Canicule: une centaine de morts en Rhône-Alpes

0
117

A Lyon, comme à Grenoble ou Saint-Etienne, l’épisode de canicule en Rhône-Alpes est sur le point de se terminer. Si le ministère de la santé estime avoir été réactif pour limiter son impact, on dénombre en France près de 700 décès dus aux très fortes chaleurs. Dans la région Rhône-Alpes, le bilan s’élèverait à une centaine de personnes. Il risque de s’alourdir dans les prochains jours.

L’ensemble du territoire national connaît la vague de chaleur la plus importante depuis 2003. A l’époque, la canicule avait fait 15 000 morts. Cette année, on est loin d’atteindre ce triste record mais les fortes températures sont déjà responsables du décès de 700 personnes dans tout le pays. Dans la région, le quotidien local Le Progrès annonce une centaine de décès directement liés à la canicule dans la seule région Rhône-Alpes.

Le plan canicule, un dispositif jugé efficace

De son côté, Marisol Touraine s’est, dans un communiqué, félicitée de la réaction des professionnels de santé : « Notre pays a su faire face à cet épisode et contenir très fortement son impact sanitaire ». La ministre relève également l’utilité et la fiabilité des outils mis à la disposition de chacun dans le cadre du plan canicule activé dès la fin du mois de juin. Un tel dispositif a prouvé son efficacité en Rhône-Alpes estimel’Agence régional de santé (ARS)qui indique qu’auprès des établissements concernés « une adaptation de l’organisation pour faire face au surplus de sollicitations urgentes a été mise en place ». Cette adaptation s’est notamment traduite par deux mesures: d’une part des renforts au niveau de la régulation des appels adressés au SAMU; d’autre part, une mise en place de lits supplémentaires en post-urgence, pour fluidifier la prise en charge des urgences.

Une vague de chaleur intense et précoce

Bien que les autorités parlent d’impacts sanitaires « limités », le taux de mortalité du à la canicule est conséquent. Pour cause, cette vague de chaleur a surpris par son caractère précoce. Elle est en effet intervenue alors que les enfants étaient encore dans les écoles et en pleine période de ramadan. Les stations météo France de la région ont enregistré des températures record pour ce début de saison, en Rhône-Alpes mais aussi en Bourgogne et en Auvergne.
En ce qui concerne l’épisode de canicule actuel en Rhône-Alpes, l’arrivée d’orages va précipiter la chute des températures. Dès cette fin de semaine, la situation devrait revenir à la normale selon Météo France, seul le département du Rhône demeurant en vigilance orange jusque’à samedi.

A savoir

Qu’est ce que le plan canicule ? Quelques soient les températures, chaque 1er juin est déclenché le niveau d’alerte 1 du plan canicule. Il s’agit alors d’une veille saisonnière qui permet une vigilance plus importante des pics de chaleurs à venir et de commencer à diffuser des messages préventifs. Dès l’apparition de températures plus élevées, le dispositif déclenche le niveau d’alerte 2 du plan canicule. Les Agences régionales de santé préparent alors le terrain à un renforcement des mesures et communiquent les mesures à prendre aux préfets qui mettent en place le plan. Le niveau d’alerte 3 est déclenché ou non par le préfet dès qu’un département passe en alerte orange. Les établissements médicaux sont alors en alerte et des organismes tels que la Croix Rouge sont mobilisés.

Chargement des commentaires facebook ...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here