La culotte de cheval touche bon nombre de femmes, mais il est possible de s'en débarrasser
La culotte de cheval touchera à un moment de leur vie la majorité des femmes, qui disposent toutefois de quelques solutions efficaces pour y échapper. © Freepik

Véritable complexe pour de nombreuses femmes, la culotte de cheval est souvent qualifiée de disgracieuse. Caractérisée notamment par un élargissement des hanches et l’apparition de cellulite, elle est en fait synonyme d’accumulation de graisse liée aux bouleversements hormonaux qui jalonnent la vie d’une femme, entre puberté, grossesse et ménopause. Mais rassurez-vous, cette gêne esthétique n’est pas une fatalité et il existe plusieurs moyens pour s’en débarrasser.

La stéatomérie, plus communément appelée culotte de cheval, touche près de 90% des femmes à un moment ou l’autre de leur vie. Source de complexes, ce phénomène engendre questionnements et inquiétudes. D’où vient la culotte de cheval ? Les hommes peuvent-ils être concernés ? Comment s’en débarrasser ? Explications.

À quoi est due la culotte de cheval ?

Cet élargissement au niveau des cuisses, des hanches et des fesses, souvent accompagné de cellulite, résulte d’une augmentation du nombre de cellules graisseuses dans ces zones du corps.

Les causes de cette accumulation de graisse sont variées. Chez les femmes, elle peut tout simplement être d’origine hormonale. Les œstrogènes et la progestérone favorisent en effet naturellement le stockage de la graisse dans le bassin, les cuisses et les fesses. Néanmoins, son apparition peut également être due à une mauvaise alimentation ou un manque d’exercice physique, des facteurs contre lesquels on peut lutter. Elle peut aussi s’avérer tout simplement héréditaire.

Qui est concerné ?

Lorsqu’il est question de culotte de cheval, on pense souvent immédiatement aux femmes. Pourtant, les hommes, bien que beaucoup moins touchés, ne sont pas en reste ! L’alimentation et la condition physique jouent un rôle pour la gent masculine également. En effet, certains hommes stockent eux aussi une partie de leur graisse dans ces mêmes zones.

Culotte de cheval : on peut s’en débarrasser !

Comment en venir à bout ?

Si votre culotte de cheval vous complexe, rassurez-vous, il existe de nombreux moyens de la diminuer, voire de la perdre.

Il est tout d’abord conseillé de modifier son alimentation. Attention, il n’est pas question de moins manger, mais de mieux manger. Pour cela, il faut privilégier les produits frais et les bonnes graisses et au contraire éviter un apport en sel trop conséquent, notamment en réduisant sa consommation de produits transformés. Il est aussi nécessaire de boire beaucoup d’eau, afin de favoriser l’élimination de cellulite.

Il est également possible de remédier à ce problème par l’exercice physique, et vous avez le choix ! Vous pouvez pratiquer des exercices depuis chez vous, en ciblant les cuisses, les fesses et les hanches (squats, burpees…). Vous pouvez aussi privilégier le sport à l’extérieur : la natation, le vélo, le running et le CrossFit sont vivement conseillés car efficaces pour cette zone du corps.

À noter qu’il est également possible d’avoir recours à la chirurgie. Il existe en effet plusieurs méthodes permettant de venir à bout de sa culotte de cheval. Liposuccion, coolsculpting… plusieurs opérations sont possibles en fonction des besoins.  

À savoir 

L’expression « culotte de cheval » provient directement du XIXème siècle. À cette époque, le terme « culotte » signifiait pantalon. La culotte de cheval était donc à l’origine un pantalon pour faire du cheval, caractérisé par une forme ample au niveau des cuisses.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here