Hormis quelques contrindications, tous les individus majeurs peuvent donner leur sang: et vous, à quand votre tour ? ©Pexels

Des vies sont en danger : les réserves de sang sont au plus bas, poussant l’Établissement Français du Sang à tirer la sonnette d’alarme. Du 11 au 14 juin 2019, des collectes sont organisées dans plus de 23 sites de la région Auvergne -Rhône-Alpes.

« Sauvez trois vies en une heure ». Tel est le message de l’Etablissement français du sang (EFS) pour convaincre les citoyens de donner leur sang alors que les réserves sont au plus bas. À l’occasion de la journée mondiale des donneurs du sang, ce vendredi 14 juin, diverses collectes de dons sont organisées dans la région du 11 au 14 juin 2019.

 

Alerte de l’EFS : les réserves de sang au plus bas

Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, 1400 dons de sang sont nécessaires chaque jour pour répondre aux besoins des patients. Pourtant, le nombre de dons réguliers est en déclin et les niveaux de stocks (de plaquettes, de plasma et de sang) sont en berne. Une situation alarmante qui n’avait pas été atteinte depuis 2011, selon l’EFS.

 

« Un mois pour tous donner »

Les dons de sang et de plaquettes doivent être réguliers pour permettre un maintien satisfaisant des niveaux de réserves, leur durée de conservation étant limitée (soit 7 jours pour les plaquettes et 42 jours pour les globules rouges).

Pour faire face à la baisse du nombre de dons de sang et de plaquettes et à une demande grandissante, l’EFS lance cette année l’opération « Prenez le relais, un mois pour tous donner ». Du 11 juin au 13 juillet, près de 500 collectes seront organisées dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Afin de sauver des vies, chaque citoyen pouvant donner son sang est invité à relever le défi et à mobiliser ses proches dans un soucis d’entraide et de solidarité.

 

Qui peut donner son sang ?

Les conditions physiques et sanitaires restent les mêmes chaque année pour les donneurs. Si les citoyens doivent être majeurs et peser au minimum 50 kg, des contre-indications (contraction d’une infection ou prise d’antibiotiques dans les deux semaines, réalisation d’un tatouage de moins de quatre mois…) peuvent contraindre temporairement la possibilité de don du sang. Un test visant à évaluer la capacité des donneurs doit être réalisé en amont sur les sites de collecte. (Ce test est également disponible sur le site internet de l’EFS).

Concernant la fréquence des dons, les hommes peuvent donner leur sang au maximum six fois dans la même année, contre quatre fois pour les femmes. Pour rappel, un délai d’un mois minimum doit être respecté entre deux dons.

Dans la métropole de Lyon, plus de 12 000 donneurs sont attendus pour la journée du 14 juin 2019. Jusqu’au 13 juillet, les espoirs de mobilisation de l’EFS Auvergne-Rhône-Alpes sont grands afin de réguler les réserves.

 

À SAVOIR

Où donner son sang ? L’Etablissement français du sang de la région Auvergne Rhône Alpes compte 23 sites de collectes. Retrouvez la liste des sites agréés pour la collecte de  dons de sang sur le site de l’EFS de la région : www.dondesang.efs.sante.fr/prenezlerelais-1-mois-pour-tous-donner

Chargement des commentaires facebook ...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here