Les bons points de l’acupuncture

1
255

Médecine énergétique à la pratique ancestrale, l’acupuncture attire de plus en plus d’adeptes souhaitant trouver une alternative aux médicaments pour soigner leur maux. A l’hôpital, l’acupuncture est particulièrement utilisée pour la douleur.

Du latin acus aiguille et pungerere piquer, l’acupuncture est l’une des thérapeutiques de la médecine traditionnelle chinoise pratiquée depuis l’Antiquité.
Cette médecine est qualifiée d’énergétique car ses principes reposent sur l’équilibre du yin et du yang dans chaque personne.

Quand cet équilibre est rompu, l’energie vitale est bloquée au lieu de circuler librement dans tous le corps via les méridiens. En piquant ces méridiens en certains points, l’acupuncteur redirige le cours de l’énergie et rétablit l’équilibre. Il existe plus de 360 points d’acupuncture répartis sur la totalité du corps.

Efficacité de l’acupuncture

Même si l’acupuncture a été reconnue officiellement par l’Ordre des médecins en tant qu’orientation médicale, son efficacité fait toujours débat au sein de la communauté scientifique.Cela ne l’empêche pas de connaître un bon succès auprès du grand public, puisqu’un Français sur cinq a déjà essayé cette médecine (Francoscopie 2003). Très utilisée dans l’aide au sevrage tabagique il y a quelques années, cette méthode est en perte de vitesse depuis l’apparition des substituts nicotiniques.Elle reste malgré tout en bonne place parmi en France où sur 321 consultations d’aide à l’arrêt du tabac, 47 pratiquent l’acupuncture?

Acupuncture, rhumatisme et lunbago

Les indications d’un traitement par l’acupuncture sont multiples et diverses. «En premier lieu, le traitement de la douleur mécanique due à des pathologies comme les rhumatisme, tendinite, lumbagos…», indique le docteur Paul Castro, médecin acupuncteur qui assure une consultation au sein du service de rhumatologie de l’hôpital Lyon-Sud.
Il revendique une approche différente du patient. «Je commence toujours par établir un diagnostique médicale et ensuite j’adapte mes questions à la médecine chinoise. Pour un lumbago par exemple je demande si la douleur s’améliore avec un repos ? Change-t-elle en fonction de la chaleur ? D’un mouvement ? Je traite le patient dans sa globalité».

L’acupuncture et la médecine traditionnelle

Depuis 35 ans qu’il exerce, le docteur Castro constate une évolution positive de la reconnaissance de l’acupuncture par ses collègues de la médecine traditionnelle.
«J’ai commencé mes consultations à l’hôpital Saint-Luc Saint-Joseph, puis j’ai exercé à l’Hôtel-Dieu et depuis 10 ans je suis à l’hôpital Lyon-Sud. Au début de ma carrière, beaucoup de patients voyaient l’acupuncture comme leur dernière chance de se soulager. Aujourd’hui c’est complètement différent. La plupart de mes patients me sont adressés par mes confrères allopathes».

Chargement des commentaires facebook ...

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here