Grippe: de Lyon à Grenoble, la fièvre retombe doucement

0
118
La grippe continue de faire grelotter la France
Fièvre, maux de tête, courbatures... C'est la grippe ! ©Emma Vautenin

Le virus de la grippe continue de mettre la France à plat. En six semaines d’épidémie, près de 1,4 millions de Français ont été victimes de la maladie. Malgré une légère baisse du nombre des consultations, Auvergne Rhône-Alpes demeure l’une des régions les plus impactées.

Le froid vif qui règne depuis plusieurs semaines en France demeure le meilleur allié du virus de la grippe, particulièrement actif cette année. Résultat, selon le dernier bulletin du réseau Sentinelles, chargé de la surveillance de la maladie, ce sont 1 339 000 personnes qui ont consulté un médecin généraliste pour des syndromes grippaux (fièvre supérieure à 39 degrés,  d’apparition brutale, accompagnée de myalgies et de signes respiratoires) depuis le début de l’épidémie, il y a six semaines.
En France métropolitaine, la semaine dernière, les consultations de médecine générale ont atteint 437 cas pour 100 000 habitants, soit 285 000 nouveaux cas. Un ratio largement au-dessus du seuil épidémique (178 cas pour 100 000 habitants). “L’activité grippale semble en augmentation chez les enfants (0-14 ans) et en diminution chez les personnes âgées de 65 ans et plus“, soulignent les experts du réseau Sentinelles, qui précisent que l’âge moyen des malades se situe atour de 25 ans.

Grippe, la France en pleine épidémie

Cette offensive de la grippe dans l’Hexagone semble perdre un peu de son intensité en Auvergne Rhône-Alpes, sans doute la région la plus touchée depuis le début de l’épidémie. La semaine dernière encore, cette région figurait toutefois toujours sur le podium des zones les plus affectées avec un ratio de 432 cas pour 100 000 habitants, seules les régions Paca (775) et l’Occitanie (598) affichant des statistiques encore plus alarmistes. A l’exception de l’extrême Sud-Ouest (Bretagne) et de l’extrême Sud-Est (Alsace), toutes les régions virent progressivement au rouge vif sur la carte épidémiologique. “La totalité des régions présente un taux d’incidence supérieur au seul épidémique national pour la première fois cette année“, insistent les spécialistes de l’Inserm.
En Auvergne Rhône-Apes, le pic épidémique semble proche sur la façade Est, notamment dans le Cantal, le Puy-de-Dôme et l’Allier, alors que la maladie semble en recul sur la partie Sud, en particulier dans la Drôme, l’Ardèche et l’Isère.

La grippe continue de progresser en France
Toutes les régions françaises sont désormais au dessus du seuil épidémique ©réseau Sentinelles

A SAVOIR

Selon les derniers chiffres fournis par Santé publique France, l’épidémie de grippe actuelle sera sans doute l’une des plus sévères enregistrées ces dernières années en France, la référence demeurant  l’hiver 2014/2015 marqué par une surmortalité de 18 000 personnes, en grande partie attribuable à la grippe. Depuis début janvier, la France enregistre déjà une surmortalité inquiétante (de l’ordre de 8 100 décès en plus), la souche A (H3N2) touchant en priorité les personnes âgées, les plus vulnérables.

Chargement des commentaires facebook ...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here