questions couvre-feu
Le couvre-feu instauré à Lyon, Saint-Etienne et Grenoble pose de nombreuses questions ©Pathdoc

Le couvre-feu sera la règle à partir de ce vendredi soir pour quatre semaines au moins à Lyon, Saint-Etienne et Grenoble. Après l’annonce d’Emmanuel Macron, le premier ministre Jean Castex a donné le détail de cette nouvelle mesure forte destinée à limiter la propagation du coronavirus. Comment, où et quand le couvre-feu va-t-il s’appliquer ? Quelles règles devrons-nous respecter ? Pourrons-nous travailler de nuit ? De quelles aides peut-on bénéficier? Ma Santé répond à vos réponses.

Ce vendredi soir, à minuit, le couvre-feu entre en vigueur à Lyon, Saint-Etienne et Grenoble. Son objectif ? Limiter la circulation du virus du Covid-19 en France et éviter ainsi la congestion des hôpitaux. Avec une moyenne de 20 000 nouveaux cas par jour en France, les précédentes restrictions mises en place ne suffisent plus. Le Premier Ministre a ainsi pointé du doigt une « accélération soudaine et spectaculaire » des contaminations depuis une dizaine de jours.

L’état d’urgence sanitaire a été décrété. Il entrera en vigueur ce samedi 17 octobre. Dans ce contexte, le « freinage de l’épidémie » apparaît comme la « seule vraie stratégie » envisageable, rappelle Jean Castex. Le Président de la République a donc annoncé hier soir la mise en place du couvre-feu. Les relations privées sont spécifiquement visées par cette contrainte. En effet, les lieux où chacun évolue sans masque et sans distanciation sociale sont des zones de circulation active du virus. Cependant, il n’y aura pas de restrictions de déplacement, le président appelant chacun à la responsabilisation. Explications.

 

1. Le couvre-feu, ça marche vraiment ?

Selon une étude réalisée en Guyane, le couvre-feu serait bel et bien efficace pour lutter contre la progression épidémique. Ainsi, depuis le printemps, le couvre-feu en Guyane a permis de réduire de 36 % la transmission du virus et jusqu’à 50 % des hospitalisations en réanimation. Un couvre-feu qui démarrait à 23h et finissait 5h. On suppose donc que le couvre-feu mis en place dans les métropoles impactées sera d’autant plus efficace qu’il durera plus longtemps.

 

À Lyon, le couvre-feu étendu à toute la métropole

2. Toute la France est-elle soumise à ce couvre-feu ?

L’instauration du couvre-feu concernera les zones les plus touchées par le Covid-19. Ainsi, la région Ile-de-France et huit métropoles sont concernées. Lyon, Lille, Grenoble, Saint-Etienne, Montpellier, Aix-Marseille, Rouen et Toulouse devront respecter cette nouvelle restriction.

À noter que l’application du couvre-feu se fera dans l’entièreté de la Métropole de Lyon. Les 59 communes du Grand Lyon sont ainsi affectées, de Quincieux à Givors et de Craponne à Jonage. Soit plus d’1,4 million d’habitants contraints de rester chez eux le soir.

 

3. Combien de temps le couvre-feu va-t-il durer ?

L’interdiction de circuler sera effective de 21h à 6h du matin durant 4 semaines. Soit jusqu’au week-end du 14-15 novembre. Cependant, si le Parlement valide la demande du chef de l’Etat, la mesure s’étendra jusqu’au 1er décembre. Le couvre-feu pourrait donc perdurer pendant 6 semaines.

Les 2 premières semaines, le Président de la République sera attentif à l’évolution des taux de contamination par jour. Le but ? Réduire les 20 000 nouveaux cas par jour actuellement observés à moins de 5 000. Si la courbe ne diminue pas d’ici là, des modifications apportées au couvre-feu seront envisagées. Notamment un abaissement du couvre-feu à 20h, voire 19h.

 

Couvre-feu : gare à la patrouille !

4. J’ai un rendez-vous à 21h hors de la métropole, comment faire pour rentrer ?

À compter de 21h, les déplacements sont limités au strict minimum. En cas de rendez-vous à l’extérieur de la métropole, peu de choix s’offrent à vous. Dormir sur place ou déplacer l’horaire du rendez-vous pour être en mesure de rentrer à 21h maximum chez soi.

En revanche, s’il s’agit d’une urgence vitale ou d’un déplacement pour acquérir des médicaments à la pharmacie de garde, les déplacements sont autorisés malgré le couvre-feu. À noter que les établissements de santé peuvent toutefois refuser l’accès à l’accompagnant. Sortir son animal de compagnie ou venir en aide à un proche en situation de dépendance ne peut constituer une faute. De même, si un justificatif le prouve, les déplacements en train ou avion dont l’arrivée se ferait après 21h sont également autorisés.

TELECHARGEZ L’ATTESTATION COUVRE-FEU EN CLIQUANT ICI

 

5. Que risque-t-on si l’on ne respecte pas le couvre-feu ?

Pour tout déplacement sans justificatif valable, vous risquez une amende de 135 € en cas de contrôle des forces de l’ordre. Une amende qui s’élève à 1 500 € en cas de récidive. 12 000 policiers et gendarmes seront ainsi déployés pour contrôler l’espace public durant ces 6 semaines.

Le chef de l’Etat a précisé qu’il ne souhaitait pas mettre en place « une interdiction de circuler, mais une stricte limitation aux bonnes raisons ». Une dérogation pourra donc être accordée, les forces de l’ordre devant apprécier la stricte nécessité du déplacement.

 

Les transports en commun maintenus le soir

6. Je suis conducteur de bus la nuit. Vais-je garder mon travail ?

Malgré le couvre-feu, Emmanuel Macron a précisé que les transports publics ne subiront aucune restriction ni limitation de déplacement après 21h. En effet, contrairement au confinement, le secteur du transport continuera à fonctionner normalement. Le but ? Permettre à ceux qui le doivent de pouvoir se déplacer et assurer une manne financière aux actifs concernés.

À noter que tous les travailleurs de nuit, quelque soit leur secteur d’activité, pourront bénéficier d’un justificatif de déplacement. Le justificatif sera aussi valable pour ceux et celles qui rentrent du travail passé 21h, bien que des modifications d’horaire de travail soient préconisées.

 

Couvre-feu le soir, télétravail le jour

7. Je rejoins ma famille ce soir. On sera 8 personnes en totalité. Ai-je le droit ?

Le Président de la République a également annoncé la limitation des regroupements à 6 personnes. Toutes les fêtes privées sont interdites sur l’ensemble du territoire. Cependant, dans le cadre familial et au sein d’une propriété, les forces de l’ordre n’auront pas la possibilité de sanctionner. Le respect de cette règle est donc laissé à la responsabilité de chacun.

Attention toutefois au déplacement. Rejoindre sa famille est autorisé mais la circulation au sein des métropoles concernées ne pourra pas se faire après 21h. Il faudra donc adapter ses horaires pour rester dans le cadre de la loi.

 

8. Pourquoi continuer d’aller travailler la journée et risquer d’être contaminé ?

Emmanuel Macron n’a pas souhaité reconfiner les grandes métropoles. La raison ? Faire en sorte que les actifs puissent travailler et faire tourner l’économie du pays. Si certes le virus circule également la journée, le secteur du travail reste moins touché que le cadre privé.

Toutefois, pour réduire une pression collective, les entreprises qui le peuvent devront instaurer ou amplifier le télétravail. En moyenne et si possible, 2 à 3 jours par semaine. À noter que cette mesure ne se limite pas aux zones concernées mais s’étend à tout le territoire français.

 

Des aides renforcées pour les secteurs les plus touchés

9. Je suis restaurateur et le couvre-feu tue ma profession. Que dois-je faire ?

Le chef de l’État n’a pas nié les difficultés auxquels les restaurateurs font face. Certains décideront de fermer, d’autres de continuer. Comme pour d’autres secteurs tels que le théâtre, le cinéma et l’évènementiel, des mesures et aides supplémentaires seront donc établies pour permettre un revenu décent.

Le gouvernement introduira une « concertation locale » ce vendredi avec les métiers fortement impactés par le couvre-feu. Si la situation sanitaire justifie les mesures, l’impact économique et personnel doit être le moins important possible. En effet, Emmanuel Macron a assuré son soutien et déclare ne pas vouloir que « les TPE et les PME fassent faillites à cause du couvre-feu ».

Pour ces secteurs, le chômage partiel pris en charge passe à 100 % pour les employeurs et 84 % net pour les salariés. Les fonds spéciaux (fond de solidarité, prêt garanti par l’État) sont également élargis. Enfin, une aide exceptionnelle pendant les 6 semaines à venir sera mise en place pour les bénéficiaires du RSA et des APL. 150 € aux bénéficiaires, ainsi que 100 € par enfant.

 

10. Est-ce que les évènements sportifs et culturels sont maintenus le soir ?

Les salles de cinémas peuvent ouvrir leurs portes dans la limite d’horaire imposée par l’État. La règle d’un siège sur deux devra s’appliquer et le nombre de personnes sera limité à 1000. Les évènements sportifs, tels que les matchs de football, sont eux maintenus en dépit du couvre-feu. Cependant, ils se feront à huit clos jusqu’à nouvel ordre.

 

À SAVOIR

Parmi les autres mesures et annonces détaillées par Jean Castex:

  • Dans les lieux de circulation tels que les magasins et sur tout le territoire, le nombre de visiteurs sera régulé pour permettre un espace de 4 mètres carrés par personne.

  • Si le test PCR nasopharyngé reste le plus fiable, d’autres tests vont bientôt être disponibles. Les citoyens devraient pouvoir s’autotester ou recourir à d’autres types de tests. Toutes ces nouvelles mesures devraient permettre de réduire drastiquement les délais. 5 millions de tests ont été ainsi commandés.

  • Face à l’échec de l’application Stop-Covid, le Président de la République a annoncé la création d’une nouvelle application « Tous Anti-Covid ». Cette dernière permettra comme la précédente un traçage des contaminations, mais renseignera aussi les utilisateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here