Des cas de cancers à l’INSA Lyon

0
122

Une dizaine de personnes, comptant parmi le personnel scientifique de l’INSA de Lyon, auraient contracté des cancers jugés « graves » sur les trois à dix années précédentes.

 

Des cancers “graves”

Une dizaine de personnes, comptant parmi le personnel scientifique de l’INSA de Lyon, auraient contracté des cancers jugés « graves » sur les trois à dix années précédentes. C’est ce qu’a indiqué l’AFP, reprenant une note destinée au personnel de l’établissement. La question principale est la suivante : les scientifiques du laboratoire MATEIS (unité mixte de recherche sous tutelle de l’Insa Lyon et du CNRS), ont-ils contracté des tumeurs sur leur lieu de travail ?

Principe de précaution

La question s’est posée et une étude a été menée pour détecter la présence de fuites potentielles de rayonnements ionisants, pouvant être responsables des cancers. Les installations ne sont apparemment pas en cause mais dans l’attente des résultats d’autres enquêtes environnementales en septembre, l’Insa Lyon et le CNRS demandent à leurs agents de ne plus manipuler sur la plateforme au nom du principe de précaution.

Chargement des commentaires facebook ...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here