Sommeil : à chaque âge ses besoins

0
164
A chaque âge son cycle de sommeil
Il est important de connaître son cycle de sommeil

Quels sont les risques à dormir trop, ou trop peu ? Comment savoir si vous offrez à votre organisme la dose qu’il réclame ? Les réponses du Dr Laurence Kocher, spécialiste du sommeil au sein du centre hospitalier Lyon-Sud.

Pourquoi est-il si important de bien dormir ?

C’est essentiel pour la récupération physique mais aussi l’équilibre psychologique, et les fonctions de mémorisation. En somme, tout simplement pour que l’organisme puisse fonctionner correctement le lendemain.

Quelles sont les conséquences de trop peu de sommeil ?

D’un point de vue physique, cela favorise l’hypertension artérielle ou le diabète, à cause d’une perturbation du système de régulation au niveau hormonal. Au volant, les gens risquent de s’endormir. On constate aussi qu’on mange davantage lorsque l’on fait des insomnies, avec notamment une tendance à manger des repas plus sucrés. D’un point de vue plus psychologique, le manque de sommeil favorise l’irritabilité. Lorsque ça dure plus longtemps, cela peut aller jusqu’à entraîner un syndrome dépressif.

Y a t-il au contraire un risque à trop dormir ?

Quand on dort trop, cela peut être lié à des pathologies. Il peut s’agir par exemple d’hypersomnies. Le gros problème pour ces personnes est qu’elles peuvent s’endormir dans n’importe quelle situation. Elles peuvent aussi souffrir de troubles de la concentration ou de la mémoire car elles sont somnolentes. En résumé, trop dormir n’est pas adapté à la vie sociale, mais les études ne sont pas encore très précises à ce sujet, et on ne connait pas pour l’heure les réelles conséquences d’un surplus de sommeil sur la santé.

6 heures de sommeil au minimum

Quelle est en moyenne notre besoin quotidien de sommeil ?

Les besoins en sommeil varient d’une personne à l’autre. On a dormi suffisamment quand on a un fonctionnement psychologique et physique normal. Quand on regarde l’ensemble de la population, la moyenne est d’environ 8 heures par nuit. Pour les petits dormeurs, on pourra tourner autour de 6 heures par nuit. Pour les longs dormeurs, ce sera 9 heures.

Comment savoir quelle durée de sommeil est la bonne pour un individu ?

Il suffit de se coucher et de voir à quelle heure on se réveille spontanément sans réveil, et ce, plusieurs nuits de suite. On peut notamment le faire quand on est en vacances. Attention, il faut veiller à garder des heures de coucher et de réveil relativement constants et ne pas se coucher trop tard. Pour ne pas être fatigué, ce qui est essentiel, c’est la régularité du rythme. Les gens se sentent fatigués quand ils se couchent à des heures différentes d’un jour à l’autre. La grosse erreur aussi est de repousser l’heure du lever quand on s’est couché plus tard. On aura du mal à se coucher et à s’endormir la nuit suivante. Il faut tenter le plus possible de ne pas modifier ses habitudes !

Consultez la liste de tous les spécialistes en neuro-sommeil près de chez vous sur www.conseil-national.medecin.fr

Graphique des temps de sommeil par âge.
Le tableau des recommandations de la National Sleep Foundation en matière de temps de sommeil par tranches d’âges ©DR

Conseil

Pour bien dormir, la température de la chambre doit être modérée (18 à 20 °C) et la température centrale du corps doit baisser. Lorsque l’on se couche avec les mains et les pieds froids, cela ne facilite pas la régulation de la température centrale du corps, qui a tendance à rester élevée… Pour l’abaisser, il faut réchauffer les extrémités, d’où l’intérêt de mettre des chaussettes ou de réchauffer le lit avant de se coucher.
Source: guide “Bien dormir, mieux vivre” de l’INPES (Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé)

Chargement des commentaires facebook ...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here