communication animale nouvelle tendance
Si la pratique, au premier abord, prête à sourire, la communication animale fait ses preuves et convainc notamment de plus en plus de cavaliers, amateurs comme professionnels. ©DR

Murmurer à l’oreille d’un cheval ne relève plus de la seule fiction. En plein essor, la technique, particulièrement utile en période de concours, permettrait même de remédier à de nombreux pépins physiques et comportementaux. Le point avec Faustine Madeleine, experte en communication animale à Quincieux, dans le Rhône.

Quelle est la différence entre communication et médiation animale ?

La communication animale est un dialogue intuitif, quand la médiation consiste à aider une personne avec les animaux. Ce dialogue basé sur l’intuition permet de sentir les sensations physiques et émotionnelles de l’animal, de comprendre ce qu’il ressent et de cerner ainsi une problématique mentale ou physique.

 

À quand remonte cette pratique ?

À l’arrivée des humains sur terre ! Le savoir s’est perdu au fil des siècles, mais il est en réalité inné. Notre cerveau a deux parties auparavant équilibrées, mais aujourd’hui il est a peu près réparti à 80% sur le raisonnement et à 20% sur l’intuition. Les animaux sont dans la proportion inverse. Tout l’objectif est d’arriver à se recentrer sur la même longueur d’onde pour pouvoir entamer un vrai dialogue.

On observe un retour de la pratique depuis une quinzaine d’années, et qui s’intensifie depuis peu. La France commence à se doter de praticiens, mais les formations ne sont pas encore reconnues par l’État, et certains ne vont pas jusqu’au bout. Ce sont les défauts d’une discipline nouvelle.

 

Communication animale : “à la base, tout le monde est sceptique !”

Il n’existe aucune étude scientifique légitimant la pratique. Comment convaincre les sceptiques ?

À la base, tout le monde est sceptique ! La notion de dialogue avec un animal n’entre pas vraiment dans le cadre de nos cultures actuelles. Lorsque j’arrive dans une écurie, on me regarde parfois comme une sorcière ! Mais si l’on m’appelle, c’est que l’on est déjà ouvert. Et il suffit d’établir une première communication pour en montrer tous les bienfaits.

 

Vous traitez surtout les chevaux, mais cela fonctionne-t-il avec tous les animaux ?

Oui, même si les chevaux, les chiens et les chats sont les plus courants. Les animaux domestiques sont habitués à notre présence et vivent en fonction de nous. Mais il arrive, dans certaines réserves africaines par exmple, que l’on fasse appel à un spécialiste en communication animale pour intervenir sur des animaux sauvages.

 

Communication animale : identifier les sautes de comportement

Quel est le profil des maîtres qui font appel à vous ?

Pour que cela fonctionne, il ne peut s’agir que des gens qui ont des liens forts avec leur animal, ou voulant créer ce lien, qui le considèrent comme faisant partie de la famille. Certains souhaitent savoir comment se sent leur animal. D’autres veulent lui faire passer un message, en le préparant à un déménagement ou à un départ en vacances parfois perturbant, à l’arrivée d’un nouvel animal dans la famille, etc. Et il y a ceux, surtout, qui désirent régler une problématique physique ou comportementale.

 

Quels sont justement les bénéfices d’une séance de communication animale ? 

Cela dépend des cas et des animaux. Un cheval, soudainement, va s’arrêter de sauter ou s’attaquer à quelqu’un, un chien va fuguer ou un chat faire ses besoins à côté de sa litière… Une séance permet d’identifier la cause de ce changement de comportement et, ensuite, de mettre en place les actions qui permettront de le rétablir.

 

Sur quels mécanismes repose la communication animale ?

Ils se rapprochent de ceux du rêve, emplis d’images et de sensations. Le principe, pour instaurer le dialogue avec un animal, consiste à se mettre dans un état proche de la méditation, pour recevoir tout ce qu’il nous envoie, qu’il s’agisse d’émotions, de messages, de douleurs, etc.

 

Une aide précieuse dans les grands concours hippiques

Existe-t-il des limites à la discipline ?

Il reste tant à approfondir que l’on est loin de les connaître. La communication animale, par exemple, peut s’établir sur présentation d’une simple photo : il n’y a pas encore d’explication, mais cela fonctionne très bien ! Après, les animaux sont comme les humains : certains sont drôles, d’autres tristes. Et certains, même si c‘est très rare, ne veulent pas communiquer.

 

Quels bénéfices offre la communication animale dans le cadre d’un événement comme Equita Lyon ?

Elle permet de prévenir le cheval sur le fait qu’il s’agit d’un grand concours, avec une échéance et un environnement particulier, bruyant, stressant. De savoir dans quel état d’esprit il se trouve et de le préparer aux épreuves.

 

La communication animale est-elle la garantie de meilleures performances ?

Tous les cavaliers internationaux sont suivis en communication animale. Mais il ne s’agit que d’une aide, qui ne joue pas directement sur les performances. Elle permet de rassurer le cavalier et le cheval, pour qu’ils forment le meilleur duo possible.

 

 

 

 

À SAVOIR

Faustine Madeleine, basée près de Lyon, exerce depuis deux ans dans toute la région Auvergne-Rhône-Alpes. Entourée d’animaux, et notamment de chevaux, depuis le plus jeune âge, elle s’est naturellement orientée vers des études de psychologie, pour devenir psychologue clinicienne, avec l’objectif de se spécialiser en équithérapie. C’est durant ses études qu’elle a découvert la communication animale et décidé de suivre une formation parallèle.

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour, faites attention à certains sites de communication animale/dialogue intuitif qui sont en fait de véritables arnaques.
    J’ai eu droit à un diagnostique entièrement faux pour 70 euros par une spécialiste autoproclamée sur Lyon.
    Je ne remets pas en question la communication animale pour autant.
    Cordialement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here