Coronavirus-ol-juve-groupama-stadium-P-auclair
Le match OL-Juve au Groupama Stadium devrait faire le plein malgré le Coronavirus ©P.Auclair

L’épidémie de Coronavirus qui touche l’Italie n’empêchera pas les supporters transalpins de venir assister au match OL-Juventus de Turin, ce soir, à 21 heures, au Groupama Stadium. Jean-Michel Aulas, le président de l’OL, se félicite de cette décision. Les maires de Décines et de Meyzieu mettent en avant le principe de précaution…

Viendront ? Viendront pas ? A quelques heures du choc des huitièmes de finale de Ligue des Champions entre l’Olympique Lyonnais et la Juventus de Turin, la venue des supporters italiens continuent de susciter la polémique. En raison de l’épidémie de Coronavirus qui sévit en Lombardie et en Vénétie, certains voudraient interdire le déplacement aux supporters transalpins. D’autres estiment qu’il n’y a aucune raison de tomber dans la psychose.

Les supporters italiens “bienvenus”

Coronavirus-supporters-lyon
Près de 3 000 supporters italiens sont attendus au Groupama Stadium de Lyon ©P.Auclair

C’est le cas de Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique lyonnais, qui a indiqué que les supporters italiens seraient les bienvenus dans les tribunes du Groupama Stadium. “Tous les supporters, qu’ils soient Lyonnais ou Turinois, seront accueillis et peuvent venir sans difficulté. Il n’est pas utile de créer de l’angoisse supplémentaire. Restons en aux réponses claires des scientifiques“, a expliqué le patron de l’OL.

En l’occurrence, Jean-Michel Aulas fait référence aux déclarations du professeur Bruno Lina. responsable du Centre national de référence (CNR) des virus respiratoires à Lyon. Le scientifique à indiqué qu’il n’y avait “pas de risque à aller voir le match”. Et de préciser: “il faut arrêter de penser que tous les Italiens arrivent en France avec le Coronavirus“.

Une position visiblement partagée par la préfecture du Rhône. Aucun arrêté d’interdiction n’a été publié pour interdire le déplacement des 3 000 supporters italiens attendus au Groupama Stadium.

 

Coronavirus et principe de précaution

Des propos rassurants qui ne sont pas du goût des élus des principales communes concernées. Selon Laurence Fautra, maire de Décines, “le bon sens aurait voulu que l’on prenne les mesures adaptées“.

En l’occurence, l’élue LR de la ville de l’Est lyonnais estime “sans tomber dans la psychose“, qu’il aurait été logique de faire jouer le principe de précaution. “Or, les enjeux financiers sont visiblement plus forts que ce principe de précaution“, a lancé Laurence Fautra.

Une référence aux dizaines de milliers d’euros qu’aurait à rembourser l’Olympique lyonnais aux supporters transalpins en cas de non accès au stade. “J’interroge les pouvoirs publics sur la pertinence de faire déplacer des populations avec un risque épidémique“, a insisté le maire de Décines-Charpieu.

 

Des “craintes légitimes” à Meyzieu et Décines

Une mise en garde reprise par Christophe Quiniou, maire de la commune voisine de Meyzieu. Dans un communiqué commun, les deux édiles lyonnais expliquent que la rencontre Ol-Juventus “fait naître des craintes légitimes des populations de Décines et de Meyzieu immédiatement concernées par l’accueil et les flux de supporters“.

Pour les deux élus LR, “les derniers éléments publiés par l’Organisation Mondiale de la Santé démontrent que le Coronavirus pourrait continuer sa propagation à l’échelle du globe“. De là à s’inviter dans les travées du Groupama Stadium, il y a un pas… que n’ont pas franchi les services de l’Etat et l’Agence Régionale de Santé.

 

La Métropole de Lyon se prépare à une épidémie

De son côté, la Métropole de Lyon a précisé ce mercredi “échanger en temps réel avec les services de la Préfecture et l’Agence Régionale de Santé afin de jouer tout son rôle pour prévenir toute propagation du Coronavirus Covid-19“.

Dans un communiqué, la Métropole précise “être prête à mettre en œuvre son plan de continuité d’activité des services publics“. Des consignes ont d’ores et déjà été données pour “informer les usagers et faire le relais des recommandations en vigueur“.

Enfin, les services de la Métropole rappellent qu’un numéro vert est accessible au 08 00 13 00 00 pour obtenir des informations générales sur le Coronavirus.

 

 

A SAVOIR

Si en France, le Coronavirus n’a pas encore eu d’incidence notable sur l’actualité sportive, tel n’est pas le cas en Italie. Dans ce pays, où l’épidémie a déjà infecté près de 300 personnes et causé douze décès, plusieurs matches de football de Serie A (élite) ont notamment été reportés à une date ultérieure. Il s’agit de Inter Milan-Sampdoria, Hellas Vérone-Cagliari et Atalanta-Sassuolo, trois rencontres programmées le week-end dernier en Lombardie et en Vénétie. Les deux régions d’Italie les plus touchées par l’épidémie de Coronavirus.

1 COMMENTAIRE

  1. face au risque infectieux qui peut être particulièrement élevé dans les milieux confinés des stades, aéroports, gares et moyens de transport collectifs mais aussi dans les lieux de travail comme les bureaux ou ateliers, il faut penser aux plans de mesures de prévention et de protection des personnes en cas d’ épidémie / pandémie avérées ! : http://www.officiel-prevention.com/sante-hygiene-medecine-du-travail-sst/service-de-sante-au-travail-reglementations/detail_dossier_CHSCT.php?rub=37&ssrub=151&dossid=556

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here