froid conseils et idées fausses
Lutter contre le froid exige quelques conseils et astuces simples ©Varavin88

Le mercure chute et les idées reçues ressurgissent sur la meilleure manière de se protéger du froid. Entre conseils de grand-mère et fake news sur le web, difficile de dénicher les vraies bonnes attitudes à adopter. Ma Santé remet certains préjugés à leur place…

 

Respirer par la bouche favorise la « goutte au nez »

Et non ! Certes, en hiver, le nez a tendance à se transformer en fontaine. Mais l’idée qu’une technique de respiration empêcherait ce phénomène est un mythe. En effet, l’écoulement nasal (ou rhinorrhée pour les connaisseurs) est naturellement plus abondant par grand froid. L’air étant plus sec, nos cellules fabriquent davantage de mucus pour humidifier la muqueuse nasale et éviter qu’elle ne s’assèche. Les poils du nez (cils), qui évacuent une grande partie du mucus par la gorge, sont également moins productifs en hiver.  On avale ainsi moins de sécrétions qu’à l’accoutumée… qui sont évacuées par les narines.

 

Chaussettes et pulls, l’idéal pour combattre le froid ?

Grosses chaussettes en laine, la solution idéale pour vos orteils

Erreur ! Plutôt que de gagner en confort, vous risquez de compresser vos orteils. Avec, à la clé : douleurs, ampoules, engelures (gonflements douloureux rougeâtres voire violacés)… Pour protéger vos pieds, il vous faut en effet assez d’espace pour bouger les orteils. Optez plutôt pour une paire imperméable avec une doublure.

 

Un gros pull en laine, l’arme fatale pour lutter contre le froid ?

Et non ! Qu’il soit en laine, en cachemire ou en polaire, un pull, aussi épais soit-il, ne constitue pas une barrière infranchissable en cas de chute du mercure. La bonne technique ? Celle de l’oignon ! En l’occurrence, superposer plusieurs couches de vêtements. Celle à-même la peau devra être fine et bien ajustée. Entre chaque couche, l’air va circuler et jouer le rôle. Un peu comme un double vitrage pour protéger du bruit et des écarts de température.

 

Froid, attention aux mauvaises habitudes

Bien se couvrir évite les maladies de l’hiver

Ce serait trop simple ! « Mets ton écharpe, ou tu attraperas un rhume ! » Ce conseil maintes fois donné par nos aïeux n’est pas justifié… En effet, si bien se couvrir réduit la sensation de froid, s’habiller chaudement ne représente pas une barrière contre les microbes, bactéries ou virus. Les maladies virales comme la rhinopharyngite (ou rhume) se contractent par le contact avec une personne contaminée.  Seuls les gestes barrières permettent de s’en prémunir.

 

Mettre les mains dans les poches, c’est top !

Faute ! La peau des mains est particulièrement fine. Certes, pour les protéger, il est tentant de les glisser dans ses poches. Ce n’est toutefois pas judicieux…  La différence de température peut faire plus de mal que de bien à l’organisme. Quant au mouvement de balancier des bras lors de la marche, il va favoriser la circulation sanguine et réduire la sensation de froid.

 

A SAVOIR

L’hiver, jusqu’à 30% de la chaleur corporelle s’échappe par la tête. Pour réduire cette déperdition calorique, pensez de vous couvrir la tête avec un bonnet ou une casquette. Par grand froid, le cache-oreilles s’avère peu esthétique mais d’une grande efficacité pour protéger vos extrémités auditives…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here