Grippe et gastro, les
La gastro et la grippe progressent en Rhône-Alpes

L’épidémie de gastro-entérite continue de progresser en France, même si le nombre de consultations pour diarrhée aigüe demeure en-deçà du seul épidémique. L’Auvergne figure parmi les régions les plus touchées, alors que la région lyonnaise et Rhône-Alpes sont particulièrement concernés par le virus de la grippe.

L’épidémie de gastro-entérite est en pleine forme en ce début 2015 ! En une semaine, le nombre de consultations en médecine générale pour diarrhée aigüe a continué de progresser en France, soit 147 000 nouveaux cas, en augmentation par rapport à la semaine précédente. Au niveau national, le taux d’incidence s’établit à 230 cas pour 100 000 habitants. Un ratio élevé mais qui demeure toutefois en dessous du seuil épidémique (277 cas pour 100 000 habitants). Dans son bulletin hebdomadaire, le réseau Sentinelles note que le virus se révèle particulièrement virulent dans les régions Languedoc-Roussillon (516), Limousin (487) et Auvergne (434). En revanche, la région Rhône-Alpes enregistre un léger reflux du nombre de cas, soit 157 cas pour 100 000 habitants contre 185 cas la semaine précédente.
Les experts du réseau Sentinelles notent aussi que l’âge moyen des cas constatés oscille autour de 26 ans, les hommes (45%) étant moins concernés que les femmes (55%). “Selon le modèle de prévision basé sur les données historiques, le niveau d’activité des diarrhées aiguës devrait continuer d’augmenter et pourrait dépasser le seuil épidémique la semaine prochaine“, précise les spécialistes de l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale), qui soulignent par ailleurs que “la semaine dernière, deux des quatre classes médicamenteuses surveillées avaient atteint leur seuil d’alerte, confirmant une augmentation de l’activité des gastro-entérites“.
Si la gastro-entérite poursuit sa montée en puissance en France, la grippe saisonnière fait aussi de plus en plus de victimes dans l’Hexagone. Ainsi, selon la définition du syndrome grippal du réseau Sentinelles (fièvre supérieure à 39 degrés, d’apparition brutale, accompagnée de myalgies et de signes respiratoires), il a été constaté 78 000 nouveaux cas en une semaine, soit 121 cas pour 100 000 habitants. Là encore, le seuil épidémique (175 cas/100 000 habitants) n’a pas été atteint mais “il devrait être dépassé dans les prochaines semaines“, estime le rapport de Sentinelles. Ce seuil a même été largement dépassé en Rhône-Alpes, région qui figure au top de ce triste palmarès avec 341 cas/100 000 habitants, la Haute-Normandie (277) et le Poitou-Charentes (23à) étant aussi très touchés par le virus. L’âge moyen des personnes contaminées par le virus par la grippe saisonnière est de 19 ans, les hommes étant autant touchées que les femmes.

A savoir

Pour limiter les risques de propagation de la gastro-entérite et éviter de la transmettre, adoptez quelques mesures d’hygiène simples :
Lavez-vous souvent les mains avant, pendant et après la préparation des repas, avant de manger, avant d’allaiter ou de nourrir un enfant, après être allé aux toilettes ou avoir aidé un enfant à y aller, après avoir changé la couche d’un enfant.
Désinfectez le siège des toilettes et les surfaces ou objets qui pourraient être contaminés par des selles ou des vomissements.
Mettez des couches superabsorbantes aux jeunes enfants, afin de prévenir les fuites.
Préparez et nettoyez les biberons dans les meilleures conditions de propreté possibles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here