Attention à la déshydratation : la solution SRO

1
1659

Chaque année, l’épidémie de gastro-entérite est responsable de plus d’un million de consultations chez le médecin. Le plus souvent bénigne, elle peut être grave chez les nourrissons et les enfants chez qui elle peut entraîner une déshydratation sévère.

 

Comment éviter la déshydratation liée à la diarrhée

Pour éviter la déshydratation, complication rare mais sérieuse de la gastro-entérite, il est recommandé aux parents d’utiliser dès les premiers symptômes un soluté de réhydratation orale ou SRO.
Disponibles en pharmacie sans ordonnance, les SRO se présentent sous forme de petits sachets de poudre à dissoudre dans 200 ml d’eau faiblement minéralisée.
Leur composition a fait l’objet de recommandations de la part de la Société européenne de gastroentérologie, hépatologie et nutrition pédiatrique.

Le SRO, seul traitement efficace contre la diarrhée hivernale

En cas de diarrhée aiguë, la réhydratation orale par les SRO doit débuter immédiatement par petites quantités (5 ml toutes les 1 à 2 minutes). « Il est essentiel de respecter la soif de l’enfant afin d’éviter les vomissements », précise le docteur Agnès Duquesne, pédiatre et présidente de Courlygones.
« Inutile en revanche, de donner de l’eau pure, de l’eau de riz, des soupes de carottes, ou des boissons gazeuses à base de cola car leur composition n’est pas du tout adaptée ».

Si votre enfant de moins de 12 mois a une gastro-entérite : consultez

Si votre enfant a moins de 12 mois, une diarrhée peut être sévère car à cet âge, le nourrisson est plus vulnérable. Il faut donc consulter sans attendre.

Pour les plus grands, adoptez les bons gestes

Premièrement, observez. Comptez le nombre de selles liquides et de vomissements. Prenez sa température et si possible pesez-le pour être en mesure, si nécessaire, d’évaluer la perte de poids. Surveillez également le comportement de l’enfant. Tant qu’il joue et babille, il n’y a pas de raison de s’inquiéter.
Ensuite, agissez. Si vous allaitez votre enfant, continuez l’allaitement. « Dans tous les cas, donnez-lui du soluté de réhydratation orale en petites quantités, au biberon ou à la cuillère, tous les ¼ d’heure au début ». « C’est la seule boisson adaptée aux besoins de l’enfant qui souffre de diarrhée », insiste la pédiatre qui regrette qu’elle ne soit pas systématiquement prescrite.
Si l’enfant continue de vomir, stoppez l’alimentation pendant 4 à 6 heures (sauf l’allaitement maternel) et continuez à proposer du soluté.
Enfin surveillez. Tant que votre enfant a de la diarrhée, donnez-lui du SRO. Parallèlement s’il se comporte comme d’habitude, c’est-à-dire s’il joue, bouge et ne vomit plus, vous pouvez reprendre son alimentation habituelle en petites quantités tout en restant vigilant pendant 48 heures.

Quand la gastro conduit-elle aux urgences pédiatriques ?

En revanche si son comportement change, s’il a des vomissements persistants, une température supérieure à 38,5°, est très fatigué ou a du sang dans les selles, emmenez-le rapidement chez un médecin qui l’examinera et le pèsera. N’hésitez pas non plus à consulter si la diarrhée persiste au-delà de deux jours.
En cas de gastro et de diarhée chez l’enfant, le conseil numéro 1 est de toujours avoir à la maison une solution de réhydratation orale (SRO) et de donner à boire à l’enfant le plus possible.

Catherine Foulsham

Chargement des commentaires facebook ...

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here