Rebond épidémie de Covid
Si les hospitalisations ont augmenté ces dernières heures dans les établissements des Hospices Civils de Lyon, les admissions en réanimation (ici à l'hôpital de la Croix-Rousse), restent pour l'instant stables. ©HCL/Lionel de Souza

Alors que de nouvelles annonces sont attendues dans les prochains jours, la reprise épidémique, accentuée par l’irruption des variants, se confirme dans les hôpitaux de Lyon et de la région. La situation est équivalente à celle du mois d’octobre dernier et les hôpitaux se préparent à faire face à une troisième vague, estimée plus dure que les précédentes. En attendant, la vaccination se poursuit, mais à doses homéopathiques, tant les centres ont été pris d’assaut.

Il règne, depuis quelques jours, comme une atmosphère de veillée d’armes sur le front du coronavirus. Les hôpitaux de la région, où le nombre d’hospitalisations liées au Covid-19 remonte, se préparent à la troisième vague. Et la perspective d’un nouveau confinement se fait chaque jour un peu plus pressante. C’est en tout cas le souhait très net du président du conseil scientifique, le Pr Jean-François Delfraissy, qui a alerté dimanche sur BFM TV de la menace des variants, “l’équivalent d’une deuxième pandémie”.

Stable depuis plusieurs semaines, la courbe des contaminations est repartie à la hausse à Lyon et dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Légèrement, mais sûrement. Le taux d’incidence, qui mesure le nombre de cas positifs au Covid-19 pour 100 000 habitants sur les 7 derniers jours, s’élève à 225/100 000. Soit au niveau de la fin septembre 2020, à l’aube de la deuxième vague.

 

Le taux de positivité au Covid-19 repart à la hausse

Dans leur dernier bilan hebdomadaire, les Hospices Civils de Lyon recensent 340 patients hospitalisés, contre 312 la semaine précédente. 73 d’entre eux sont en réanimation. Autre indicateur clé, les passages aux urgences liés à l’épidémie, passé de 9,34% à 12,13%. Le taux de positivité est également en hausse: sur les 6219 personnes dépistées par les HCL (contre 7151 la semaine précédente), 8,4% sont positives (contre 6,24%).

“Les chiffres montrent que nous avons de nouveau une augmentation du nombre de cas de Covid-19”, confirme Florence Morfin-Sherpa, professeur de virologie aux HCL, à nos confrères de Lyon Capitale. “Nous ne sommes pas au niveau du mois de novembre, mais nous nous en rapprochons. Tant que les gens ne seront pas protégés par le vaccin ou l’immunité collective, nous aurons d’autres vagues”.

 

On attend les nouveaux créneaux de vaccination

La vaccination, justement, suit lentement son cours dans l’agglomération lyonnaise, où les centres dédiés ont rapidement été saturés. Le directeur général de l’ARS, le Dr Jean-Yves Grall, avait prévenu la semaine dernière de la nécessité de suspendre provisoirement la prise de rendez-vous, face au manque de réserve du vaccin Pfizer. Les HCL “rappellent que l’ensemble des rendez-vous ouverts pour une première injection ont été attribués. De nouveaux créneaux de rendez-vous seront ouverts dès que possible”.

Adjointe au maire de Lyon, Céline de Laurens a indiqué que 550 personnes étaient vaccinées chaque jour au Palais des Sports de Gerland, le seul centre ”hors hôpitaux”. Les autres centres se situent dans les hôpitaux de la Croix-Rousse, Édouard-Herriot, du Groupement Est et de Lyon-Sud. Où selon les HCL 16 806 personnes ont déjà été vaccinées au 25 janvier. Il s’agit de 5 644 agents HCL, 10 862 professionnels libéraux, aides à domicile et séniors de plus de 75 ans, ainsi que de 480 patients en Unités de Soins de Longue Durée.

 

Des annonces en fin de semaine ?

Selon le gouvernement, 1 million de Français auraient déjà reçu une première dose. Mais la campagne de vaccination est encore trop peu avancée pour influer dans le débat d’un éventuel reconfinement.

Un conseil de défense est prévu ce mercredi matin à l’Élysée. L’exécutif se penchera sur les nouvelles mesures à prendre. Et Emmanuel Macron mettra peut-être un peu d’ordre dans l’étrange cacophonie qui règne au sommet de l’État. Les rumeurs sont en effet chaque jour contradictoires, entre confinement strict ou allégé, prolongation des vacances scolaires, maintien du couvre-feu à 18 heures… Selon plusieurs médias, le chef de l’État ne prendra pas la parole avant samedi. C’est toujours lui qui, jusqu’ici, a annoncé les confinements.

 

À SAVOIR

Un numéro unique a été mis en place depuis le vendredi 22 janvier par les HCL et l’Agence Régionale de Santé pour contacter les centres de vaccination du Rhône: 04 23 10 10 10. Ce centre d’appels est ouvert du lundi au samedi, de 8h à 18h. La liste complète des centres de vaccination est accessible sur www.sante.fr.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here