Chaleur et pollution : un été dans l’ozone

0
691
Dans la mesure du possible, éloignez-vous des axes de trafic ! ©OHishiapply

L’ozone trouve un terrain particulièrement favorable pour polluer nos vies durant les périodes de canicule ou de fortes chaleurs. Soleil intense et hausse du trafic routier favorisent en effet le retour de ce polluant dangereux pour l’homme. Explications.

L’ozone, c’est quoi ?

Un polluant atmosphérique qui résulte de la transformation chimique, sous l’effet d’un fort ensoleillement, des émissions d’oxydes d’azote principalement issues du trafic routier et les composés organiques volatils, émis surtout du secteur industriel.

 

L’ozone, une pollution de l’été

Les épisodes de pollution à l’ozone se manifestent de fin mai à mi-septembre, les jours sans vent, ensoleillés et à forte chaleur. Leur nombre devrait augmenter : alors que la qualité globale de l’air s’améliore, l’ozone est le seul polluant à afficher une hausse de ses niveaux (+27% depuis 2007), du fait des effets du réchauffement climatique et de températures toujours plus élevées.

 

Pollution à l’ozone : protégez les plus fragiles !

Quels effets sur la santé ?

Ce polluant oxydant devient toxique lorsque sa concentration augmente, notamment à l’encontre des personnes les plus fragiles : enfants en bas-âge, allergiques aux pollens, personnes âgées, malades chroniques… À la clé ? Des problèmes d’ordre respiratoire (asthme, irritations) ou cardiovasculaire potentiellement graves : en 2003, un lien a été établi avec la hausse de décès liés à la canicule.

 

Comment se protéger ?

  • Évitez le sport (et donc l’hyperventilation) aux heures chaudes
  • Aérer votre logement aux heures fraîches
  • Éloignez-vous des axes de trafic
  • Privilégiez les vacances à la mer ou à la montagne (lieux ventilés)
  • Voyagez de nuit (moins de trafic = moins de pollution)
  • Ouvrez vos fenêtres quand vous roulez
  • Soyez citoyen : circulez en train, à vélo ou à pied !
  • Porter un masque de chirurgien ne sert à rien : son filtre n’empêche pas les particules de passer ! Source : ATMO Auvergne-Rhône-Alpes.

À SAVOIR

Il ne faut pas confondre l’ozone, le polluant estival qui devient toxique lorsque sa concentration augmente, et la couche d’ozone, située dans la stratosphère et qui protège la planète des rayons ultraviolets du soleil.

Chargement des commentaires facebook ...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here