Donner son sang, un geste qui sauve des vies.©DR

Le stock de produits sanguins est considéré comme “fragile” en ce début d’année 2015. Pour parer à toute pénurie, l’Etablissement Français du Sang (EFS) rappelle que la mobilisation des donneurs est nécessaire. En moins d’une heure, vous pouvez sauver des vies dans les points de collecte proches de votre domicile ou de votre travail.

Donner son sang, un geste simple qui peut sauver une vie. Tel est le sens du message lancé par l’Etablissement Français du Sang pour parer à toute pénurie lourde de conséquences. Dans sa météo du sang, sorte de baromètre sur les réserves en produits sanguins mis à jour quotidiennement, l’indicateur de l’EFS est pour l’instant bloqué sur “fragile”. Pour expliquer cette situation, l’établissement explique que la période des fêtes de fin d’année est “traditionnellement difficile pour le don du sang”. “Les donneurs sont moins disponibles et les collectes connaissent une baisse de fréquentation“, constate l’organisme, précisant que “les conditions climatiques très difficiles ont aussi  perturbé fortement la capacité à collecter (difficultés de déplacements, accès aux lieux de collectes etc.)“. Une situation délicate, d’autant que “les épidémies de grippe et de gastro-entérites aggravent cette difficulté de collecte“.
Toutes les régions et tous les groupes sanguins sont concernés par cette menace de pénurie. De fait, l’EFS constate “un déséquilibre croissant entre une demande en produits sanguins en constante augmentation (+12% depuis 2002, + 4,5% entre 2007 et 2008) et des dons qui progressent moins vite “. Une problématique complexe, alors que plus de 45 000 poches de sang sont nécessaires chaque semaine pour répondre aux besoins des malades en France, notamment en janvier, période durant laquelle la demande des établissements hospitaliers est la plus forte.

Donner son sang sauve des vies

Un million de malades sont soignés chaque année grâce à la générosité des donneurs. Les réserves doivent donc être suffisantes pour répondre à toutes les demandes, d’autant que les produits sanguins ont une durée de vie courte: 42 jours pour les globules rouges et 5 jours pour les plaquettes.
L’EFS rappelle qu’un don de sang réclame moins d’une heure, selon un protocole bien défini:

  • Accueil du donneur et inscription auprès d’une secrétaire de collecte
  • Questionnaire à remplir
  • Rencontre avec le médecin pour l’entretien pré-don nécessaire pour s’assurer que vous remplissez les conditions
  • Don du sang, de plaquettes, de plasma, d’une durée de 5 à 10 minutes, pour prélever environ 480 ml de sang (volume en fonction de la taille, du poids et du sexe du donneur)
  • Collation offerte dans l’espace repos sous la surveillance de l’équipe médicale (il est important de boire beaucoup et de manger)

Dans la région Rhône-Alpes, l’EFS dispose de onze sites de collecte fixes, dont deux dans l’agglomération lyonnaise à Gerland (1/3, rue du Vercors, 69007) et dans le quartier de Confluence (3, cours Charlemagne, 69002). Les autres points de collecte fixes sont situés à Bourg-en-Bresse (Ain), Annonay (Ardèche), Valence (Drôme), La Tronche (Isère), Saint-Etienne Châteaucreux (Loire), Roanne (Loire), Chambéry (Savoie), Metz-Tessy (Haute-Savoie) et Annemasse (Haute-Savoie). De nombreuses collectes mobiles sont également organisées tout au long de la semaine dans les huit départements de Rhône-Alpes.
Si vous souhaitez donner votre sang et sauver des vies, tous les points et centres de collectes de votre commune ou de votre quartier sont recensés avec jours et horaires d’ouverture sur le site de l’EFS ou sur sa page facebook mise à jour régulièrement.

A savoir

Pour donner votre sang, vous devez remplir certaines conditions:
Etre âgé(e) de 18 à 70 ans (le 1er don après 60 ans est soumis à l’appréciation du médecin de prélèvement), être muni(e) d’une pièce d’identité avec photo, être reconnu(e) apte au don, peser au moins 50 kg, avoir un taux d’hémoglobine suffisant (si vous êtes nouveau donneur ou si votre dernier don date de plus de deux ans, un dosage sera effectué). Il est recommandé de s’alimenter avant un don et de bien boire après avoir fait un don.

Chargement des commentaires facebook ...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here