Miss France Bonnes Fées Lyon
Sylvie Tellier, présidente de l’association Les Bonnes Fées, accompagnée de Sophie Thalmann et Maeva Coucke © P.Auclair

A Lyon, le Centre Léon Bérard, spécialisé dans la lutte contre le cancer, vient d’inaugurer une Maison des Bonnes Fées. La deuxième en France. Une cérémonie en présence de trois Miss France, dont Sylvie Tellier, présidente de l’association Les Bonnes Fées, accompagnée de Sophie Thalmann et Maeva Coucke. Ce lieu dédié aux thérapies complémentaires permettra aux patients de participer à différents de ateliers socio-esthétiques pour prendre soin d’eux-mêmes pendant la maladie.

Trois “bonnes fées” se sont penchées ce matin sur le berceau de Léon Bérard. Leurs noms ? Sylvie Tellier, présidente de l’association Les Bonnes Fées, Sophie Thalmann et Maeva Coucke. Ces trois anciennes Miss France se sont déplacées à Lyon. Mission ? Inaugurer la Maison des Bonnes Fées inaugurée dans le centre lyonnais spécialisée dans la lutte contre le cancer.

Cette Maison, la deuxième de ce type ouverte en France, est un lieu entièrement dédié aux patients. Ces derniers y reçoivent des conseils adaptés, des astuces beauté d’une socio-esthéticienne. A la fois cosy et chaleureux, cet espace où se conjugue bien-être et détente, offre une réelle parenthèse dans le parcours de soins des patients qui luttent au quotidien contre la maladie. Situé dans un bâtiment attenant au centre, cet espace est accessible à tous les patients suivis au CLB, qu’ils soient adolescents ou adultes. Ce projet a été rendu possible grâce à un don de 42 000 € de l’Association Les Bonnes Fées au CLB.

 

Ateliers collectifs ou séances individuelles

cancer bonnes fées lyon
Les “Bonnes Fées” de Léon Bérard

Dans un premier temps, des ateliers collectifs ou des séances individuelles de socio-esthétique vont être proposés gratuitement aux patient(e)s. A terme, d’autres activités seront mises en place pour leur bien-être comme de la méditation, des ateliers nouage de foulard,… 

En plus du financement de la Maison des Bonnes Fées, l’association permet à la deuxième socio-esthéticienne du Centre Léon Bérard, Aurélie Delabre, d’être présente 2 jours par semaine (contre 1 jour auparavant). Prochain objectif de l’association: financer 3 jours de présence grâce aux dons qu’elle collectera lors de ses prochains événements. 

 

Cancer, prendre soin de soi

Pendant la maladie, et le cancer en particulier, les soins de socio-esthétique font partie intégrante de la prise en charge des patients. Détente, conseils, échanges,… il est de plus en plus démontré que les soins de support peuvent participer à la guérison. 

Toutes les chimiothérapies et radiothérapies peuvent avoir des répercussions sur la peau, les cheveux et les ongles car elles ralentissent le développement des cellules. Chutes des cheveux, sécheresses, rougeurs, altérations des ongles… Les traitements contre le cancer entraînent de nombreux désagréments qui augmentent le mal-être psychologique et physique des patients. Il est donc essentiel qu’ils puissent bénéficier au cours de leur parcours de soins de soins ou de conseils de socio-esthétiques. 

 

A SAVOIR

L’association Les Bonnes Fées, présidée par Sylvie Tellier et composée de 17 anciennes Miss France, a pour but de venir en aide aux femmes dans le besoin et plus particulièrement, les femmes atteintes d’un cancer. Après avoir ouvert une première Maison des Bonnes Fées en mai 2018, l’association a choisi le Centre Léon Bérard pour inaugurer sa deuxième maison. Situé dans un bâtiment attenant au centre, cet espace est accessible à tous les patients suivis au CLB, qu’ils soient adolescents ou adultes. 

Chargement des commentaires facebook ...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here