Le mal de ventre annonce souvent la gastro
Maux de ventre et diarrhée, c'est la gastro-entérite ! ©P.Auclair

Pour la deuxième semaine consécutive, le seuil épidémique a été dépassé en France sur le front de la gastro-entérite. En deux semaine d’épidémie, 286 000 personnes auraient déjà consulté un médecin pour des diarrhées aiguës. Sur la seule semaine dernière, le nombre de consultations en médecine générale a atteint 219 cas pour 100 000 habitants, soit […]

Pour la deuxième semaine consécutive, le seuil épidémique a été dépassé en France sur le front de la gastro-entérite. En deux semaine d’épidémie, 286 000 personnes auraient déjà consulté un médecin pour des diarrhées aiguës. Sur la seule semaine dernière, le nombre de consultations en médecine générale a atteint 219 cas pour 100 000 habitants, soit 143 000 nouveaux cas. Un ratio bien supérieur au seuil épidémique fixé à 194 cas pour 100 000 habitants. “Il s’agit de la seconde semaine consécutive de dépassement du seuil épidémique confirmant l’arrivée de l’épidémie en France“, soulignent les experts du réseau Sentinelles dans leur bulletin hebdomadaire, qui prévoit que “le niveau d’activité des diarrhées aiguës devrait continuer d’augmenter dans les prochaines semaines“.

Diarrhée aiguë: l’Isère dans le rouge

Si l’Auvergne et la région PACA figurent parmi les plus touchées par cette poussée épidémique, la région Rhône-Alpes demeure pour l’instant relativement épargnée avec un taux d’incidence global de 155 cas pour 100 000 habitants. Sur l’ensemble du territoire rhônalpin, l’activité de gastro-entérite est qualifiée de “modérée” par les spécialistes de l’Inserm, même si tous les départements ne sont pas logés à la même enseigne. Ainsi, les médecins de l’Isère sont très sollicités par des cas de diarrhées aiguës, ce département s’affichant désormais en rouge sur la carte épidémiologique régionale.

La gastro arrive à Lyon

Le département de l’Ardèche, actuellement en orange foncé, pourrait lui aussi rapidement basculer au delà du seuil épidémique. Idem dans le Rhône, le nombre de cas signalés sur Lyon et l’agglomération lyonnaise étant en forte hausse ces derniers jours. En revanche, l’activité de gastro-entérite demeure assez faible dans d’autres départements de Rhône-Alpes comme la Loire, l’Ain, la Savoie ou la Drôme.

L'Isère est très touchée par la diarrhée
La gastro-entérite est particulièrement virulente en Isère et dans le Rhône © Réseau Sentinelles

 

A savoir

Pour les experts du réseau Sentinelles, un cas de diarrhée aiguë est recensé si le patient signale au moins 3 selles liquides ou molles par jour datant de moins de 14 jours motivant une consultation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here