La grippe est de retour de Lyon à Annecy
Maux de tête, fièvre, courbatures... les symptôme de la grippe apparaissent en Auvergne Rhône-Alpes ©Emma Vautenin

Selon les données fournies par SOS Médecins, le seuil épidémique de la grippe est dépassé en Auvergne Rhône-Alpes, notamment dans la Métropole de Lyon, alors que de nombreux cas sont aussi observés à Annecy et Grenoble.

De la fièvre, des tremblements, des maux de tête, des courbatures… Les virus sortent du bois en cette fin d’année. La grippe a ainsi atteint le stade de l’épidémie en France selon l’Irsan, réseau de surveillance qui base son évaluation sur des données en temps réel fournies par SOS Médecins. “Au cours de la période allant du mardi 06 décembre 2016 au lundi 12 décembre 2016, l’Irsan estime que la grippe a touché 111 303 nouvelles personnes en France métropolitaine. Cette valeur est en augmentation de 71,86 % par rapport à la semaine dernière (64 765)“, explique Laurent Toubiana, directeur de l’Institut de Recherche pour la Valorisation des données de SANté.
Cette poussée épidémique est particulièrement sensible en Auvergne Rhône-Alpes, région la plus concernée juste derrière PACA. Dans leur dernier bulletin, les experts de l’Irsan estiment que le nombre de cas de grippes atteint 234/100 000 habitants en Auvergne Rhône-Alpes, bien au-delà du seuil épidémique fixé à 67 cas pour 100 000 habitants. Un chiffre en hausse de près de 120% par rapport à la première semaine de décembre !

Grippe et gastro, les tubes du prochain hiver

Lyon voit la grippe en sorte hausse
La grippe progresse vite dans le Rhône ©IRSAN

Cette dégradation est particulièrement sensible dans le Rhône (309 cas/100 000, soit une hausse de 84%), département désormais teinté de rouge sur la carte épidémiologique, alors que l’Isère et la Haute-Savoie commencent aussi à grelotter. Certaines agglomérations sont particulièrement impactées, à commence par la Métropole de Lyon où l’on observe le taux d’incidence le plus élevé (309 cas/100 000 habitants), les villes d’Annecy (221) et de Grenoble (220) affichant aussi un nombre de cas grippaux bien supérieurs au seuil épidémique.
La situation n’est guère plus reluisante sur le front de la gastro-entérite. L’épidémie continue de progresser en Auvergne Rhône-Alpes avec désormais plus de 300 cas observés pour 100 000 habitants (+3,25% par rapport à la semaine précédente). Le Puy-de-Dome figure parmi les départements français les plus touchés par cette épidémie de diarrhée et de maux de ventre, la Savoie et le Rhône affichant aussi des chiffres supérieurs à la moyenne nationale.

La gastro-entérite est en hausse en Auvergne Rhône-Alpes
La carte de France de la gastro… ©IRSAN

A SAVOIR

Les épidémies de grippe saisonnière surviennent chaque année en France au cours de l’automne et de l’hiver en raison de la grande contagiosité de cette infection virale. Souvent considérée comme bénigne, la grippe peut entraîner des complications graves, voire des décès, chez les personnes fragiles (source: ameli-sante)

Chargement des commentaires facebook ...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here