hommage fête nationale soignants lyon
Hommage aux soignants et aux militaires à Lyon ©DR

Covid-19 oblige, le traditionnel défilé militaire a été remplacé cette année par une cérémonie de reconnaissance à l’égard des acteurs de la lutte contre le coronavirus. Dans ce contexte de pandémie, le gouvernement a voulu rendre hommage aux professionnels de santé, “soldats” en guerre contre le Covid-19 depuis plusieurs mois. À Lyon, les personnels soignants ont ainsi été mis à l’honneur ce lundi 13 juillet, aux côtés d’autres professions et des soldats de l’opération “Résilience”

« Une nation unie, engagée et solidaire ». Voici le thème de la fête nationale célébrée avec 24 heures d’avance, ce lundi 13 juillet, place Maréchal Lyautey, à Lyon. Pas de défilé militaire, ni de bals. L’ambiance festive des années précédentes a laissé plutôt place à la considération. Dans ce contexte de pandémie mondiale, et alors que les hôpitaux de la région craignent l’arrivée d’une deuxième vague épidémique, l’heure était aux remerciements.

 

Un hommage inclusif aux soldats de la lutte contre le Covid-19

fête nationale à Lyon
Militaires et civils réunis à Lyon pour la Fête Nationale 2020 ©DR

Nous sommes en guerre“, répétait il y a quelques mois le Président de la République, Emmanuel Macron. Bien que la bataille ne soit pas encore gagnée contre le coronavirus, un hommage a ainsi été rendu aux professionnels mobilisés dès le début de cette crise sanitaire. Qu’ils soient civils ou militaires.

Applaudis tous les soirs par les Auverhonalpins à leurs fenêtres durant le confinement, les personnels soignants ont été officiellement mis à l’honneur par l’Armée durant la cérémonie. Parmi les invités, les écoles militaires de santé Lyon-Bron, l’hôpital d’instruction des Armées Desgenettes ou encore le Service départemental-métropolitain d’incendie et de secours. Les militaires ont aussi rendu hommage aux soldats engagés dans l’opération “Résilience”. Les services de santé tels que l’Agence régionale de santé (ARS) ou les Hospices civils de Lyon (HCL) étaient également conviés.

 

Les infirmières libérales, « héros anonymes » en première ligne 

Defile 14 juillet Lyon
Autorités civiles et militaires se sont rassemblées ce 13 juillet 2020 à Lyon ©DR

Quatre infirmières libérales (Myriam Grava, Delphine Perichon, Ouafaa Lahlou, Veronique Gire) ont aussi été sollicitées pour mettre en avant l’implication de tous ces héros anonymes du quotidien. « Nous sommes fiers et honorés de voir notre juste combat contre le coronavirus enfin reconnu. Les infirmiers libéraux ont été en première ligne depuis le début de la pandémie. J’espère que c’est une première étape vers une revalorisation de notre profession et une reconnaissance du rôle prépondérant de l’infirmier de famille dans notre système de santé », s’est réjouit Lucien Baraza, président de l’URPS infirmiers libéraux Auvergne-Rhône-Alpes.

Si les professionnels de santé, en première ligne, étaient présents aux côtés des militaires, les employés d’autres secteurs sollicités durant cette crise de Covid-19 l’étaient aussi. Des brancardiers aux hôtes de caisses en passant par les éboueurs ou encore les fournisseurs qui eux aussi ont travaillé malgré les risques sanitaires durant ces deux mois de confinement.

 

Fête nationale à Lyon : mesures sanitaires strictes et feux d’artifices annulés

Opération "Résilience" Covid-19
Les soldats de l’opération “Résilience” ont défilé à Lyon ©DR

À l’heure où le coronavirus circule toujours dans la région, les mesures de distanciation sociale et les gestes barrières est restée de mise. Généralement prétexte à un important engouement populaire, la commémoration du 14 juillet, à Lyon comme à Saint-Etienne, Grenoble ou Clermont-Ferrand, a donc été organisée donc sur un format minimaliste.
Seul caractère ostentatoire, à Lyon, la Tour Incity arbore le drapeau tricolore les 13 et 14 juillet.

Par ailleurs, pour limiter les rassemblements, les organisateurs ont annoncé l’annulation des bals et autres festivités. Certaines villes de la région Auvergne-Rhône-Alpes ont même préféré supprimer carrément l’organisation des traditionnels feux d’artifices pour éviter d’ameuter les foules. C’et le cas notamment de la nouvelle municipalité écologiste de Lyon. Une manière de rappeler que la pandémie de coronavirus continue à sévir et donc l’importance du respect des règles sanitaires.

 

À SAVOIR

À ne pas confondre. La cérémonie de la Fête nationale se déroulait le 13 juillet à Lyon. Elle mettait entre autres à l’honneur les personnels de santé, conviés. Le lendemain, le 14 juillet, des personnels soignants organisent une manifestation dans les rues de Lyon pour défendre leurs revendications. Les manifestants s’élanceront À 15 heures de l’Hôpital Édouard-Herriot Pour rallier la place Bellecour

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here