La sueur et la transpiration sont souvent un problème
Quelles solutions pour limiter la transpiration ?

La transpiration, phénomène naturel, peut vite devenir gênante, voire même un enfer, pour certaines personnes sensibles à la sueur. Auréoles, mauvaises odeurs, gêne… Pourquoi transpire-t-on, et comment limiter les effets de la transpiration ?

La transpiration, phénomène naturel, peut vite devenir gênante, voire même un enfer, pour certaines personnes sensibles à la sueur. Auréoles, mauvaises odeurs, gêne… Pourquoi transpire-t-on, et comment limiter les effets néfastes de la transpiration ?

Qu’est-ce que la transpiration ?

La transpiration est un mécanisme physiologique naturel qui a pour rôle d’éliminer les sels minéraux et de réguler la température corporelle. Effectivement, c’est la sueur, produite par les glandes sudoripares, qui refroidit la peau. Ces glandes se situent majoritairement dans l’aisselle, l’aine, la paume des mains et la plante des pieds.

Pourquoi transpire-t-on ?

Plusieurs facteurs peuvent favoriser le phénomène de transpiration:

  • Le stress ou l’anxiété : le stress est une des causes les plus fréquemment invoquées en cas de transpiration.
  • Un dérèglement hormonal : la transpiration excessive due aux bouffées de chaleur fait partie des manifestations de la ménopause. L’hyperthyroïdie peut aussi être en cause. Elle correspond à un excès de fonctionnement de la glande thyroïde, qui produit des hormones.
  • L’hyperhidrose, ou hyper transpiration, désigne une transpiration excessive et incommodante. Elle comporte trois formes : simple, modérée ou sévère, et peut être localisée (aisselles, mains, pieds) ou généralisée. L’hyperhidrose nécessite un traitement adapté.
  • La chaleur.
  • L’effort physique.
  • La fièvre
  • Des médicaments : antidépresseurs, aspirine…

Comment éviter la transpiration excessive ?

  • Choisir un déodorant ou un anti transpirant adapté (cf. encadré “à savoir”).
  • Aérer ses pieds le plus souvent possible : à la maison, marchez pieds nus, et changez de paire de chaussettes chaque jour.
  • Se doucher quotidiennement : c’est tout bête, mais cela permet au corps d’éliminer les bactéries, qui participent aux mauvaises odeurs dégagées par la sueur. Ces mauvaises odeurs proviennent en effet de la déjection de bactéries présentes sur la peau, qui se nourrissent de la sueur. Sans ces bactéries, la transpiration provenant des glandes sudoripares n’a pas d’odeur.
  • Apprendre à gérer son stress.
  • Bien choisir ses vêtements. Certaines matières favorisent la transpiration, ou encore conservent les mauvaises odeurs. Ainsi, les tissus naturels, comme le coton, la laine et la soie, permettent à la peau de respirer.
  • Boire de l’eau, pour compenser les pertes causées par la transpiration.
  • Eviter certains aliments et certaines boissons : l’ail, l’oignon et les épices notamment, donnent une mauvaise odeur à la sueur. Les boissons chaudes et l’alcool, favorisent quant à eux la transpiration.
  • Pour éviter les auréoles, collez des patchs anti-auréoles sur vos vêtements : ils absorbent la transpiration et protègent les vêtements des traces.

 

A savoir

Quelle est la différence entre déodorant, anti transpirant et détranspirant ? Les déodorants ont pour seules fonctions de masquer les odeurs de la sueur et d’amoindrir la multiplication des bactéries. Les anti transpirants ou détranspirants, en revanche, influent sur la sécrétion de sueur : ce sont des régulateurs. Un anti transpirant s’applique quotidiennement, il est conseillé en cas de transpiration modérée. Un détranspirant quant à lui, est considéré comme un traitement. Il est souvent conseillé en cas de transpiration excessive par un médecin (dermatologue notamment) et est disponible en pharmacie. Il s’applique idéalement deux à trois par semaine, sur une peau propre, sèche et sans lésion (pas après une épilation ou un rasage des aisselles). Un détranspirant ne s’applique pas quotidiennement car il met au repos les glandes sudoripares plusieurs jours durant, et empêche de ce fait le processus de transpiration.

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour et merci pour cet article très concis et complet. Je souffre moi même de légère hyperhidrose des aisselles et j’ai longtemps cherché à empêcher la transpiration avec des anti transpirants et autres. Lorsqu’on m’a proposé des techniques de chirurgie (ablation des glandes sudoripares), j’ai tout fait pour trouver un moyen naturel non chimique et non agressif. Je n’ai pas encore trouvé la solution miracle mais je suis tombé sur les maillots de corps laulas en tapant “je transpire” sur mon moteur de recherche. Cela a changé mon quotidien car je n’ai plus d’auréoles et le stress de voir apparaitre des tâches de sueur a disparu ce qui fait même que je transpire moins…ah la psychologie ! Je recommande ces maillots anti auréoles à tous ceux qui souffrent de transpiration excessive des aisselles !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here