Cueillir des champignons exige un minimum de précautions, avant, pendant et après la cueillette. Sous peine de grave intoxication alimentaire. Nos conseils pour remplir son panier sans risque dans le sous-bois de la région.

Comestible ou dangereux ?

Les intoxications aux champignons peuvent être très sérieuses. En effet, chaque champignon possède ses toxines spécifiques donc responsables de différents symptômes. Parmi les pires, des troubles digestifs et atteintes de foie pouvant nécessiter une greffe, certaines intoxications sont même mortelles.
Les premiers symptômes sont semblables à ceux d’une intoxication alimentaire, c’est à dire des vomissements, des nausées, une fièvre, une diarrhée, des douleurs abdominales. Cela peut ensuite évoluer et provoquer des hallucinations, des céphalées ou de l’hypertension.
En cas d’intoxication, il est indispensable de contacter le 15 ou un centre antipoison dans les plus brefs délais.
Quelques règles et conseils à propos de la cueillette et la consommation des champignons:

  1. Avant la cueillette
    – Si le propriétaire d’un pré vous surprend en train de ramasser des champignons sur ses terres, il peut porter plainte pour atteinte à la propriété privée et vol. Ainsi, respectez les panneaux et les clôtures. Dans les espaces publics, des arrêtés préfectoraux réglementent la cueillette afin de préserver les espèces. Les amendes peuvent aller jusqu’à 750€. En revanche, ces arrêtés varient en fonction des régions. Nous vous recommandons donc de vous renseigner auprès de la mairie concernée.
    – Il est impératif de connaître les champignons un minimum à partir de livres ou de sites internet comme celui de l’Office National des Forêts. En effet, on recense seulement une trentaine de sortes de champignons comestibles sur 4000 en France.
  2. Lors de la cueillette
    – Cueillez seulement les champignons en bon état.
    – Ne les transportez pas dans un sac plastique: le manque d’aération peut rendre les champignons toxiques. Nous vous recommandons d’utiliser un panier en osier.
    – Séparez les champignons selon les espèces.
    – Gardez les pieds de vos champignons afin de pouvoir les identifier correctement.

    – Laissez le lieu intacts sans jeter de détritus. Le couteau est le seul outil autorisé lors de la cueillette.
    – Ne détruisez pas les champignons incomestibles car chaque champignon a une utilité écologique.
  3. Après la cueillette
    – Lavez-vous les mains immédiatement après la récolte.
    – Faîtes contrôler vos champignons par un spécialiste: les pharmaciens ou les associations et sociétés de mycologie de votre région peuvent être consultés.
    L’idéal est de consommer vos champignons le jour même de la cueillette car ils peuvent produire des toxines en vieillissant. Evitez de les stocker plus de deux jours dans votre réfrigérateur. En revanche, vous pouvez les congeler.
    – Faites toujours cuire vos champignons au moins 15 minutes.
    – Mangez les champignons en quantité raisonnable
    – Au moindre signe d’intoxication, contactez un centre antipoison ou le 15.
Chargement des commentaires facebook ...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here