La grippe poursuit son offensive en Rhône-Alpes

0
66
La région Rhône-Alpes vire au rouge vif sur la carte de la grippe

Lyon, Grenoble et Valence grelottent et toussent… Alors que le seuil épidémique de la grippe a été dépassé en France métropolitaine, le virus se révèle particulièrement actif en Rhône-Alpes, l’une des régions les plus touchées avec l’Auvergne.

Lyon, Grenoble et Valence grelottent et toussent… Alors que le seuil épidémique de la grippe a été dépassé en France métropolitaine, le virus se révèle particulièrement actif en Rhône-Alpes, l’une des régions les plus touchées avec l’Auvergne.
La carte de France de la grippe vire au rouge vif en cette fin de mois de janvier. Lors des deux dernières semaines, 457 000 personnes auraient consulté un médecin généraliste pour des syndromes grippaux. Ce chiffre, éloquent, confirme que la France est bien entrée dans un épisode épidémique fort, comme le confirment les statistiques du réseau Sentinelles. La semaine dernière, le taux de consultation pour syndromes grippaux a atteint 470 cas pour 100 000 habitants, soit bien au-delà du seuil épidémique fixé à 177 cas/100 000 habitants. “Cette deuxième semaine consécutive de dépassement du seuil vient confirmer l’arrivée de l’épidémie de grippe en France métropolitaine“, insistent les médecins Sentinelles dans leur dernier rapport hebdomadaire.
Dans ce contexte, Rhône-Alpes figure parmi les régions les plus concernées par cette épidémie avec 561 cas recensés pour 100 000 habitants. De Lyon à Grenoble, le virus se révèle particulièrement virulent sur les départements du Rhône, de la Drôme, de la Savoie, de la Haute-Savoie et de l’Isère. L’Ain reste provisoirement à l’écart de ce pic épidémique, alors que la Loire et l’Ardèche sont les deux départements les moins impactés en Rhône-Alpes. Dans ce triste hit-parade du syndrome grippal, l’Auvergne figure sur le podium avec 632/100 000 habitants atteints, le cœur de l’épidémie se situant actuellement sur les régions Limousin (1688 cas/100 00 habitants) et Picardie (1429 cas/100 000 habitants). Les spécialistes de l’Inserm notent encore que l’âge moyen des victimes de la grippe tourne autour de 23 ans, les hommes étant un peu moins touchés (47%) que les femmes.

Des précautions à prendre pour éviter la propagation du virus

Compte tenu de la virulence du virus, les médecins recommandent de prendre quelques précautions d’usage pour éviter sa prolifération: se laver les mains régulièrement, ou utiliser une solution hydro-alcoolique, après tout contact direct avec un malade ou une surface possiblement contaminée par le virus (poignées de porte, verres, ustensiles, etc.), aérer les pièces afin d’éviter une atmosphère confinée propice aux contaminations, éviter les projections (toux, éternuements) en toussant dans le creux du bras, utiliser des mouchoirs en papier jetés ensuite dans une poubelle à couvercle fermé, éviter tout contact direct avec les malades et ne surtout pas les embrasser, en particulier les enfants en bas âge et les personnes fragiles…

A savoir

Les médecins Sentinelles surveillent chaque semaine le nombre de cas de syndromes grippaux vus en consultation (définis par une fièvre supérieure à 39°C, d’apparition brutale, accompagnée de myalgies et de signes respiratoires) en Rhône-Alpes comme dans les autres régions françaises.

Chargement des commentaires facebook ...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here