Dépistage VIH sida autotest TROD _ Ra Sante
La moyenne d'âge des patients pris en charge pour VIH est d'une cinquantaine d'années. Un dépistage pourrait permettre une prise en charge précoce et limiter la transmission. ©CANVA

Chaque année, près de 6000 personnes sont encore contaminées par le VIH, sans s’en rendre compte. Le dépistage, principale arme contre la propagation de ce virus mortel, a toutefois connu une dangereuse baisse depuis la crise Covid-19. Pour palier à ce problème, l’ARS lance une large campagne de dépistage gratuit du VIH en Auvergne-Rhône-Alpes, du 4 au 17 octobre. Zoom sur les techniques de dépistage du VIH et en particulier le TROD, permettant de sauver des vies en quelques minutes. 

« Le sida est toujours là ». Comme pour plusieurs autres pathologies, le dépistage de cette maladie mortelle a été occulté par la crise de la Covid-19. Si aujourd’hui on ne meurt quasiment plus du sida grâce aux traitements, le virus du VIH circule toujours. Un dépistage permet à la fois de sauver les patients mais également de stopper la transmission du virus.

Si 5500 patients sont actuellement pris en charge dans l’Ain, le Rhône, la Drôme et l’Ardèche, les autorités de santé ignorent combien de personnes sont contaminées sans le savoir. Le territoire de Rhône-Alpes se place à la troisième place des régions de France les plus touchées par le VIH (sans compter l’Ardèche qui compte peu de cas).

En partenariat avec les COREVIH de la région, l’ARS lance une vaste campagne de sensibilisation du 4 au 17 octobre. Test de dépistage rapide (TROD), auto-test, sérologies gratuites… Mode d’emploi des différents moyens de dépistage.

 

 

TROD : protégez votre vie et celle de vos partenaires en quelques minutes !

Le test rapide d’orientation diagnostique (TROD) a été conçu pour un dépistage à grande vitesse (voir la vidéo ci-dessous). Quelques minutes suffisent pour un diagnostic ! Mis en lumière par le dépistage du virus de la Covid-19, cette méthode est utilisée pour diagnostiquer plusieurs maladies virales et notamment sexuellement transmissibles.

Les résultats sont accessibles très rapidement, entre  2 et 30 minutes après le dépistage. Pour être totalement fiable, il faut compter un délai de 12 semaines après un risque de contamination au VIH.

 

L’autotest de dépistage, à faire chez soi

Les autotests  de dépistage de l’infection par le VIH sont également des TROD. Le principe est donc le même mais en version simplifiée (lire le mode d’emploi détaillé dans cet article.) Facile à réaliser, chez soi, les résultats sont obtenus entre 10 et 15 minutes selon les tests utilisés. Accessible facilement en pharmacie sans ordonnance, l’autotest est également à réaliser dans un délai minimum de 12 semaines après un risque de contamination au VIH. Le diagnostic d’un séropositif au VIH peut toutefois être complexe à découvrir seul, il est important d’être bien entouré.

 

 

Que faire en cas de TROD positif au VIH ?

Dépistage du virus du VIH par TROD réalisé par le Docteur Jean-Michel Livrozet, médecin hospitalier et président du COREVIH Lyon Vallée du Rhône. ©MG

Qu’il soit réalisé chez vous ou par un professionnel de santé, un résultat positif (séropositif au VIH) obtenu par un test de dépistage rapide doit être confirmé par un test sérologique. Cette prise de sang est à réaliser en laboratoire sur prescription médicale ou dans un centre de dépistage (CeGIDD) sans ordonnance.

« Il est important de réaliser cette démarche le plus tôt possible. Plus on est dépisté tôt, meilleure sera la prise en charge avec les traitements adaptés. Il est également essentiel de rappeler qu’une personne sous traitement ne transmet plus le VIH. Donc cela permet de limiter la transmission du virus« , détaille le Dr Jean-Michel Livrozet, praticien hospitalier à l’hôpital Edouard-Herriot, à Lyon, et président du COREVIH Lyon Vallée du Rhône.

Le test de dépistage sérologique peut également être réalisé en première intention, sur ordonnance. L’avantage de ce type de test est qu’il peut être réalisé dès 6 semaines après le risque de contamination. Les résultats sont disponibles sous 24 à 48 heures.

Pour rappel, la Haute autorité des santé (HAS) recommande la réalisation d’un dépistage du VIH pour tous, au moins une fois au cours de sa vie. Pour les hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes, notamment avec différents partenaires, un dépistage est recommandé tous les trois mois. Enfin, chez les personnes originaires de zones de forte prévalence de l’infection à VIH, la HAS préconise un dépistage annuel.

 

À SAVOIR

Le 14 octobre prochain, les dépistages serologiques seront réalisables gratuiteme,t, sans ordonnance et sans rendez-vous ! Plus de 260 laboratoires de biologie médicale sont déjà partenaires du mouvement « Labo sans ordo! » dans la région. Retrouvez la liste complète des établissements participants sur le site www.mondepistage.com .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here