Protéger sa peau du soleil ect été : un réflexe indispensable !
Beau pour notre peau, le soleil peut aussi avoir des effets néfastes, sans quelques réflexes simples à adopter pour passer à travers... les coups ! ©Pexels

Après quelques mois d’hibernation, les beaux jours reviennent et notre moral est de nouveau au beau fixe. La lumière du soleil est synonyme de saison estivale, de vacances et de repos bien mérité. Ainsi, notre premier réflexe est de se précipiter en terrasse pour retrouver le teint hâlé de l’été dernier. Cependant, on oublie parfois des mesures de précaution pour éviter les fameux coups de soleil qui sur le long terme engendrent des lésions cutanées irréversibles. Les conseils de Chiara Denis, consultante Ma Santé en naturopathie et praticienne à Lyon.

Outre son rôle sensoriel, la peau endosse un véritable rôle de protection de l’organisme. Elle dispose ainsi de nombreux atouts comme la couche “cornée” par dessus l’épiderme qui forme un véritable rempart face aux agressions extérieures. Mais aussi grâce à des substances comme le sébum et la kératine qui imperméabilise la peau.

Face au soleil, les cellules mélanocytes vont activer la pigmentation de la peau via la production de mélanine. Autrement dit, le bronzage n’est autre qu’un mécanisme naturel de défense. Par conséquent, plus la peau est foncée et plus les rayons UV du soleil auront du mal à pénétrer la barrière cutanée.

 

Le soleil : notre meilleur ennemi

Le soleil est notre allié. Il joue non seulement sur notre bonne humeur mais possède également de nombreux bienfaits sur la santé. Cependant en excès et sans précaution adéquate, il peut être impliqué dans des troubles dermatologiques graves.

Parmi les principaux bienfaits :
  • Vitamine D: Sa principale source provient de l’exposition cutanée au soleil à partir des ultraviolets B (UVB). Cette vitamine joue un rôle essentiel notamment dans l’immunité mais aussi dans la santé osseuse. Ainsi, lors des beaux jours, une exposition quotidienne mais modérée au soleil permet de garantir un bon taux. Par ailleurs, plus la peau est claire, et plus la durée d’exposition doit être réduite car la synthèse de la vitamine D est plus rapide.
  • Bonne humeur: La lumière émise par le soleil freine la sécrétion de mélatonine qui peut jouer un effet dépresseur lorsqu’elle est produite en trop grande quantité. En effet, il est fréquent d’observer que de nombreuses personnes souffrent de dépression saisonnière durant l’hiver.
  • Action sur certaines pathologies cutanées comme l’eczéma ou le psoriasis qui font l’objet de traitement spécifique grâce à l’action anti-inflammatoire des rayons (UV). Thèse Mélanie Deparois “les effets des rayonnements ultraviolets sur la peau : les conseils du pharmacien d’officine”. 2014.

 

Parmi les effets néfastes du soleil :
  • UVA: Ces rayons sont reconnus comme responsables du vieillissement prématuré de la peau (rides, taches pigmentaires etc.) mais aussi de certains cancers cutanés. Leur particularité est qu’ils ne provoquent aucune brûlure et sont d’autant plus redoutables. De plus, les UVA passent à travers le verre (vitre de fenêtre par exemple).
  • UVB: Contrairement aux UVA, ils ne pénètrent pas en profondeur dans la peau. Ils sont responsables des coups de soleil (brûlure de la peau) mais aussi du bronzage dont la pigmentation sert de défense face aux agressions des rayons solaires. À terme, ils provoquent également des cancers de la peau.
  • Les cancers de la peau en particulier le mélanome et le carcinome sont des conséquences sur le long terme des rayons UV qui provoquent des lésions de l’ADN. Il convient de préciser que 65 à 95% des mélanomes cutanés sont causés par l’exposition aux rayonnements UV. Par ailleurs, les antécédents familiaux de cancer de la peau nécessitent un suivi régulier chez un dermatologue.

 

 

Les bons gestes pour protéger votre peau

Avant de se prélasser au soleil ou de retourner à vos occupations en extérieur, il est important d’avoir en tête quelques règles de prévention afin de protéger la peau.

  • Définissez votre phototype. Ce dernier indique le degré de protection de la peau face aux rayons solaires. Le phototype 1 se caractérise par une peau très blanche, des taches de rousseurs et des cheveux très clairs voire roux. Ce phototype (tout comme le n°2) doit éviter les rayons UV car il ne bronze pas et aura systématiquement des coups de soleil. À partir du phototype 4, la peau est plus mate, les cheveux sont souvent noirs et les yeux foncés. Ces derniers ne sont quasiment pas sujets aux coups de soleil mais il faut tout de même se protéger. Protéger vous en fonction de votre peau. Par ailleurs, plus les expositions sont longues et répétées, et plus le capital solaire acquis à la naissance s’épuise conduisant à des dommages cutanés. Citons par exemple le vieillissement prématuré de la peau (ride, tache de vieillesse), voire dans le pire scénario le cancer de la peau. 
  • Pour éviter les coups de soleil, exposez-vous progressivement lorsque les beaux jours arrivent tout en prenant en compte votre phototype. Commencez par 5 minutes puis allongez progressivement au fil des jours de préférence avant 12H et après 16H (pas plus de 30 min). Les phototypes 1 et 2 doivent absolument privilégier l’ombre.
  • Les vêtements (secs) longs et amples garantissent la meilleure protection. Pensez au chapeau et aux lunettes de soleil anti-UV ( norme CE) pour protéger votre visage ainsi que vos yeux.
    Crèmes, comment choisir ?
    Des protections simples pour éviter les coups de soleil.
    Sur la plage, gare aux expositions prolongées ! ©Pexels
  • Les crèmes solaires UVA/UVB sont indispensables mais sont souvent décriées du fait de leur composition chimique et de leur impact environnemental sur l’écosystème marin. Néanmoins, certaines marques ont réussi à se démarquer en commercialisant des produits plus respectueux, sans ingrédients issus de la pétrochimie et sans perturbateurs endocriniens. Retenez que plus votre phototype est bas et plus il faudra privilégier une crème à indice élevé. Il est important d’appliquer le produit avant l’exposition et de renouveler l’application toutes les 1h à 2h aussi bien à l’ombre qu’au soleil. En effet, les rayons UV passent aussi à travers un ciel voilé.
  • Les compléments alimentaires pour préparer la peau au soleil ne sont pas tous efficaces et ne protègent pas votre peau des rayons UV. À date, aucune étude scientifique ne permet de démontrer leur efficacité. Par ailleurs, méfiez-vous du message marketing trop vendeur qui promet un bronzage hors pair.
  • Fuyez les ultraviolets artificiels en cabine de bronzage qui abîment votre peau et provoquent aussi à terme des cancers cutanés.

 

Chez les enfants, la vigilance sera doublement renforcée pour protéger leur peau fragile. Avant un an, le bébé doit éviter toute exposition au soleil. Par ailleurs, pensez systématiquement aux lunettes solaire 100% anti UV ainsi qu’au chapeau à bord large. Enfin, veillez à bien l’hydrater avec de l’eau faiblement minéralisée.

 

 

Le soleil et votre peau : quelques bonnes astuces naturo

  • En cas de coup de soleil : les hydrolats de lavande aspic et de camomille matricaire (allemande) seront vos alliés pour soulager ces brûlures. Pulvérisez jusqu’à 6 fois par jour jusqu’à sa disparition. Autre soin naturel intéressant, le gel d’aloe vera à appliquer pur est connu pour ses vertues hydratantes et cicatrisantes. Autre option, le macérât huileux de calendula permet de calmer l’inflammation cutanée tout en la nourrisant.
  • favorisez une alimentation riche en antioxydant afin de combattre plus efficacement les radicaux libres qui endommagent la peau.
  • N’oubliez pas de boire minimum 1,5L d’eau par jour.

En fonction de votre situation personnelle de santé ou de vos antécédents familiaux, le dermatologue pourra vous conseiller au mieux pour préparer et préserver votre peau durant toute l’année.

 

Cliquez ici pour retrouver les conseils de Chiara Denis, naturopathe et réflexologue plantaire à Lyon.

À SAVOIR

La peau constitue le plus grand organe de notre corps dont les cellules se renouvellent environ tous les 28 jours. Sachez que c’est durant la nuit qu’elle se régénère d’où l’importance d’un bon sommeil.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here