coronavirus Sulpice annecy
Première livraison de repas aux personnels soignants d'Annecy par le chef Jean Sulpice ©DR

Plus de 13 000 morts en Italie, plus de 10 000 en Espagne, 215 000 cas de contamination aux Etats-Unis… Les chiffres s’emballent sur le front du coronavirus. A Lyon et Auvergne-Rhône-Alpes, une nouvelle poussée de fièvre est aussi à craindre dans les prochains jours. Le point sur la Métropole de Lyon et dans toute la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Le coronavirus continue son inquiétante progression dans tout le pays. Le Grand Est et l’Ile-de-France sont désormais proche de la saturation, voire au-delà dans certains établissements hospitaliers. Pendant ce temps, le Covid-19 étant son emprise sur toute la planète. Implacable.

Les derniers chiffres font état de 938 000 cas de coronavirus dans 180 pays à travers le monde, dont presque 50% en Europe. A la clé, malgré le confinement de plus de la moitié de la population planétaire, la mort de 47 000 personnes.

L’Italie recense à elle seule plus de 110 000 cas et 13 000 décès. En Espagne deuxième pays européen le plus touché par le Covid-19, le bilan grossit rapidement avec 104 000 cas de contamination et plus de 10 000 morts.

La France compte moitié moins de cas de contamination et un peu plus de 4 500 décès. Paradoxalement, la Chine, d’où est parti l’épidémie, n’annonce que 82 000 cas de contamination et à peine plus de 3 300 décès. Des chiffres officiels de plus en plus sujets à caution. Divers indices (nombre d’urnes funéraires, nombre de résiliation d’abonnements téléphoniques…) laissent en effet à penser que le gouvernement sous-estimé le réel impact de l’épidémie.

 

55 nouveaux décès en 24 heures en Auvergne-Rhône-Alpes

carte épidémie coronavirus
La carte de l’épidémie de coronavirus en France au 2 avril ©Geodes

Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, malgré “quelques signes rassurants“, le dernier bilan de l’Agence Régionale de Santé fait état de 404 décès (+55 décès en 24 heures) et de 2 706 patients hospitalisés dans 88 établissements, dont environ 26% en réanimation/soins intensifs. Seul point positif, 1 374 patients sont rentrés à leur domicile, guéris, après une prise en charge hospitalière.

L’épidémie de coronavirus poursuit son avancée en Auvergne-Rhône-Alpes de manière très hétérogène. Ainsi, le Rhône recense 1 138 cas de Covid-10, devant la Loire (435 cas) et la Haute-Savoie. A l’inverse, seulement une vingtaine de cas sont signalés en Haute-Loire et dans le Cantal.

 

103 décès recensés dans les Ehpad de Lyon et d’Auvergne-Rhône-Alpes

Par ailleurs, l’ARS a communiqué les premiers chiffres sur les conséquences de l’épidémie de coronavirus dans les Ehpad et les maisons de retraite de Lyon et d’Auvergne-Rhône-Alpes.

Les données recueillies auprès de 312 établissements (sur 944 de la région) compilent 1 529 résidents atteints par le virus. Par ailleurs, 103 décès ont été déclarés dans les Ehpad et les maisons de retraite et 23 décès ont été constatés à l’hôpital. Mais ce bilan très provisoire risque malheureusement d’évoluer rapidement. En effet, un premier bilan national fait état de 884 décès dans les Ehpad français. Mais ce chiffre devrait malheureusement évoluer dans les prochains jours.

De multiples “clusters” sont en effet signalés dans des établissements pour personnes âgées, notamment en Auvergne-Rhône-Alpes dans le Rhône (Albigny-sur-Saône, Vénissieux…), la Haute-Savoie (Sillingy, Cervens), la Loire (Saint-Etienne), l’Isère (La Verpillère) ou le Puy-de-Dôme (Lempdes).

Enfin, l’ARS a annoncé que les professionnels de santé de ville (médecins généralistes), avaient mis en place de nouvelles formes d’organisation pour prendre en charge des patients ayant des symptômes bénins du Covid-19. ” C’est volontairement que nous ne donnons pas plus de précision sur les lieux des centres de consultation Covid-19 car nous souhaitons que les patients contactent en premier lieu leur médecin traitant ou autre médecin“, précise la direction de l’ARS.

Les autres informations en lien avec l’épidémie de coronavirus à retenir ce jeudi 2 avril.

Des étoiles dans les yeux des soignants d’Annecy

coronavirus livraison sulpice annecy
Première livraison assurée par Jean Sulpice à l’hôpital d’Annecy ©DR

En soutien au personnel soignant, les chefs étoilés autour du lac d’Annecy vont se rassembler pour cuisiner des menus valorisant les producteurs locaux du territoire. Laurent Petit, Jean Sulpice, Yoann Conte, Stéphane Dattrino et Florian Favario souhaitent apporter, à leur manière, leur contribution La première livraison de repas a eu lieu ce jeudi à 11h00 à l’Hôpital d’Annecy, en présence de Jean Sulpice.
C’est toute une chaine de solidarité qui s’est mis en place pour les équipes de l’hôpital d’Annecy. Les chefs, associés à leurs producteurs locaux (pêcheurs, maraichers…), vont créer des menus spécifiques et apporter dans les jours à venir plus de 60 plateaux qui seront distribués directement aux soignants.

 

Fini les marchés, place au “drive piéton”

Tous les marchés alimentaires de plein air sont fermés à Lyon selon les directives du gouvernement. En revanche, il est encore possible de s’approvisionner en produits frais dans certaines communes des environs de la Métropole de Lyon. De nombreuses dérogations préfectorales ont en effet été accordés aux petites villes et villages ne disposant pas de grandes surfaces alimentaires. Des lieux où le marché hebdomadaire est l’unique moyen d’approvisionnement de proximité.

A Lyon, les Halles de Lyon-Paul Bocuse, les Halles du Grand Hôtel-Dieu et de la Martinière restent accessibles au public. Parallèlement, d’autres filières se mettent en place. On appelle ça le “système D”. Ainsi, des formules de “drive piétons” ont été mis en place dans différents établissements, après un premier test concluant dans le deuxième. Le principe ? Vous commandez directement au producteur par téléphone ou via internet. Puis, vous venez chercher votre panier garni sur un lieu précis. ce peut être la mairie d’arrondissement, un lieu facile d’accès, un parking LPA ou le site d’un marché traditionnel suspendu jusqu’à nouvel ordre.

la carte futée de belle bouffe.com
Une carte futée pour trouver des produits frais en pleine épidémie ©DR

Enfin, autre bon plan, si vous souhaitez manger des produits frais locaux toute en soutenant les producteurs régionaux, un site est à votre disposition. Baptisé bellebouffe.com, il propose une carte où sont identifiés et localisés tous les maraîchers, épiciers, producteurs locaux pour ventes en direct… On y retrouve aussi tous les marchés alimentaires maintenus par dérogation.

 

A SAVOIR

Le ministère de l’intérieur a déjà averti. Les contrôles de police vont être sérieusement renforcés pour pincer les contrevenants qui ne respecteraient pas le confinement durant les vacances de printemps. Certes, le 4 avril marque le début des vacances de printemps pour la zone C (Paris, Montpellier, Toulouse…). Les Lyonnais et tous les habitants de la région Auvergne-Rhône-Alpes (zone A) ne seront en vacances que le 18 avril. Ce n’est pas une raison pour ne pas respecter les règles du confinement. En cas de sortie indispensable, n’oubliez pas de vous munir de votre aTTESTAtion dérogatoire de déplacement datée, signée et précisant votre heure de sortie. Pour info, depuis le 17 mars, les forces de l’ordre ont déjà réalisé 5,8 millions de contrôles et dressées 350 000 procès-verbaux. Ça calme…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here