Test PCR
La virologie via test PCR reste la méthode de dépistage privilégiée par les autorités sanitaires ©DR

Les opérations de dépistage du Covid-19 se multiplient dans les départements de la région pour contrôler l’épidémie. Alors que le coronavirus commence à perdre du terrain, les Auverhonalpins sont invités à se faire dépister massivement pour freiner sa propagation. Le point sur les modalités de dépistage en Auvergne-Rhône-Alpes.

Alors qu’Auvergne-Rhône-Alpes est frappée de plein fouet par la seconde vague, les opérations de dépistage de masse sont lancées dans la région. Plusieurs campagnes se déroulent ainsi à plusieurs échelle, dans chaque département auverhonalpin. Elles soutiennent les lieux fixes dans lesquels des tests PCR (ou virologiques) s’effectuent quotidiennement. Objectifs : casser les chaînes de contamination et freiner au maximum la transmission du coronavirus.

Si le dépistage du Covid-19 est ouvert à tous sans justification particulière, il reste fortement recommandé en présence de symptômes ou en cas de contact avec une personne porteuse du coronavirus. Alors comment se faire dépister ? Où se rendre ? Et à qui s’adresser ? Voici les informations clés pour un dépistage sans difficulté.

 

Comment se faire dépister ? 

dépistage covid test
Les opérations de dépistage de masse via les tests PCR se multiplient dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. ©Pixabay

Depuis le 27 juillet dernier, il est désormais possible de se faire dépister du Covid-19 gratuitement et sans ordonnance. Pour cela, rendez vous simplement dans un établissement habilité ou chez un professionnel de santé agréé muni de votre carte vitale et d’une pièce d’identité. Pensez à contacter au préalable le lieu de dépistage choisi ! Il pourra vous renseigner sur les plages horaires de réalisation des tests et la prise de rendez-vous si nécessaire. Le masque est par ailleurs obligatoire dans tous les lieux publics clos.

 

Où faire le test ? 

Les centres de dépistage spécialisés ne sont pas les seuls à pouvoir réaliser les tests de détection du Covid-19. Les laboratoires, cabinets d’infirmiers et de médecine générale sont également habilités à dépister les personnes qui le souhaitent. Pour identifier les lieux de dépistage proche de chez vous, une carte interactive recensant l’ensemble des établissements pouvant réaliser les tests PCR est disponible sur le site de l’Agence Régionale de Santé Auvergne-Rhône-Alpes. En été, une campagne de dépistage avait également été organisée  à la sortie des transports en commun.

On compte actuellement 389 sites de prélèvements en laboratoire sur l’ensemble de la région. “La capacité régionale d’analyses estimée auprès des plateaux techniques référencés s’élève à environ 44 000 tests par jour. Soit près de 1 200 000 par mois“, précise l’ARS. 52 plateaux techniques de laboratoire de biologie médicale sont également identifiés pour procéder au diagnostic virologique Covid-19 par RT-PCR. Plusieurs pharmacies réalisent également les tests de dépistages rapides antigéniques.

 

Gratuité du dépistage pour tous

La méthode de dépistage la plus sûre reste le test de virologie PCR (nasal). L’Assurance maladie prend intégralement en charge la réalisation de ce test pour tous les assurés. L’Agence régionale de santé (ARS) précise : “Les tests sérologiques n’apportent à ce jour aucune information fiable sur une possible protection ou un statut immunitaire d’un malade. Ils ne sont donc pour le moment ni validés, ni recommandés, ni obligatoires.” Si les tests antigéniques sont désormais largement répandus dans les campagnes de dépistages de masse,  la virologie via PCR reste ainsi la méthode privilégiée pour les personnes à risques.

Une fois les prélèvements des tests PCR effectués, la trentaine de laboratoires référencés procédent au diagnostic. Les Hospices civils de Lyon (HCL) et le CHU de Clermont-Ferrand assurent également différentes plateformes de prélèvements. À cela s’ajoute des “conventions signées avec des laboratoires vétérinaires, de recherche ou départementaux. Cela permet de compléter de manière importante le dispositif “, précise l’ARS.

Pour les tests antigéniques, la réponse est quasiment immédiate : entre 15 et 30 minutes maximum.

 

Le dépistage par “drive”

Plus rare, la méthode “drive” s’utilise dans certaines régions pour un dépistage de masse. Elle permet d’assurer un moindre contact entre les personnes. Le principe est le même que pour les services drive des fast food à la différence qu’il s’agit d’un prélèvement. Les personnes désireuses de se faire tester restent à l’intérieur de leurs véhicules stationnés sur un site prévu à cet effet. Les soignants réalisent ainsi le prélèvement à travers la fenêtre.

Ce type d’opérations n’est toutefois pas permanent. Elles sont organisées par un établissement de santé comme le précise l’ARS : “Le « drive » doit être adossé à un laboratoire de biologie médicale. Le prélèvement se réalise sous la responsabilité d’un biologiste médical.

 

À SAVOIR

Des campagnes de dépistage de masse ont lieu régulièrement dans chaque département de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Pour connaître les dates et horaires des opérations organisées près de chez vous, rendez-vous sur le site de l’ARS ou celui de votre département.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here