La fête des Lumières, un cluster Covid-19 en puissance ?
La première soirée de la Fête des Lumières s'est déroulée sans heurts, ni inquiétudes relatives à la situation sanitaire. ©DR

Si la deuxième soirée de la Fête des Lumières s’est comme la première déroulée sans incidents, de nouvelles infractions aux mesures sanitaires ont été constatées par les autorités. Outre des fermetures administratives de bars ou restaurants, de nombreux festivaliers sans masques ont été refoulés aux portes du périmètre de la fête. La préfecture, qui rappelle toute l’importance du respect des gestes barrières pour garantir le maintien de l’événement fréquenté par plusieurs dizaines de milliers de visiteurs, effectue des contrôles strictes jusqu’au terme de l’événement, samedi soir.

Selon un communiqué publié jeudi matin par la préfecture du Rhône, « la première soirée de la Fête des Lumières s’est déroulée dans de bonnes conditions de sécurité, sans qu’aucun incident majeur ne soit relevé ».
Bref, un « ouf » de soulagement pour le préfet qui en profite toutefois pour rappeler quelques règles sanitaires en vigueur, « condition sine-qua-non pour que cet événement puisse se maintenir »:
• Le port du masque
• L’interdiction de la vente ambulante
• L’interdiction de la vente sur les pas-de-porte
La préfecture précise que des contrôles de police ont été opérés le 8 décembre. Plusieurs bars, restaurants et autres commerces, n’ont pas respecté les interdictions. Les forces de l‘ordre ont donc procédé à 9 verbalisations et 3 mises en demeure de fermeture administrative. Par ailleurs, 2 restaurants de la Presqu’île ont fait l’objet de fermetures administratives immédiate pour non-respect de la réglementation sanitaire.

Des ajustements nécessaires pour éviter un cluster géant

Jeudi matin, une réunion s’est tenue autour du préfet de région et du Maire de Lyon afin d’adapter les mesures prises. Il a été convenu de renforcer les contrôles, notamment dans le périmètre sanitaire.
Jeudi soir, la deuxième soirée s’est également « déroulée sans qu’aucun incident majeur ne soit relevé ». Le renforcement des contrôles a débouché sur cinq autres mises en demeure de fermeture administrative de bars et restaurants. Un nouveau restaurant a fait l’objet d’une fermeture administrative, entre autres verbalisations. 89 personnes ont notamment « été évincées du périmètre » pour défaut de port du masque…
Pour rappel, la Fête des Lumières s’achève le 11 décembre au soir. Les professionnels de santé, très inquiets face à la montée rapide du taux de contamination Covid dans le Rhône, estiment que les conséquences négatives du maintien de l’événement en pleine épidémie, ne seront pas ressenties avant une dizaine de jours. Avec la menace d’apparition d’un cluster lyonnais géant pour les fêtes de fin d’année
Le périmètre de la fête des Lumières 2021.

À SAVOIR

Selon la carte interactive publiée par Santé Publique France, le taux d’incidence continue d’augmenter très rapidement dans les départements d’Auvergne-Rhône-Alpes. L’Ardèche (870,7/100 000 habitants) et la Drôme (818,7/100 000) restent les départements les plus touchés de France (taux moyen : 447,7/100 000). Les autres taux d’incidence au 9 décembre : Haute-Savoie : 670,7/100 000; Rhône : 663/100 000; Ain : 611,6/100 000; Savoie : 594,8/100 000; Loire : 573,7/100 000; Haute-Loire : 548,7/100 000; Isère : 536,8/100 000; Puy-de-Dôme : 419,8/100 000; Allier : 274,4/100 000; Cantal : 208/100 000.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here