Perdre du poids sans efforts, c'est possible.
Ciel, j'ai grossi ! Quelques conseils faciles à observer garantissent pourtant une perte de poids en douceur. ©Unsplash

Comme pour 57% des Français, le confinement a fait du tort à votre silhouette ? Les huit semaines de huis-clos, nourries d’anxiété et avec une activité physique en berne, ont bouleversé votre équilibre alimentaire. À l’approche de l’été, voici cinq conseils simples pour évacuer sans efforts vos kilos superflus. Lentement, mais sûrement.

C’est aussi l’heure du déconfinement… pour votre alimentation ! Car huit semaines à la maison, sans sport ni activité physique, ont certainement pu causer quelques dégâts. De nombreux Français ont en effet pris du poids durant le confinement : 2,5 kilos en moyenne, selon un sondage Ifop commandé en mai par Darwin Nutrition (lire à savoir).

Pas facile, dès lors, de perdre ces kilos supplémentaires. Sans basculer dans des régimes draconiens, aux effets difficilement mesurables, quelques astuces permettent de redessiner en douceur votre silhouette. Alors que se profile (sans doute !) le retour à la plage, le Dr Armelle Marcilhacy, médecin nutritionniste à Lyon, délivre quelques conseils très simples à appliquer au quotidien pour retrouver la ligne.

 

Mangez de tout et en petite quantité

Protéines, glucides (féculents), lipides (matières grasses), fibres… Votre organisme a besoin de tous les apports nutritifs pour faire le plein d’énergie et éviter les carences. Consommez varié, de saison et avec une rotation des aliments. Faites surtout preuve de parcimonie en optant pour de petites portions. Privilégiez volailles/poissons grillés et légumes vapeurs aux plats en sauce, industriels ou fastfood. Limitez au maximum le sel, les mauvaises matières grasses et les sucres rapides.

 

Prenez votre temps pour manger !

Mangez lentement

Le meilleur moyen de ne plus avoir faim n’est pas forcément… de manger, mais de ralentir son coup de fourchette. La sensation de satiété arrive généralement au bout de 15 à 20 minutes. Inutile, donc, d’ingurgiter à la va-vite vos aliments ! Mâchez lentement, et posez vos couverts entre les plats pour marquer une pause. Privilégiez une pomme à une compote, pour prendre le temps de mastiquer.

 

Buvez beaucoup d’eau

L’eau est essentielle dans votre alimentation (un litre et demi par jour pour un adulte). Elle joue même un rôle naturel de coupe-faim, avec un grand verre avant de passer à table ou entre les repas. En revanche, fuyez les sodas, jus de fruits et alcools : ces boissons très sucrées ont plus que limité sur la satiété…

 

Alimentation et activité physique : le cocktail essentiel

Bougez votre corps

Un meilleur équilibre alimentaire optimise la régulation du poids s’il s’accompagne d’une activité physique régulière. Choisissez un sport plaisir, afin de tenir la distance. Et si vous ne parvenez pas à effectuer au moins une demi-heure de marche quotidienne, au mieux 10 000 pas au podomètre, profitez de chaque occasion (l’escalier, pas l’ascenseur !)

 

Dormez mieux

Le rôle du sommeil dans la prise de poids a été scientifiquement confirmé. D’abord pour des raisons hormonales : moins dormir favorise la sécrétion de ghréline, l’hormone digestive provoquant l’appétit, et réduit celle de leptine, l’hormone de la satiété. Et parce que la fatigue augmente la faim et met à mal la résistance face aux produits gras et sucrés…

 

Alimentation : les dangers à éviter pour perdre du poids

  • Sauter un repas : vous rendrez les autres plus copieux, surtout celui du soir, qui doit rester léger.
  • Réduire sa consommation de protéines (attention aux régimes végétariens)
  • Grignoter entre les repas, à moins de rester raisonnable (fruit, yaourt, oléagineux).
  • Surconsommer des fruits, du fait de leur teneur en sucres (2 par jour).
  • Écouter les marchands de régimes restrictifs, rarement efficaces, souvent frustrants.

 

Consultez la liste de tous les médecins nutritionnistes près de chez vous sur www.conseil-national.medecin.fr

À SAVOIR

Le site Darwin Nutrition, dédié à “explorer le meilleur de l’alimentation”, a interrogé en mai un panel de 3000 Français. L’objectif : mesurer l’impact du confinement sur l’alimentation des Français. Il ressort de ce sondage Ifop une prise de poids légère pour 57% des Français : 2,5 kilos en moyenne. Dans le détail, il apparaît que les hommes sont plus concernés que les femmes : 2,7 kilos en moyenne, contre 2,3 kilos. Les personnes confinées en groupe sont celles qui ont eu le plus tendance à grossir (64% d’entre elles, contre 53% des Français confinés seuls). En cause ? Une sédentarité forcée, et donc un manque d’activité physique, du temps pour cuisiner de bons petits plats, un refuge psychologique dans la nourriture… Certains Français sont toutefois parvenus à rester raisonnables : 14% des sondés indiquent ne pas avoir pris de poids, et 29% en ont même perdu…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here