Les bons gestes pour se prémunir de la grippe
La grippe est une maladie infectieuse contagieuse pouvant entraîner des complications sévères. ©Pixabay

Toux, courbatures, maux en tout genre… L’épidémie de grippe est bel et bien de retour dans la région. Le nombre de cas augmentant de jour en jour, pas facile de passer entre les gouttes ! Quelques bonnes habitudes peuvent toutefois permettre de s’en prémunir. Les conseils du Dr Ronnaux-Baron pour éviter le virus de la grippe !

L’épidémie de grippe ne cesse de progresser en France et a déjà causé le décès de 44 personnes, tandis que 500 autres ont été admises en réanimation.

Auvergne-Rhône-Alpes compte parmi les régions les plus touchées avec 3 décès et plus de 420 cas pour 100 000 habitants cette dernière semaine seulement. Plus de 1365 personnes ont ainsi été hospitalisées pour grippe entre le 3 et le 9 février contre 1116 la semaine précédente. Selon les données du réseau Sentinelles, on compte également 145 consultations de plus pour 100 000 habitants. Ces chiffres, en constante évolution, font écho aux 46 virus grippaux différents signalés dans la région depuis le début de l’hiver selon Santé publique France.

Si tous les âges sont touchés, les enfants de moins de 15 ans et les personnes âgées restent les plus vulnérables. La couverture vaccinale, en légère augmentation avait pourtant atteint 46,4% en Auvergne-Rhône-Alpes pour les personnes à risques. Un chiffre encourageant mais encore insuffisant pour éviter les cas les plus graves et les décès dûs à la grippe.

Comment se protéger de cette vague grippale ? Quand faut-il consulter un professionnel de santé ? Les conseils du Dr Anne-Sophie Ronnaux-Baron, responsable du pôle régional de veille sanitaire à l’Agence Régionale de Santé Auvergne-Rhône-Alpes.

 

À ne pas confondre avec le rhume !

Nez qui coule ou bouché, éternuements… Contrairement au simple rhume d’hiver responsable d’inflammation des voies aériennes, les symptômes de la grippe sont plus sévères. Ce virus entraîne une infection aiguë des voies respiratoires mais également maux de tête, fatigue, fièvre, douleurs articulaires et musculaires voire vertiges et malaises…

Attention, la grippe n’est pas une maladie à prendre à la légère. Cette pathologie virale peut avoir des conséquences dramatiques pour les personnes les plus fragiles (atteints de certaines pathologies chroniques, immunodéprimées, séniors, enfants, diabétiques, obèses, anorexiques, personnes ,femmes enceintes…).

Les nourrissons de moins de 6 mois ont plus de risques de développer une grippe sévère. Il est donc essentiel qu’ils en soient protégés. À cet âge, leur immunité n’est pas assez développée pour qu’ils puissent être vaccinés contre la grippe. Pour les protéger, leurs proches et entourages doivent donc éviter au maximum de les contaminer. L’adoption de bonnes mesures de prévention passe notamment par le renouvellement du vaccin contre la grippe chaque année.

 

Grippe : les bons gestes pour l’éviter 

Cette maladie virale est très contagieuse. Comme la plupart des autres virus, elle se transmet par contact direct (par les mains, le visage, lors d’étreintes…). Mais aussi indirect (environnement, transports en communs, air ambiant…). Une personne atteinte de grippe qui tousse ou éternue à proximité d’une autre a de fortes chances de contaminer son entourage. Voici quelques gestes pratiques pour s’en prémunir.

– Limitez les contacts avec les personnes contaminées.

–  Portez un masque chirurgical dans les lieux propices aux contaminations et au développement des épidémies (transports en commun, établissements de santé, cabinets médicaux…).

– Lavez-vous régulièrement les mains à l’eau et au savon ou désinfectez-les par friction avec une solution hydroalcoolique. À chaque sortie à l’extérieur, après être allé aux toilettes, avant et après chaque repas, après avoir fréquenté des lieux ou des transports en communs…

– Évitez de partager des objets utilisés par des personnes atteintes de la grippe.

– Faites-vous vacciner annuellement contre la grippe : le risque de contamination sera limité !

 

Face au virus, adoptez une attitude responsable !

Si vous êtes déjà porteurs du virus, protégez vos proches et les personnes fragiles pour éviter sa transmission. Pour cela, optez pour des comportements responsables, de prévention.

– Évitez le plus possible le contact avec les autres personnes en particulier celles qui sont fragiles (enfants, nourrissons femmes enceintes, séniors, malades…).

– Limitez au maximum les visites de patients dans les établissements hospitaliers ou d’accueil pour les personnes âgées ou vulnérables. Cela permettra notamment de diminuer le risque pour eux, de contracter une infection associée aux soins.

– Utilisez un mouchoir à usage unique pour éternuer ou vous moucher et pensez à bien le jeter.

– Couvrez-vous la bouche en cas de toux. Objectif : éviter de propager le virus avec un masque chirurgical par exemple, en particulier en présence de personnes fragiles.

 

Quand consulter ?

Les effets de la grippe (maux de gorge, migraines, courbatures, toux, fièvre, écoulements nasaux…) durent en général quelques jours voire quelques semaines. Si les symptômes persistent et que vous n’avez rien sous la main pour vous soigner, notamment du paracétamol, consultez votre médecin traitant.

Retrouvez la liste des médecins généralistes sur www.conseil-national.medecin.fr

 

À SAVOIR

Les animaux aussi peuvent être contaminés par le virus de la grippe. Le virus de type A (H1N1) touche aussi bien les hommes que certaines espèces animales (oiseaux, porc, chevaux, furets…). Les chats et les chiens, moins chanceux, peuvent être exposés à d’autres virus pouvant entraîner un état grippal. Les symptômes ressemblent à ceux connus chez l’homme. Si vous suspectez des signes de grippe animale chez votre boule de poils, n’hésitez pas à consulter un vétérinaire !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here