Baignade: la qualité de l’eau s’améliore en Rhône-Alpes

0
403
En Rhône-Alpes, les sites de baignade présentent une eau de bonne qualité

En période de fortes chaleurs et de canicule, rien de mieux qu’une petite baignade pour se rafraîchir les idées. Bonne nouvelle, la qualité des eaux ne cesse de s’améliorer dans la région Rhône-Alpes selon le dernier rapport l’Agence Régionale de Santé. Seuls quels rares sites en Drôme et en Ardèche demeurent dans le rouge.

Selon le dernier rapport de l’Agence Régionale de Santé (ARS), la qualité des eaux dans la région Rhône-Alpes continue de s’améliorer au fil des ans. L’an dernier, 226 plans d’eau, lacs et rivières ont été contrôlés par les services de l’ARS, soit au total plus de 2000 prélèvements pour analyses bactériologiques réalisés par des laboratoires agréés par le ministère de la Santé. En fin de saison, un classement de chaque site de baignade a été établi à partir de ces résultats d’analyses bactériologiques sur les 4 dernières années, permettant d’apprécier globalement son état sanitaire au regard des normes européennes. Au final, le classement des sites de baignade rhônalpins en eau naturelle et artificielle se révèle rassurant pour les adeptes de la brasse et du crawl puisque 94% des sites sont conformes aux normes européennes.

En Drôme et en Ardèche, quelques sites de baignade surveillés

Les contrôles sanitaires mettent en évidence une bonne qualité globale des eaux de baignade. Seuls quelques rares sites sont classés non conformes par rapport aux nouvelles normes européennes entrées en vigueur en 2013. Il est d’ailleurs intéressant de constater que le nombre de sites présentant une qualité des eaux insuffisant est en baisse, les rares plans d’eau incriminés étant situés dans la Drôme et en Ardèche“, explique Cécile Allard, responsable du service Santé Environnement au sein de l’ARS Rhône-Alpes.

De fait, dans le détail, le rapport de l’ARS décerne la palme à 185 sites dont la qualité des eaux est jugée “excellente”, 31 sites ayant une eau de “bonne qualité” et 2 sites présentant une qualité “suffisante”. Seuls 8 sites sont dans le collimateur des experts de l’ARS qui estiment la qualité de leurs eaux “insuffisante”.

Mauvaise évacuation des eaux usées

Dans la plupart des cas, ce sont des “transferts de déjections fécales” qui sont à l’origine des examens bactériologiques révélant une qualité des eaux insuffisante. “Une mauvaise évacuation des eaux usées et des déjections animales lors d’orages sont souvent en cause. La mise aux normes des stations d’épuration et une bonne collecte des eaux usées permettent d’améliorer la qualité moyenne des eaux de baignade dans la région“, souligne Cécile Allard.

Concrètement, cinq sites ardéchois présentent des eaux de baignade insuffisante à Vogüe (L’Ardèche-Vieux Pont), Balazuc (L’Ardèche-Pont de Balazuc), Rosières (La Beaume-La Tourasse), Chassiers (La Ligne-Camping les Ranchisses) et Dornas (La Dome-Plage de la Gandole). Par ailleurs, trois sites drômois affichent aussi des analyses bactériologiques insuffisantes en pays diois: Drôme de Beaumont à Luc en Diois, Drôme Centre Die et Drôme aval Die.

Les sites de baignade du Rhône bien notés

Dans le département du Rhône, 8 sites de baignade ont été contrôlés (quatre sites de baignade au Lac de Miribel-Jonage, un site au Lac des Sapins, un site sur le Plan d’eau du Colombier à Anse, un site sur le Plan d’eau des Roches à Condrieu et un sitesur le Plan d’eau du Bordelan à Villefranche-sur-Saône). Tous ces sites de baignade présentent des eaux “d’excellente qualité”, seul le site du Lac des Sapins étant légèrement moins bien noté.

 

A savoir

Suite à une baignade, des gastro-entérites, des affections respiratoires, de la peau et de la sphère ORL peuvent être provoquées principalement par des germes pathogènes présents dans l’eau. Pour éviter ces désagréments et surtout éviter les risques de noyade, il est essentiel de suivre les consignes de sécurité indiquées sur les lieux de baignade ainsi que quelques précautions simples: privilégiez les zones de baignade surveillées; entrez de manière progressive dans l’eau, surtout quand elle est froide ou après une longue exposition au soleil, pour éviter les risques d’hydrocution; surveillez en toute circonstances vos enfants quand ils jouent au bord de l’eau ou quand ils se baignent; évitez de vous baigner après les orages susceptibles de rejeter des eaux insalubres.

 

 

Chargement des commentaires facebook ...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here