dents de sagesse origine percer mal
Utiles à nos lointains aïeux, bien moins aujourd'hui, les dents de sagesse peuvent faire des dégâts au moment de leur percée. ©Shutterstock

Les dents de sagesses ne sont pas toujours… sages ! Sages, elles apparaissent généralement autour de 17 ans. Mais les laisser s’installer sans un avis éclairé n’est pas… sage ! Une consultation préventive chez votre dentiste est donc vivement conseillée… Les explications du docteur Frédérique David, chirurgien-dentiste à Lyon.

Les dents de sagesse, à quoi ça sert ?

À rien ! Dernières molaires à pousser, les dents de sagesse facilitaient la mastication de nos ancêtres. Mais avec l’évolution de l’hygiène dentaire et de l’alimentation, ainsi que la pose d’implants, de prothèses ou d’appareils dentaires, la perte du potentiel de mastication est moindre. Bref, les dents de sagesse sont désormais surtout source de soucis pour les enfants et leurs parents, avec à la clé douleurs, infections et autres désagréments.

Combien de dents de sagesse ?

En principe, quatre au maximum.  Et c’est bien suffisant. Mais certains n’en possède qu’une, deux ou trois, voire aucune. Mystère…

 

Dents de sagesse, gare à l’adolescence !

A quel âge apparaissent les dents de sagesse ?

La radiographie permet de percevoir leur germe entre 8 et 10 ans. Leur couronne se forme vers 12 ans. Elles percent généralement entre 17 et 20 ans, mais parfois beaucoup plus tard. Ainsi, 90% des dents de sagesse ont fait irruption à l’âge de 25 ans (sous réserve d’avoir suffisamment de place sur la mâchoire).

Quand faut-il extraire une dent de sagesse ?

Lorsqu’elle est mal positionnée ou pousse de manière anarchique. C’est surtout le cas des troisièmes molaires de la mandibule (mâchoire inférieure) qui ont tendance à « jouer des coudes » pour montrer le bout de leur émail, quitte à pousser leurs petites voisines. Dans ce cas, le dentiste ou l’orthodontiste préconisent l’extraction – parfois dès 12 ans – pour éviter un phénomène de « chevauchement » peu esthétique. La survenue d’une carie et des infections à répétition de la gencive sont aussi à l’origine de bien des extractions. D’où la nécessité d’une consultation préventive et la pertinence du programme national de prévention MT’dents mis en place par l’Assurance Maladie (voir « A savoir »).

 

A quel âge faut-il envisager l’extraction ?

Si la dent de sagesse est mal positionnée ou si elle est incluse, sans possibilité de percer, il faut envisager l’extraction entre 17 et 20 ans. A cet âge, la racine est courte et n’est pas encore complètement formée. Par ailleurs, l’os qui entoure la dent est encore tendre. Tous ces éléments facilitent l’intervention chirurgicale. Plus on attend et plus l’opération devient complexe.

 

L’extraction de la dent de sagesse, rapide et efficace !

Comment se passe l’opération ?

Sous anesthésie locale, parfois régionale, très rarement générale (en cas d’extraction des quatre molaires). En cas d’extraction multiple, le chirurgien bucal extrait un ou deux dents de sagesse d’un même côté, puis une ou deux autres sur l’autre face quelques semaines plus tard. L’intervention dure en moyenne moins d’une heure, sauf en cas d’extraction multiple. Pour faciliter l’extraction et limiter le traumatisme, il est fréquent que le dentiste découpe au préalable la dent en plusieurs morceaux.

 

L’intervention est-elle douloureuse ?

En principe, non. Grâce aux nouvelles techniques d’anesthésie, l’extraction ne génère aucune douleur… même si elle n’est pas très agréable !

 

Et après ? 

Il faut prévoir la prise d’antibiotiques pour éviter l’infection. Votre dentiste devrait aussi vous prescrire des anti-inflammatoires pour limiter l’œdème et éventuellement des antalgiques contre la douleur. Par ailleurs, vous devrez avoir une alimentation adaptée, à savoir des aliments liquides ou mous qui seront avalés tiède ou froide. Durant les 24 heures suivants l’extraction, privilégiez les potages, les yaourts, purées, crèmes, compotes, fromages à pâte molle, certains légumes aussi. Vive la glace, même en plein hiver… A proscrire, la cigarette durant trois à quatre jours après l’intervention – sous peine d’alvéolite – et les aliments très chauds. Dans tous les cas, il faut éviter de manger des aliments exigeant une longue mastication la première semaine suivant l’extraction.

 

L’alvéolite, le danger après l’arrachage

Quelles sont les complications après l’extraction ?

La douleur est d’intensité variable, plus intense après l’extraction des dents du bas, surtout s’il a fallu beaucoup d’os lors de l’acte chirugical. Généralement, la gencive est enflée durant deux à trois jours, puis elle dégonfle progressivement. Après une semaine, il est possible de reprendre une routine alimentaire, sauf en cas d’alvéolite. Une complication assez fréquente, surtout après extraction d’une dent de sagesse de la mâchoire du bas.

 

Qu’est-ce que l’alvéolite ?

Une perte du caillot sanguin de l’alvéole, cette cavité de la mâchoire dans laquelle était placée la dent de sagesse. Dans ce cas, l’os est mis à nu et la zone devient très sensible. La douleur survient trois jours après l’extraction. Une consultation chez votre dentiste est indispensable

 

Quel remboursement pour extraire une dent de sagesse?

Dans un cabinet conventionné, l’extraction est prise en charge par la Sécurité Sociale de manière partielle (70% du tarif conventionné). Le solde est remboursé par votre mutuelle, sauf en cas d’anesthésie générale dans un hôpital ou une clinique. Demandez alors un devis.

 

A SAVOIR

Avec le programme « M’T dents », l’Assurance Maladie permet à tous les enfants et adolescents de bénéficier d’un rendez-vous gratuit chez le chirurgien-dentiste tous les trois ans. Les parents reçoivent le premier courrier de prise en charge à l’âge de 3 ans, puis ensuite lorsque leur enfant à 6, 9, 12, 15, 18, 21 et 24 ans. Le programme « M’T dents » assure aussi la prise en charge gratuite des soins dentaires s’ils se révèlent nécessaires. A noter que ce dispositif de prévention bucco-dentaire a été étendu depuis 2014 aux femmes enceintes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here