test antigénique
Le test antigénique, un moyen rapide pour le cas contact de savoir s'il est contaminé ©P.A.

Être cas contact, presque une banalité aujourd’hui en France. Chaque jour, des milliers de personnes sont déclarées à l’Assurance Maladie. Informées par mail, par téléphone ou par SMS. Comment réagir si je suis cas contact ? Quelles précautions prendre pour moi et mon entourage ? Le contact tracing est-il vraiment fiable ? Les réponses à toutes vos questions sur les cas contacts. Avec la caution de Maxime Beltier, responsable de la plateforme de contact tracing de la CPAM du Rhône, à Villeurbanne.

 

J’ai été en contact avec un Covid+. Comment savoir si je suis vraiment cas contact ?

Toutes les personnes qui ont rencontré ou simplement croisé un cas positif à la Covid-19 ne sont pas cas contact. En effet, pour être considéré comme un ”cas contact” ou ”contact à risque”, il faut remplir plusieurs conditions d’un contact dit “rapproché”. Ce dernier se caractérise par une rencontre en face-à-face sans mesure de protection efficace (masque chirurgical, FFP2, en tissu) et ce à moins d’un mètre. À noter que la durée de l’échange n’a plus d’incidence. Alors qu’il fallait être en contact durant au moins 15 minutes durant la première vague.

Autre cas de figure, avoir partagé un espace confiné (bureau ou salle de réunion, véhicule personnel…) pendant au moins 15 minutes avec un cas, ou étant resté en face à face avec un cas, durant plusieurs épisodes de toux ou d’éternuement. Même s’il portait un masque.

 

Cas contact et isolement obligatoire

Après un contact avec une personne contaminée, je m’isole par précaution. Suis-je contaminant pour mon entourage/ma famille ?

A fortiori oui. C’est d’ailleurs dans la sphère privée et familiale que le virus circule le plus. En effet, sans gestes barrières, masques ni distanciation, la contamination est aisée. Toutefois, des mesures peuvent réduire ce risque de transmission. S’isoler, manger à distance respectable des autres, éloigner sa brosse à dents, son verre ou sa serviette sont autant de mesures indispensables.

Cependant, sachant que la contagiosité du coronavirus apparait bien avant les premiers symptômes éventuels, le risque d’avoir déjà infecté son entourage est fort. Raison pour laquelle toute personne vivant sous le même toit qu’un cas positif doit effectuer immédiatement un test sérologique PCR.

En revanche, si le cas positif fait partie de son entourage mais ne vit pas sous le même toit, il faut s’isoler et attendre sept jours après le dernier contact pour effectuer un test. C’est le temps d’incubation moyen du SARS-COV 2. Si l’on fait le test trop tôt, le risque de recevoir un faux-négatif est très élevé.

 

Le cas contact, confiné à la maison 

Les cas contact de cas contact doivent-ils s’isoler ? Peuvent-ils continuer à aller au travail, à l’école, à la crèche, en EPHAD ?

Si aucune règle en la matière ne fixe la conduite à tenir, il s’agit là d’un usage de bon sens. En effet, si vous êtes cas contact d’un cas contact, et que vos relations avec ce même cas contact sont élevées et sans protection, comme un frère ou une sœur par exemple, il convient de protéger autrui au mieux. Ainsi, le bon sens voudrait que vous vous isoliez et patientiez sept jours et ce, en attendant le résultat au test du cas contact.

Cependant, aucune obligation. Vous pouvez continuer à travailler mais en respectant le plus strictement toutes les mesures de protection, encore plus que d’habitude. Encore une fois, par bon sens, les EPHAD ou crèches sont des lieux regroupant des personnes fragiles. Il vaudrait donc mieux ne pas se rendre dans ces lieux afin d’éviter une potentielle contamination.

 

Je suis cas contact. Vais-je être contacté par la CPAM ?

contact tracing plateforme covid
Un “ange gardien” de la plateforme de la CPAM du Rhône©P.A.

La réponse est oui. Depuis cet automne, les démarches ont évolué. Objectif ? Concentrer les appels téléphoniques sur les patients zéro (contamination avérée) afin d’améliorer le contact tracing et renforcer les enquêtes sanitaires.

Dès lors, si vous êtes cas contact, la CPAM vous enverra un SMS. Ce dernier vous conduira sur un lien pour obtenir des informations. Tant sur les procédures à suivre que sur vos droits.

Par ailleurs, si vous êtes diagnostiqué Covid+, ce SMS permettra de préparer la liste des cas contact et leurs coordonnées. Une identification préalable importante avant de  -recevoir un appel téléphonique de la CPAM. Celle-ci vérifiera avec vous l’ensemble de ces éléments.

 

Les démarches en cas de symptômes liés à la Covid-19

Je présente des symptômes Covid. Quelles démarches dois-je faire ?

Deux types de démarches prioritaires sont à effectuer. La première est de s’isoler sur le champ. Le risque de contamination doit être minimisé. Ainsi, collègues, amis et membres de la famille doivent être protégés au maximum. Continuer à appliquer les gestes barrières, la distanciation sociale voire le port du masque chez soi peut être utile.

Seconde mesure essentielle, prévoir un dépistage Covid dans les plus brefs délais en téléphonant à son médecin traitant. Compte tenu du risque de positivité, il faut cesser tout déplacement non impérieux. Dès lors, prenez contact avec votre médecin par téléphone et ne vous déplacez pas sur place. Vous pouvez également établir, dans le cas d’un test s’avérant positif, la liste des cas contact au plus vite afin de freiner au mieux les contaminations.

Cependant, si vous n’êtes pas en mesure d’accéder à votre médecin traitant, l’assurance maladie vous permet de trouver un médecin acceptant des personnes susceptibles d’être Covid+ en dehors de leur clientèle habituelle. Pour cela, il faut téléphoner gratuitement au 09 72 72 99 09 du lundi au vendredi, de 8h30 à 17h30.

 

Déclarer les personnes à risques

Dois-je déclarer toutes les personnes que j’ai croisé ?

Non. Il s’agit de déclarer uniquement les personnes dites « cas contact rapproché ». En effet, déclarer toutes les personnes rencontrées est inutile. Seules les personnes sans protection ou côtoyées à moins d’un mètre présentent un réel risque d’avoir été infectées.

 

Quand dois-je faire mon test ?

Deux cas de figures vont conditionner la procédure à suivre. La première situation relève d’un cas symptomatique ou de personnes asymptomatiques vivant sous le même toit qu’une personne malade. Dans ce cas précis, s’isoler est primordial et un test doit être réalisé au plus vite.

En revanche, si la personne est cas contact asymptomatique et ne vit pas sous le même toit qu’une personne malade, elle doit s’isoler durant 7 jours et effectuer un test à la fin de cette durée. Un test trop rapide conduirait en effet à un probable faux-négatif. À noter que les tests sont pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie.

 

Cas contact et télétravail

Je suis cas contact. Dois-je continuer à aller travailler ?

Surtout pas ! Si vous présentez des symptômes ou êtes cas contact, s’isoler est la première démarche à suivre. En effet, vous risqueriez de transmettre davantage le virus autour de vous.

Dès lors, votre employeur peut convenir d’un télétravail si l’emploi et votre condition de santé le permettent. À défaut, un arrêt de travail sera prescrit par votre médecin traitant pour les personnes positives ou par l’Assurance Maladie concernant les cas contacts.

 

Comment obtenir un arrêt de travail pour Covid-19 ?

Un cas contact à risque peut demander un arrêt de travail en ligne sur le site declare.ameli.fr, notamment s’il ne peut pas télétravailler, après échanges avec l’Assurance Maladie.

L’arrêt de travail de 7 jours débute à la date à laquelle l’Assurance Maladie vous a informé que vous étiez cas contact, afin de vous laisser le temps d’aller faire votre test et d’obtenir vos résultats.

Si vous vous êtes isolé avant cette date, l’arrêt pourra être rétroactif dans la limite de 4 jours. Si les résultats du test ne sont pas connus à la fin de l’arrêt initial, vous pouvez demander une prolongation de l’arrêt dans la limite de 7 jours supplémentaires.

 

Contact tracing et cas contact, une technique fiable

Le contact tracing est-il fiable à 100 % ?

Partie intégrante de la politique « Tester, Alerter, Protéger », le contact tracing permet le repérage précoce des chaines de contamination, ainsi que l’isolement et le dépistage. Grâce à un système procéduralisé, l’Assurance Maladie est en mesure de contacter et d’informer rapidement les personnes à risques ou positives.

Cependant, le contact tracing ne peut afficher un taux de fiabilité à 100 %. Le mauvais respect de l’isolement, des gestes barrières voire un oubli dans l’identification des cas contacts est possible. Mais il s’agit dès lors d’une erreur humaine ou liée à la progression rapide du virus en France.

 

L’application TousAntiCovid facilite-t-elle le tracing ?

Oui. L’application de contact tracing, TousAntiCovid, apporte une aide supplémentaire. En effet, elle permet non seulement d’informer les personnes contacts rapidement mais aussi d’accélérer leur prise en charge.

De plus, grâce au signal Bluetooth émis par l’application, TousAntiCovid permet d’établir un historique de contacts dès lors qu’un autre utilisateur se tient à moins d’un mètre pendant 15 minutes. Une solution efficace en cas d’oubli.

Néanmoins, cette application tient au bon respect des consignes par les utilisateurs. En effet, une fois informés, ce sont aux utilisateurs de s’isoler immédiatement et de respecter les consignes de l’Assurance Maladie.

 

Test PCR positif… Comment réagir ?

Que faire si le test est positif ?

Il faut rapidement prendre contact avec son médecin traitant, rester isolé et surveiller son état de santé. L’Assurance Maladie a été informé de votre positivité par votre laboratoire de biologie. Elle va vous contacter pour identifier toutes les personnes avec qui vous avez été en contact rapproché sans masque ou autres protections (personnes vivant sous le même toit, collègues de bureau…).

Votre isolement doit durer au moins 7 jours. Il prendra fin après disparition des derniers symptômes, et au plus tôt 48 heures après la disparition de la fièvre ou de difficultés respiratoires (dyspnée).

Après cette période d’isolement, quelques mesures de précaution sont indispensables durant les 7 jours suivants : port du masque chirurgical, strict respect des mesures barrières et de la distanciation physique. Il convient aussi d’éviter tout rassemblement, professionnels, amicaux ou familiaux.

Pour les cas confirmés asymptomatiques, l’isolement de 7 jours pleins débute à partir du jour du prélèvement positif. En cas de survenue de symptômes tardifs, il convient de prévenir son médecin traitant. Dans ce cas, la période d’isolement est rallongée de 7 jours à partir de la date d’apparition des symptômes.

 

Rester vigilant en cas de test négatif

Que faire si le test est négatif ?

Si vous vivez sous le même toit qu’une personne contaminée, vous devez rester en isolement jusqu’à la guérison du malade et les 7 jours suivants. Au terme de ces 7 jours, il convient de refaire un test. S’il est à nouveau négatif et en l’absence de signe de la maladie, l’isolement prend fin.

Dans les autres cas, vous pouvez reprendre votre activité en respectant toutefois scrupuleusement les gestes barrières et en privilégiant le télétravail.

 

Je suis obligé de rester à la maison pour garder mon enfant qui est cas contact. Suis-je en arrêt maladie ?

Si l’arrêt maladie n’est pas obligatoire, l’isolement l’est. En effet, partageant le même domicile que votre enfant, il est fort probable que vous ayez été infecté par la Covid-19. Dès lors, il vous faut effectuer un test PCR le plus rapidement possible afin d’établir un diagnostic. Et ce, en présence ou non de symptômes. Toutefois, quel que soit le résultat du test, vous devrez respecter un isolement de 7 jours après la guérison de votre enfant.

Ainsi, l’isolement peut se dérouler de deux manières : l’arrêt maladie ou la mise en place du télétravail, si votre état de santé et votre assistance à l’enfant le permet.

 

Le cas contact, informé par SMS et par téléphone 

Je suis positif au coronavirus mais l’Assurance Maladie ne m’a pas contacté. Est-ce normal ?

Si l’Assurance Maladie a pour mission de contacter chaque personne positive au Covid-19, il se peut que le délai varie. En effet, plus les cas positifs sont nombreux, plus le délai sera important. Toutefois, grâce à un nouveau protocole en vigueur depuis début novembre, les délais sont minimisés et permettent de contacter chaque cas contact rapidement. Ainsi, dans les 24h suivant la confirmation d’un test positif et la mise à disposition du résultat par le laboratoire, vous devriez recevoir un sms puis un appel téléphonique de la CPAM.

 

Je suis cas contact. Quel type de test puis-je faire pour savoir si j’ai été vraiment contaminé ?

Dans votre cas, seul le test PCR est recommandé. En effet, les autres tests (tels que les nouveaux tests antigéniques en pharmacie) ne s’appliquent pas aux personnes cas contact du fait de leur moindre fiabilité (40 à 50% de faux négatifs).

Attention toutefois à respecter le délai préconisé. Pour un cas contact symptomatique ou vivant sous le même toit que la personne malade, le test doit être effectué dans les délais les plus brefs. Autrement, il faut compter sept jours après le dernier contact avec le cas positif pour réaliser ce test.

 

A SAVOIR

Si vous êtes cas contact, pour devez effectuer un test virologique RT-PCR par prélèvement nasal. Pas besoin d’ordonnance. L’Assurance Maladie vous a créé une fiche patient à votre nom permettant aux laboratoires de vous retrouver et ainsi vous permettre d’être testé, le tout pris en charge par l’Assurance Maladie à 100%.

2 Commentaires

  1. Mon fils vivant sous mon toit à été testé le 10 nov car malade. Mercredi 11 résultat positif. Jeudi 12 j’ai reçu sms pour aller me faire testé car mon fils avait reçu un appel demandant les noms. J’ai été testé le vendredi 13 et résultat négatif le 14. Mon fils a été arrêté jusqu’à aujourd’hui car 7 jours isolement. Normalement je dous faire un autre test. Je n’ai pas de symptômes et mon fils ait guéri puisque ces symptômes ont débuté il y a plus d’une semaine. Il a Dois-je quand même aller faire le 2ème test ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here