Avec l'hiver, la grippe montre les muscles...
Fièvre, maux de tête et courbatures... la grippe s'invite pour les fêtes de fin d'année ©E.Vautenin

Le virus de la grippe risque de gâcher les réveillons de beaucoup de Français. L’épidémie gagne du terrain, notamment en Auvergne Rhône-Alpes et dans tout le sud-est du pays. En cas de forte fièvre, n’hésitez pas consulter d’urgence votre médecin…

La grippe s’invite à la table des fêtes de fin d’année. Comme on pouvait le craindre, les conditions climatiques hivernales qui règnent depuis plusieurs semaines sur la France ont donné du tonus au virus de la grippe. Dans son bulletin hebdomadaire publié ce mercredi 21 décembre, le réseau Sentinelles fait état d’une “activité en forte augmentation” pour les syndromes grippaux.
Première semaine de dépassement du seuil épidémique“, précisent les experts de l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale). Selon les dernières données chiffrées, le taux d’incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale la semaine dernière atteint 192 cas pour 100 000 habitants, légèrement au dessus du seul épidémique (171 cas/100 000 habitants). “Il faudra attendre le dépassement du seuil une deuxième semaine consécutive pour confirmer l’arrivée de l’épidémie de grippe“, soulignent les spécialistes du réseau Sentinelles.

La grippe fait son trou de Lyon à Valence

Cette offensive de la grippe est particulièrement sensible sur le quart nord-est du pays. Les taux d’incidences les plus élevés sont ainsi observés en Bourgogne Franche-Comté (299/100 000), en Paca (216/100 000) et en Ile-de-France (21/100 000) mais aussi dans la région Auvergne Rhône-Alpes où ce ratio flirte avec les 300 cas pour 100 000 habitants.
Parmi les départements les plus touchés figurent en premier lieu la Drôme et l’Ardèche (notamment toute la zone entre Valence et Montélimar). Le Rhône (agglomération de Lyon), la Loire, l’Isère et les zones frontalières de la Haute-savoie sont aussi très touchées par cette première offensive hivernale de la grippe.

La grippe avance en Auvergne Rhône-Alpes
Le virus de la grippe est particulièrement actif entre Lyon et Valence ©réseau Sentinelles

A SAVOIR

La semaine dernière, l’âge médian des patients présentant un syndrome grippal (fièvre supérieure à 39°C, d’apparition brutale, accompagnée de myalgies et de signes respiratoires) était de 25 ans, les hommes représentant 52% des cas.

Chargement des commentaires facebook ...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here