Toupargel et Nutriens s'unissent pour livrer les personnes âgées dépendantes
Combattre la dénutrition, l'objectif de Toupargel et Nutrisens

Deux groupes lyonnais, Toupargel et Nutrisens, ont décidé de mettre en commun leur expertise pour lancer la première gamme de nutrition-santé à destination des personnes âgées à domicile. Objectif: combattre les phénomènes de dénutrition. Une initiative inédite.

Evolution démographique oblige, la société française prend de l’âge. Une réalité qui a incité le gouvernement à soutenir le projet de loi défendu par Marisol Touraine sur l’adaptation de la société au vieillissement, avec en filigrane la nécessité d’accompagner l’autonomie des personnes âgées. Das ce contexte, Nutrisens, spécialiste de nutrition-santé, et Toupargel, n°1 français de la distribution de produits surgelés, ont décidé de s’allier pour lancer la première gamme de nutrition-santé à destination des personnes âgées à domicile. Une alliance industrielle inédite et à forte valeur ajoutée entre deux groupes lyonnais experts dans leur domaine respectif.
« Jusqu’à présent, exceptés les plateaux-repas livrés par les mairies, il n’existait aucune solution de livraison à domicile de produits de nutrition-santé à destination des personnes âgées. Nous sommes donc des pionniers ! », souligne Jacques-Edouard Charret, le président du directoire de Toupargel. Ce dernier compte notamment développer ce nouveau marché en misant sur la recommandation des professionnels de santé et de toutes les personnes en contact régulier avec les personnes dépendantes.

La dénutrition, premier facteur de risque des personnes âgées

« Les produits distribués par Toupargel, conçus et fabriqués en France, vont répondre en priorité à deux pathologies qui touchent les personnes âgées dépendantes : les problèmes de fausse route, première cause de mortalité par accident en maisons de retraite, avec une gamme de produits mixés texturés; la dénutrition, premier facteur de risque pour les personnes isolées ou fragilisées, avec une gamme riche en protéines et en calories », précise Georges Devesa, directeur général de Nutrisens.
La gamme de produits proposée est destinée à couvrir ou optimiser les apports nutritionnels de façon naturelle plus particulièrement chez des sujets dépendants. Elle est susceptible d’apporter une aide dans les situations où le maintien à domicile devient complexe“, souligne le professeur Marc Bonnefoy, sollicité par les deux groupes lyonnais pour apporter sa caution scientifique à une initiative en phase avec les problématiques de vieillissement. “La dénutrition est devenue un vrai problème de santé publique qui touche, par exemple, entre 30 et 40% des personnes vivant en EPHAD“, insiste le praticien du CHU Lyon-Sud, qui rappelle que le phénomène de dénutrition peut être lié soit à des carences d’apport en protéines, soit lié à des pathologiques chroniques (insuffisance rénale, cardiaque, respiratoire, cancer…).

Vieillissement et difficulté de mastication

Dans un premier temps, la gamme de nutrition-santé conçue par Nutrisens et diffusée par Toupargel comportera une vingtaine de produits, qu’il s’agisse de plats surgelés mixés, de crèmes dessert hyperprotéinées et hypercaloriques et d’un pain brioché également riche en protéines. “Tous ces produits sont spécialement conçus pour les personnes âgées afin de s’adapter à leurs difficultés de mastication, tout en présentant de réelles qualités gustatives“, conclut Georges Devesa qui envisage déjà d’élargir la gamme à d’autres produits supplantés ou liés au vieillissement.

A savoir

En France, plus de 15 millions de personnes ont plus de 60 ans et plus d’un million de personnes vivent à domicile dans une situation de dépendance physique liée à l’âge ou à des problèmes de santé. Quant aux plus de 85 ans, ils devraient quadrupler dans les trente-cinq prochaines années, passant de 1,4 million à 4,8 millions en 2050. Présenté en juin 2014, le projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement entrera en vigueur au 1er janvier 2016, après son adoption définitive prévue à la fin de l’année. Au total, 700 millions d’euros par an seront alloués aux mesures du projet de loi pour accompagner l’autonomie des personnes âgées. Le 4 juin 2015, Marisol Touraine a par ailleurs lancé le nouveau portail national d’information et d’orientation des personnes âgées.

Chargement des commentaires facebook ...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here