hiver froid virus
Les maladies virales sont de retour cet hiver, plus virulentes que les années précédentes selon les spécialistes.©shutterstock_HomeArt

Gla gla ! Avec sa grisaille et ses virus, ses coups de froid et son soleil en berne, l’hiver n’est pas la période préférée de notre organisme. Soucieux de prendre soin de votre corps comme de votre esprit, les experts Ma Santé, à l’image du Dr Grégory Roucher, médecin généraliste à Caluire-et-Cuire (Rhôine), vous délivrent quelques précieux conseils pour garder le moral, échapper aux virus et attendre le printemps en pleine forme.

Rhume, gastro, grippe, bronchiolite, rhinopharyngite… Les maux de l’hiver sont de retour dans les cabinets médicaux. Le Dr Grégory Roucher, médecin généraliste à Caluire-et-Cuire (Rhône), délivre les clés d’un hiver sans frissons.

 

L’hiver ou la saison des virus…

Pourquoi l’hiver est-elle une saison redoutable pour notre santé ?

On le ressent tous, le manque de soleil joue sur notre bien-être. Il fait froid, on sort moins et la période est donc propice à la morosité. Avec le froid et l’humidité, les virus se développent et se propagent plus facilement, les enfants traînent des infections ORL ou bronchiques pendant trois mois et cela fatigue forcément tout le monde. Le froid n’est pas tendre non plus avec les personnes souffrant de rhumatismes, car il favorise les poussées inflammatoires. Côté respiratoire, toutes les fragilités de la sphère bronchique, à commencer par l’asthme, sont également amplifiées. On a aussi tendance à manger plus gras, ce qui favorise les troubles intestinaux.

 

Dr Roucher
Dr Grégory Roucher, médecin généraliste à Caluire-et-Cuire (Rhône).

Que faire pour échapper aux virus ?

L’avantage, depuis deux ans, est que l’on parle beaucoup des gestes barrières, qui au-delà du virus de la Covid-19 sont les premières mesures à adopter pour éviter les contagions saisonnières. N’hésitez pas à aérer et à sortir, car les intérieurs, que ce soit chez nous ou dans le métro, sont des nids à microbes. Et quand vous toussez, ne lésinez pas sur le lavage des mains et portez le masque, même dans le cercle familial ! Certains pays pratiquent ces mesures depuis des années : cela nous faisait sourire, mais on sait aujourd’hui combien elles sont justifiées.

 

Du sport mais sans forcer !

Comment garder une activité physique ?

On pratique moins d’activités physiques durant l’hiver, ce qui a forcément une incidence négative sur notre santé. Il faut s’astreindre à la conserver, en s’adaptant au contexte. Attention, le risque de traumatismes sportifs, du fait du manque d’entraînement, peut aussi être plus élevé : attention à ne pas forcer et à bien vous échauffer !

 

Quels sont vos conseils pour un hiver en pleine forme ?

D’abord, de veiller à une bonne hygiène de vie, à travers une alimentation équilibrée, le maintien d’une activité physique… Attention à ne pas se retrouver en déficit de sommeil, terrain propice aux infections et aux blessures. La distanciation sociale, on l’a dit, vous prémunira des risques infectieux.

Et une supplémentation en vitamines D et en minéraux (magnésium, fer, zinc…) peut permettre de limiter les carences, et pas forcément uniquement chez les plus fragiles d’entre nous. Enfin, c’est du bons sens, mais le meilleur moyen de se protéger du froid reste de bien se couvrir !

 

À SAVOIR

Les épidémies de grippe, de bronchiolite ou encore de gastro-entérite sont particulièrement virulents cette année, selon SANTÉ PUBLIQUE FRANCE. Rien d’étonnant à cela : l’hiver dernier, ces virus avaient quasiment disparu de la circulation, du fait de la distanciation sociale et des gestes barrières adoptés pour lutter contre la Covid-19. Ce qui eut pour conséquence de favoriser une baisse de l’immunité individuelle face à ces pathologies saisonnières.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here