Grossesse et tabac: des cadeaux pour arrêter de fumer !

0
118
Arrêter de fumer avec une incitation financière, une nouvelle piste de réflexion pour les femmes enceintes
Les femmes enceintes sont-elles capables d'arrêter de fumer pour quelques bons d'achat ? Une étude vise à le démontrer ©DR

Avis aux volontaires qui attendent un bébé. Une étude de grande envergure va être menée dans une quinzaine de maternités de France, dont celle de Saint Joseph Saint Luc, à Lyon. Objectif: inciter les femmes enceintes à arrêter de fumer avec des bons d’achat…

De nombreuses études ont démontré que la consommation de tabac par la femme enceinte augmentait de manière significative les risques pendant la grossesse et à la naissance. La nicotine serait notamment à l’origine de troubles graves de santé chez l’enfant : augmentation des risques de troubles psychiatriques, des cas d’obésité, d’asthme, de diabète de type 2, de tumeurs malignes de la rétine, de tumeurs cérébrales, de leucémie, ainsi que de la mortalité infantile quelle qu’en soit la cause.
Constat d’autant plus inquiétant que divers rapports ont mis en évidence la moindre efficacité des traitements de substitution nicotiniques sur l’arrêt du tabac chez les femmes enceintes. Devant cette problématique de santé publique, des moyens alternatifs inédits – sans effets indésirables pour la santé de la mère ou de l’enfant – sont envisagés par le monde scientifique.
Ainsi, depuis quelques jours, une étude portée par l’Assistante Publique – Hôpitaux de Paris, avec le support financier de l’Institut National du Cancer,  est réalisée dans seize maternités de France, dont celle du Centre Hospitalier Saint Joseph Saint Luc (CHSJSL), à Lyon (Rhône). “L’objectif principal de cette étude sera d’évaluer l’impact d’une incitation financière sur le taux d’abstinence au tabac chez les femmes enceintes“, explique la direction de l’établissement lyonnais. Au total, ce sont 400 futures mamans dans toute la France qui vont participer à cette enquête inédite, avec la perspective de gagner jusqu’à 300 euros en cas de sevrage complet à l’issue de l’étude.
Une initiative de bon aloi si l’on considère que, selon un sondage Ipsos, 53% des personnes interrogées sont favorables à de telles incitations financières pour le sevrage tabagique, alors que 28,6% y sont défavorables.

Des bons d’achat pour arrêter de fumer !

D’une durée de 36 mois, cette étude prévoit 3 à 5 consultations de tabacologie par femme enceinte volontaire jusqu’à l’accouchement, et un rappel téléphonique dans les 6 mois qui suivent dans chacun des établissements prenant part au projet. Les volontaires seront réparties de manière aléatoire en deux groupes : un « groupe de contrôle » et un « groupe de traitement ». Les incitations financières prendront, quant à elles, la forme de bons d’achat, valables dans un grand nombre d’enseignes.
Pour les futures mamans souhaitant participer à cette étude au Centre Hospitalier, les critères d’éligibilité sont les suivants :

  • Etre enceinte de moins de 18 semaines (4 mois et demi)
  • Avoir 18 ans ou plus
  • Fumer au moins 5 cigarettes manufacturées par jour ou 3 cigarettes roulées par jour
  • Etre fortement motivée pour arrêter de fumer
  • Ne pas utiliser de cigarettes électroniques pendant cette grossesse
  • Ne pas utiliser d’autres produits de tabac (pipe, cigare, tabac oral) que des cigarettes

Pour plus d’informations : 04 78 61 88 68, du lundi au vendredi de 9h à 17h, sauf le mardi après-midi.​

A SAVOIR

Des chercheurs de l’Institut Scripps, en Californie, viennent de mettre au point un vaccin susceptible de lutter contre l’addiction à la nicotine. Ce vaccin, testé avec succès sur des souris, réduit les effets de la nicotine sur le cerveau et réduit ainsi la dépendance. Cette découverte, qui constitue une piste pour parvenir à un sevrage thérapeutique du tabac, exige maintenant de nombreuses années de tests cliniques avant une éventuelle commercialisation. En attendant, les fumeurs devront toujours se contenter des patches, chewing-gums et autres cigarettes électroniques pour surmonter leur addiction…

Chargement des commentaires facebook ...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here