L'épidémie de grippe gagne du terrain en Auvergne Rhône-Alpes
Mal de tête, fièvre et courbatures.. la grippe met à plat un bon tiers de la France cet hiver ©P.Auclair

Depuis le début de l’épidémie de grippe, il y a trois semaines, 578 000 personnes auraient consulté un médecin généraliste pour des syndromes grippaux en France. La région Auvergne Rhône-Alpes reste la plus touchée par un virus décidément très virulent…

De Lyon à Marseille, de Clermont-Ferrand à Annecy, la grippe fait des ravages depuis le début de l’année dans tout le quart Sud-Est de la France. Depuis le début de l’épidémie, il y a trois semaines, plus de 578 000 personnes ont consulté leur médecin généraliste pour des syndromes grippaux (fièvre supérieure à 39 degrés, d’apparition brutale, associée à des maux de tête, des courbatures et des difficultés respiratoires).
Si la région parisienne et une grande partie Nord et Ouest du pays sont plutôt épargnés par le virus, l’épidémie gagne notamment du terrain en Auvergne Rhône-Alpes. Pour la deuxième semaine consécutive, cette région figure en tête du triste hit-parade des zones les plus touchées par la maladie avec 783 cas recensés pour 100 000 habitants, soit pratiquement le double de la moyenne nationale (398 cas/100 000 habitants) et bien au dessus du seuil épidémique fixé à 178/100 00 habitants. Bourgogne Franche-Comté (629/100 000) et Provence-Alpes-Côte d’Azur (571/100 000) figurent également parmi les régions les plus sensibles au virus. Désormais, tous les départements d’Auvergne Rhône-Alpes apparaissent en rouge vif sur la carte, à l’exception du Cantal.

La grippe va continuer de progresser

Selon les experts du réseau Sentinelles, chargés de surveiller et d’analyser l’évolution de la maladie, l’âge médian des personnes grippées était la semaine dernière de 41 ans, les hommes représentaient 44% des cas. “Selon le modèle de prévision reposant sur les données historiques et sur les délivrances de médicaments, l’incidence des syndromes grippaux devrait continuer d’augmenter la semaine prochaine et rester au-dessus du seuil épidémique“, conclut le communiqué hebdomadaire du réseau Sentinelles. Plus que jamais, la vigilance s’impose, notamment pour les personnes les plus fragiles, les femmes enceintes, les personnes âgées et les enfants.

Auvergne Rhône-Alpes et Paca figurent parmi les régions les plus touchées par la grippe
De Lyon à Marseille, le rouge est de mise sur la carte de la grippe © réseau Sentinelles

A SAVOIR

L’épidémie de grippe saisonnière, très contagieuse cette année, dure en moyenne neuf semaines. Mais en 2009-2010, elle s’était étendue sur 16 semaines. L’hiver dernier, elle avait touché environ 3 millions de personnes au total. L’observation des malades atteints de la grippe depuis trois semaines révèle que dans 99% des cas, le virus est de type A dont 96% de type A(H3N2), proches ou identiques à l’une des souches contenues dans le vaccin mis sur le marché cette année. Une raison supplémentaire de se faire vacciner avant l’arrivée du pic épidémique.

Chargement des commentaires facebook ...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here