Chiens : l’été de tous les dangers

0
605
Les chiens, qu'ils soient fougueux ou non, se déshydratent vite dans les grandes chaleurs. Pensez-y ! ©Shutterstock

Déshydratation, parasites, épillets… l’été, les risques sont démultipliés pour vos toutous. Pour des vacances réussies, voici tous les conseils préventifs de Margaux Pinton, vétérinaire associée à la clinique de l’Arche à Valence.

Un été de chien : les dangers de la chaleur

  1. La déshydratation

Avec la hausse du thermomètre, la déshydratation peut survenir très rapidement lors d’une balade ou encore d’un trajet en voiture car les chiens régulent mal leur température. Comme chez les humains, ce sont les chiots et les chiens âgés qui sont les plus concernés par la déshydratation. Les premiers signes qui doivent alerter sont un animal qui halète, des muqueuses sèches tout comme la langue et les babines, et enfin une langue bleue si le chien halète trop et est en manque d’oxygénation. Pensez donc à vous arrêter régulièrement pour faire boire votre chien. Sachez que des gamelles pliables existent et peuvent ainsi être facilement transportées partout.

 

  1. Les coussinets brûlés

On y pense beaucoup moins mais les coussinets de votre toutou peuvent être brûlés à cause du goudron très chaud. Certains chiens sont plus fragiles que d’autres et si vous avez déjà observé le phénomène, sachez qu’il existe des produits tannants à pulvériser ou appliquer en pommade deux fois par semaine sur les coussinets. Appliqués en amont, ils permettront de préparer les coussinets en constituant de la corne.

 

  1. Le coup de chaud

Il s’agit sans aucun doute du cas le plus grave puisque le coup de chaud peut être fatal pour votre compagnon. Il peut survenir très rapidement : en moins de 10 minutes dans une voiture les fenêtres entrouvertes ! En effet la température de l’animal peut vite dépasser les 41 ° en raison de son pelage et du peu de mécanismes de régulation dont il dispose : halètement et glandes sudoripares uniquement au niveau des coussinets.

Le bon réflexe ? Toujours emmener son chien lorsque l’on sort de la voiture et préférer plutôt l’attacher à l’ombre devant le magasin où l’on se rend si les toutous ne sont pas admis.

 

Un été de chien : les dangers des parasites

  1. Les puces

Les puces peuvent provoquer des démangeaisons et être à l’origine de problèmes dermatologiques. Avec la chaleur, la peau du chien peut s’infecter et former des plaques d’eczéma surinfecté appelées « hot spot ». Il n’est pas rare de devoir tondre la peau, faire des shampoings antiseptiques localement et mettre le chien sous antibiotique. C’est un problème que l’on observe typiquement chez le Labrador, le Golden, le Saint Bernard ou le Rottweiler. Sans oublier que les puces peuvent transmettre des vers.

 

  1. Les tiques

Celles-ci sont très présentes au printemps et en automne. Elles transmettent des maladies vectorielles comme la piroplasmose ou encore la maladie de Lyme. Comme pour les puces, il faut opter pour un traitement antiparasitaire.

 

  1. Les aoutats

Les aoutats sont des petits acariens rouges qui viennent se mettre sur les zones où la peau est fine comme les oreilles ou le museau. Ici, rien de grave mais une source d’inconfort pour le chien qui peut ressentir des démangeaisons.

 

  1. Les moustiques

Toutes les piqures de moustique ne sont pas embêtantes, mais il faut faire attention aux phlébotomes qui transmettent la leishmaniose.

Pour les puces, les tiques et les aoutats, on peut agir en utilisant un traitement antiparasitaire, soit sous la forme de pipettes, soit d’un collier ou encore de comprimés. Ces derniers présentent l’avantage de ne pas perdre en efficacité même si le chien se baigne, et de ne pas laisser de résidus au niveau du pelage si le chien est souvent caressé. Pour les moustiques, il existe des pipettes et même des vaccins pour protéger vos compagnons dans les zones endémiques.  Pensez aussi à bien brosser votre chien après une balade pour vérifier qu’il n’a pas de tique. Si tel est le cas, ôtez la tique avec une pince dédiée (surtout, ne coupez jamais la tête de la tique !)

 

Un été de chien : les dangers de l’environnement extérieur

  1. Les épillets

Les épillets sont présents dans les champs de mai à septembre et représentent un vrai danger pour votre chien. Ils peuvent entrer par tous les orifices : narine, cavité buccale, vulve, pénis… mais aussi traverser la peau et migrer. Parfois, on ne les retrouve que quelques mois plus tard, bien loin de leur point d’entrée (ceux passés dans les voies respiratoires peuvent même germer dans la bronche où ils se trouvent !). Il n’existe malheureusement pas d’acte préventif, si ce n’est de bien toiletter le chien au niveau des pattes et de le brosser après une promenade. Lorsque l’épillet a migré dans le corps, une échographie voire un scanner peuvent être nécessaires pour le localiser.

 

  1. La plage

Tout d’abord, peu de plages tolèrent les chiens en France. Ensuite, la plage est souvent un endroit inconfortable pour les toutous. Non seulement il y fait chaud en été, mais sachez que le sel peut être corrosif pour le pelage, sans oublier que l’eau de mer peut provoquer la diarrhée chez le chien.

 

  1. Les algues

Il s’agit d’un problème plus rare mais certaines algues retrouvées sur la plage en bord de mer peuvent être toxiques pour le chien car elles contiennent des bactéries potentiellement mortelles. Il convient donc d’éviter de laisser le chien jouer avec !

 

Retrouvez la liste de l’ensemble des vétérinaires de votre quartier sur www.veterinaire.fr/Rhone_Alpes/index.htm

Un numéro d’urgence canine à Lyon : 04 72 30 40 40
Un numéro d’urgence canine à Grenoble : 04 76 47 66 66
Un vétérinaire de garde à Saint-Etienne : 04 77 49 09 08

Où faire garder votre chien pendant les vacances ?

À SAVOIR

Si vous faites un barbecue, prenez garde à ce que votre chien n’ingère pas un pic de brochette ou un petit os. Gardez donc à l’œil les gourmands qui pourraient se servir au passage ou fouiller les poubelles !

Chargement des commentaires facebook ...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here