Santé du mardi 11 octobre: à quelle fréquence faut-il consulter un spécialiste ? Quelles brosses à dents utiliser pour un sourire éclatant ? Eléments de réponse.

Les pathologies dentaires sont particulièrement fréquentes en France. On estime en effet à un tiers le nombre d’enfants de 6 ans touchés par une ou plusieurs caries. Un pourcentage qui monte à 45 % chez les enfants de 12 ans et à plus de 75% des adultes. Autre statistique révélatrice, celle du nombre de dents absentes, qui s’élève à trois en moyenne chez les 35-44 ans et à près de dix-sept chez les 65-74 ans !

Une hygiène bucco-dentaire saine et régulière reste le meilleur moyen de conserver une bonne dentition. Les conseils du Dr Eric Lenfant, praticien à Caluire-et-Cuire et président de l’URPS Chirurgiens-Dentistes Auvergne-Rhône-Alpes. 

Quels sont les bons réflexes pour avoir un sourire éclatant ?  

Ils sont au nombre de trois. Consulter son chirurgien-dentiste au moins une fois par an, procéder à un brossage dentaire après chaque repas et éviter de manger trop sucré. Le sucre, en effet, est le pire ennemi de la dent. 

À partir de quel âge est-il important d’aller une fois par an chez le dentiste ? 

À partir du moment où il y a des dents. Avant 2 ou 3 ans, il vaut mieux avoir consulté au moins une fois. Car on peut tout à fait détecter des anomalies dans des dents de lait. 

Pour les adultes, y a-t-il une nécessité d’un détartrage régulier ? À quelle fréquence ? 

C’est bien pour les dents et les gencives. Quand le tartre s’attaque à l’os, la gencive ne remonte plus. Cela favorise le déchaussage des dents, que l’on peut perdre plus facilement. Un bon détartrage est donc particulièrement utile, mais pas trop souvent. Deux fois par an, c’est ce que rembourse la sécurité sociale, et cela suffit amplement. 

On entend dire que le fait de se brosser les dents plusieurs fois par jour peut devenir contre productif, est-ce vrai ? 

C’est exact. La brosse à dent à poils souples est efficace pour éviter de trop léser les gencives. L’utilisation du fil dentaire est aussi importante que celle de la brosse à dent. Son usage est malheureusement rare en France contrairement aux États-Unis où il est très répandu.

De manière très concrète, quels conseils donner à un enfant sur le brossage de dents ?

Tout simplement de se brosser les dents après chaque repas et de ne pas manger trop sucré. 

Est-ce vrai que nous ne sommes pas tous égaux en matière de dentition ? Y a-t-il un côté héréditaire ? 

Nous ne sommes pas égaux face aux problèmes dentaires. Cela dépend de trois choses. Tout d’abord l’hérédité. Ensuite, il y a des germes qui sont plus toxiques que d’autres. Puis il y a l’environnement : des personnes ont une hygiène parfaite, d’autres beaucoup moins. Donc certains peuvent avoir une mauvaise hygiène, des bactéries un peu agressives et en plus une hérédité qui est mauvaise. Nous ne sommes pas tous égaux, cela dépend de chacun. 

Est-il possible qu’un problème dentaire ait une incidence sur d’autres parties du corps? 

C’est vrai et connu depuis un bon siècle. Laisser perdurer une infection dentaire, même anodine, peut provoquer des troubles cardiaques, ou encore des septicémies en cas d’infection. Les complications sont donc possibles. Les sportifs de haut niveau peuvent être contrariés dans leur pratique par une banale infection dentaire. Un simple petit problème de dent ignoré peut ainsi être à l’origine de tendinites, par exemple. 

Ce n’est pas simple de choisir une bonne brosse à dent. Électrique, manuelle, souple, médium, ferme… que faut-il choisir ? 

Les brosses à dent à poils souples permettent d’éviter de léser les gencives. Le fil dentaire est aussi très efficace. Et ne pas le faire trop souvent : après les repas c’est suffisant. Et pendant trois minutes !

Le blanchiment est un phénomène en vogue, est-ce dangereux ? 

Il vaut mieux s’adresser à un chirurgien-dentiste pour le blanchiment car cela peut, si c’est trop agressif, provoquer des douleurs en mangeant ou en buvant. Ensuite, on a du mal à les guérir. Le blanchiment n’est pas anodin : il faut le faire avec parcimonie, et chez un spécialiste.

Retrouvez l’intégralité du replay de l’émission Votre Santé du 11 octobre 2022 sur Ma Santé TV.

À SAVOIR

Il est nécessaire de changer sa brosse à dents régulièrement, idéalement tous les trois mois. Il ne faut pas attendre que les poils soient repliés car le brossage n’est plus efficace.   

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here