La grippe arrive en France
Fièvre et maux de tête ? La grippe vous guette... ©P.Auclair

La grippe fait une apparition tardive mais remarquée en France. Le nombre de cas de syndromes grippaux a bondi la semaine dernière. Neuf régions sont désormais au-dessus du seuil de détection, notamment en Auvergne-Rhône-Alpes, de Lyon à Grenoble, incitant les autorités sanitaires à retarder la fin de la campagne de vaccination.

Le premier coup de froid de l’année aura réveillé la belle endormie. La grippe, qui était en hibernation depuis l’ouverture de la campagne de vaccination, a retrouvé de la vigueur avec la chute des températures constatée la semaine dernière. Selon les données hebdomadaires de l’IRSAN (Institut de Recherche pour la valorisation des données de SANté), le seuil de détection précoce a été franchi dans neuf régions en France.
Concrètement, du mercredi 20 janvier au mardi 26 janvier, l’Irsan estime que la grippe a touché 121 575 nouvelles personnes dans notre pays, soit une incidence hebdomadaire de 183 pour 100 000 habitant. “Cette valeur est en augmentation de 66,31 % par rapport à la semaine dernière (73 100). La valeur de l’incidence pour cette semaine est fort. Elle est supérieure au seuil de détection de 123 cas pour 100 mille habitants“, notent les experts de l’IRSAN, qui se réfèrent au relevé d’activité de 991 médecins participants au recueil quotidien de SOS Médecins France.

La grippe en grande forme en PACA et Rhône-Alpes

A la lecture de la carte épidémiologique, on constate que c’est tout le flanc Est du pays, ainsi que le Nord-Ouest, qui commencent à grelotter. Parmi les régions les plus touchées par ce regain d’activité chez les médecins, Provence-Alpes-Cote-d’Azur (259 cas/100 000 habitants), la Normandie (230), l’Ile-de-France (221), la Bourgogne (190) mais aussi Auvergne-Rhône-Alpes où le taux d’incidence atteint 180 cas pour 100 000 habitants, soit bien supérieur au seuil de détection fixé à 141/100 000 dans la région. Un chiffre en progression de près de 110% en une semaine !

Lyon commence de grelotter

Le virus se révèle particulièrement actif dans le Rhône où le taux d’incidence atteint 248 cas/100 000 habitants, soit une hausse de 83% en une semaine, mais aussi en Isère (168) où le nombre de cas de syndromes grippaux a bondi de 134% en quelques jours, ainsi qu’en Savoie. Parmi les villes françaises les plus touchées par cette arrivée tardive de la grippe, Montpellier, Lille, Rennes, Paris ainsi que Lyon où le taux d’incidence est estimé à 248 cas pour 100 000 habitants (+83%). Un ratio certes inférieur à Cannes (327/100 000) mais supérieur à Annecy (215) ou Grenoble (168), autres villes d’Auvergne-Rhône-Alpes où le seuil de détection a été dépassé.

La vaccination gratuite prolongée jusqu’au 29 février

Dans ce contexte, les autorités sanitaires rappellent qu’il est toujours temps de se faire vacciner. Un message qui s’adresse en premier lieu aux personnes âgées (65 ans et plus), principales victimes de la terrible épidémie de l’hiver 2014/2015, mais aussi aux femmes enceintes et aux personnes atteintes de certaines pathologies(affections broncho-pulmonaires, insuffisance respiratoire…). Pour toutes ces personnes à risque, l’assurance-maladie a décidé de prolonger la durée de validité des bons gratuits de vaccination jusqu’au 29 février.
Pour limiter de contracter le virus de la grippe et ralentir sa propagation, quelques précautions d’usage demeurent essentielles, qu’il s’agisse de se laver les mains régulièrement ou de faire attention aux projections de salive en cas d’éternuement ou de toux.

La grippe arrive en France
La grippe fait une arrivée en force sur le flanc Est de la France ©Irsan

A savoir

Le virus de la grippe est actif environ 5 minutes sur la peau, quelques heures dans les sécrétions séchées, de 8 à 12 heures sur les vêtements, papiers, mouchoirs et jusqu’à 48 heures sur certaines surfaces inertes comme les poignées de porte ou les jouets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here