La fièvre chez l'enfant est souvent le signe d'une infection
La fièvre chez l'enfant constitue un signal d'alerte ©DR

Avec près de 100 000 consultations par an pour la seule communauté urbaine de Lyon, la fièvre est le premier motif de consultation dans les cabinets médicaux. Pour rasurer les parents inquiets, les Hospices civils de Lyon et Courlygones rappellent l’attitude à adopter en cas d’accès de fièvre chez leur enfant.

Fièvre du nourrisson, fièvre de l’enfant : Faut il appeler le médecin ?

La fièvre des enfants est un motif de consultation en augmentation de 5 à 10% par an. Face à cette recrudescence, les Hopices civils de Lyon et Courlygones (association regroupant pédiatres, généralistes et
médecins hospitaliers)ont lancé une campagne d’information destinée à éviter le recours trop précoce au médecin et apprendre aux parents à gérer la fièvre.

 

38 , 39 , 40 : prendre la fièvre et agir

«La fièvre est mécanisme naturel de défense contre les infections qui est généralement associée à une maladie bénigne», rappelle le docteur Stagnara, président de Courlygones. Il est donc inutile de s’affoler a priori si votre enfant est fiévreux.
Premier réflexe, mesurez la température avec un thermomètre rectal. Si la température indiquée est supérieure à 38°C, votre enfant est fiévreux et vous devez agir.

  • Ne le couvrez surtout pas, mais au contraire déshabillez-le et faites-le boire souvent et par petites quantités. Attention, pensez à l’hydrater même la nuit.En revanche le bain n’est pas nécessaire.
  • Ensuite, donnez lui du paracétamol en sirop, en poudre, à diluer ou en suppositoire à raison de 15 mg par kilo toutes des 6 heures. En cas de doute, consultez la notice d’utilisation ou demandez conseil à votre pharmacien.
  • Dernier point, observez votre enfant. S’il ne présente pas de signe de gravité et qu’il se comporte comme d’habitude, il n’y a aucune raison de s’affoler. «Tant qu’un enfant mange, boit, joue et bouge, précise la plaquette, attendez, continuez à administrer du paracétamol et surveillez-le pendant 48 heures».

Fièvre du nourrisson : appelez le médecin

  • Si la fièvre persiste au-delà de 48 heures, si votre enfant se comporte de façon inhabituelle ou si sa peau a changé, il faut appeler votre médecin.
  • De même si l’enfant a moins de 3 mois et une température supérieure à 38°C il faut appeler le médecin. En effet, à cet âge un bébé est plus vulnérable et la fièvre peut être une urgence.

 

A SAVOIR

On parle de fièvre si la température corporelle dépasse 38 °C lorsqu’elle est prise chez un enfant normalement couvert, non exposé à une atmosphère très chaude et n’ayant pas fait une activité physique intense avant la prise de température. Une fièvre est dite aiguë lorsqu’elle évolue depuis moins de 5 jours chez le nourrisson, et moins de 1 semaine chez l’enfant plus âgé. Au-delà, on parle de fièvre prolongée. Source: améli.fr

Chargement des commentaires facebook ...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here