Il existe plusieurs astuces pour favoriser la pousse des cheveux.
S'il existe plusieurs bonnes astuces à appliquer pour accélérer la pousse de nos cheveux, la meilleure d'entre-elle reste... la patience ! ©Freepik

Pour faire pousser ses cheveux, il y a une solution imparable : attendre. Mais… il existe toutefois quelques astuces simples et efficaces pour favoriser naturellement la pousse de vos cheveux. D’une meilleure alimentation au lavage à la poudre de Shikakaï en passant par une halte au brushing, notre consultante beauté et bien-être, Anaïs Peresson, vous donne de précieux conseils au naturel, avec le concours du Dr Adeline Finet-Benyair, dermatologue au Centre de dermatologie Bichat-Confluence, à Lyon.

Faites des bains d’huile de moutarde

Comme l’huile de ricin, l’huile végétale de moutarde est réputée pour stimuler la pousse des cheveux. A la différence que sa texture la rend beaucoup plus facile à appliquer comparée à celle de l’huile de ricin. De plus, les résultats de son efficacité se font moins attendre. Tirée des graines de moutarde noire, l’huile éponyme contient tout ce qu’il faut pour gainer le cheveu et stimuler la pousse (bêta-carotène, zinc, omégas 3, vitamines A et E).

Pour réaliser un bain d’huile de moutarde, c’est très simple. Faites chauffer quelques gouttes d’huile de moutarde entre vos mains et procédez à un massage capillaire de la pulpe des doigts. Laissez agir 30 minutes ou une nuit si possible. Puis, procédez à votre shampoing habituel.

Lavez vos cheveux à la poudre de Shikakaï

La poudre de Shikakaï est une poudre qui provient d’un fruit originaire d’Inde appelé « Acacia Concinna », utilisée dans la médecine traditionnelle ayurvédique. Elle est notamment réputée pour ses propriétés nettoyantes et stimulantes. La poudre de Shikakaï peut tout à fait remplacer un shampoing. Elle nettoie en douceur, stimule la pousse et donne du volume à la masse capillaire. Vous pouvez par exemple l’utiliser un shampoing sur deux pour espacer les lavages.

Pour utiliser la poudre de Shikakaï, vous devez la mélanger avec de l’eau. La quantité nécessaire à préparer variera évidemment selon la longueur et l’épaisseur de votre chevelure. Pour des cheveux mi-longs, mélangez trois bonnes cuillères à soupe de poudre avec la même quantité d’eau et mélangez pour former une pâte. Ajoutez un peu de poudre si la préparation est trop liquide.

À noter : évitez d’utiliser des ustensiles en fer, ils ont tendance à brimer l’action des poudres ayurvédiques.

Levez le pied sur les brushings

Les brushings, surtout réalisés au fer à lisser, est l’un des ennemis jurés de la pousse des cheveux. La chaleur provoque un choc thermique au niveau de la fibre, qui en ressort abimée et fragilisée. Les longueurs fourchent et cassent, vous donnant d’ailleurs l’impression que vos cheveux ne poussent pas. Ils poussent mais se cassent en longueur…

Si vous cherchez à favoriser la pousse de vos cheveux et que vous êtes accro au brushing, nous sommes au regret de vous dire qu’il va falloir lever le pied en vous limitant à un lissage par semaine. En outre, il est vivement conseillé d’utiliser une crème thermo protectrice avant de procéder au brushing pour limiter la casse.

Coupez les pointes de vos cheveux régulièrement

Eh oui, pour faire pousser ses cheveux durablement, il est indispensable de les couper régulièrement ! Cela peut paraitre paradoxal mais ça ne l’est pas tant que cela. Pour favoriser la pousse de vos cheveux, vous pouvez agir sur le cuir chevelu mais vous devez aussi vous assurer que vos longueurs restent en bonne santé. Dans le cas contraire, c’est la casse assurée ! Et toute la pousse que vous aurez gagnée en haut, vous la perdrez en bas ! D’ailleurs, pour en revenir au point précédent, plus vous lisserez souvent, plus il faudra couper souvent !

Il n’y a pas de règle particulière pour la coupe des pointes. Lorsque vous constatez que vos pointes s’effilochent ou « perlent » de façon excessive, il est temps de couper les pointes. Vous pouvez par exemple choisir de couper de 2 à 4 cm tous les trois mois ou de 10 cm tous les 6 mois.

Adoptez une alimentation équilibrée

C’est un conseil qui peut vous sembler… barbant, tellement il est vu et revu. Mais il est efficace ! Pour obtenir de bons résultats de pousse, vous devez adopter une alimentation variée et équilibrée pour ainsi fournir tous les bons outils au cuir chevelu qui seront acheminés par les vaisseaux sanguins : nutriments, vitamines et minéraux. Ne lésinez pas sur les fruits, légumes et supers aliments et buvez suffisamment d’eau, carburant indispensable pour une bonne hydratation de la fibre capillaire.

Pour le Dr Adeline Finet-Benyair, « le rôle des vitamines B5 (acide pantothénique) et de la vitamine B8 (biotine) jouent un rôle particulièrement important dans la pousse des cheveux. La vitamine B5 se trouve entre autres dans la levure de bière, le jaune d’œuf, les céréales complètes, le soja, les lentilles, l’avocat, les cacahuètes et les noix de cajou. Quant à la biotine, elle est retrouvée de façon quantitativement significative dans les aliments suivants : levure sèche, foie, rognon, œuf (jaune), champignons, haricots et lentilles ».

Armez-vous de patience !

C’est le nerf de la guerre… plus vous désespérerez d’attendre que vos cheveux se décident à pousser, plus vous aurez cette impression qu’ils ne poussent pas. Vous devez les laisser tranquilles, les oublier ! Pour cela, quelques astuces sont efficaces. Par exemple, les attacher régulièrement. Mais pas n’importe comment ! Utilisez des élastiques sans métal et des chouchous en matière satinée pour éviter la casse au maximum. Et on évite les coiffures trop serrées !

À SAVOIR

Anaïs Peresson, consultante beauté & bien-être Ma Santé, partage conseils et bons plans sur son blog mots errants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here