En France, un aveugle naît toutes les 15 heures. Pour sensibiliser à cette maladie et au handicap visuel qui touche une population grandissante, l’Association Valentin Haüy lutte quotidiennement auprès des personnes malvoyantes et en cécité visuelle.

Près d’1,7 million de Français sont atteintes d’un grave trouble de la vision. 67 000 sont même totalement aveugles. Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, cela représenterait près de 180 000 personnes. Un handicap grandissant dans notre société, qu’un dépistage régulier pourrait pourtant permettre d’éviter.

 

Cécité visuelle : connaître le danger pour s’en prémunir 

La déficience visuelle : qu’est-ce que c’est ? 

La déficience visuelle correspond à une insuffisance ou une absence de vision qui peut se caractérisée par l’altération de l’acuité ou du champs visuel. Il en existe deux types : la malvoyance et le stade le plus avancé, la cécité visuelle. 

  • Une personne est considérée comme malvoyante lorsque l’acuité visuelle de son meilleur oeil après correction est comprise entre 4/10 et 1/10. Ou si son champs visuel est compris entre 10 et 20 degrés. Dans la vie quotidienne, un malvoyant ne peut en général que lire les très gros caractères et a ainsi du mal à faire ses courses ou encore à se déplacer dans les transports.
  • La cécité visuelle concerne les personnes aveugles dont l’acuité visuelle ne dépasse pas 1/20 même après correction.

 

Les handicaps visuels les plus courants

« La DMLA peut entraîner une malvoyance mais n’amène cependant pas à une cécité. Cela altère de façon plus ou moins grave la vision centrale mais pas la vision périphérique de la personne est sauvegardée », précise le Dr Florence Guerillon, médecin-ophtalmologiste à la clinique Saint-Charles, à Lyon.  

  • Le glaucome, qui constitue la première cause de cécité en France. 

« Le glaucome touche 1% de la population âgée de 45 ans, explique l’ophtalmologiste. « La vision périphérique est touchée dans ce type de trouble : c’est un peu comme si le malade voyait constamment à travers des jumelles. »   

  • La cataracte, qui peut également rendre une personne aveugle. 

Le Dr Guerillon rassure : « aujourd’hui, la cataracte est tellement bien traitée et soignée qu’elle n’entraîne plus de déficience visuelle. » 

Cécité visuelle : le dépistage pour préserver sa vue

Des symptômes qui alertent

Une vision floue de loin comme de près, des difficultés à voir les visages même après correction ou encore une tâche dans son champs de vision… Les signes d’une déficience visuelle peuvent être nombreux et diffèrent selon le profil de la personne. Tout trouble visuel qui peut handicaper la vie quotidienne doit alerter et est un motif de consultation. 

« Un handicap visuel s’évalue sur la limitation de la fonction visuelle d’une personne de façon quantitative mais également qualitative (dans ses déplacements, sa lecture etc.). » explique le Dr Guerillon. 

 

Quand consulter pour un trouble de la vue ?

Une consultation ophtalmologiste régulière reste le meilleur moyen de prévenir tout handicap  ou déficience visuels. La médecin-ophtalmologiste explique : « Le risque de développer des maladies visuelles est beaucoup plus important à partir de 45 ans. Il est donc nécessaire de consulter un spécialiste au moins une fois tous les trois ans à cette tranche d’âge. Et plus fréquemment pour ceux qui ont des antécédents familiaux de cécité visuelle ou de maladies génétiques oculaires. Pour les personnes diabétiques, plus à risques de développer une déficience visuelle, il est recommandé de se faire dépister tous les ans, voire plus souvent si des symptômes apparaissent. Enfin, quelque soit l’âge, se rendre régulièrement chez un ophtalmologiste pour s’assurer que tout va bien. »
  

Retrouvez la liste et les coordonnées de tous les médecins ophtalmologues sur votre commune ou votre quartier sur www.ordredesmedecins.fr.

 

À SAVOIR

L’Association Valentin Haüy (AVH) soutient et défend la cause du handicap visuel à Lyon. Engagée auprès des malades atteints de déficience visuelle. elle vise à améliorer et développer l’insertion et la socialisation des aveugles et malvoyants dans la société et le monde du travail. 

Chargement des commentaires facebook ...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here