AVC: agir dans les 3 heures

1
461

A l’occasion de la journée nationale de l’Accident vasculaire cérébral, les Hospices civils de Lyon ont rappelé qu’un AVC est une urgence vitale pour laquelle la rapidité de la prise en charge est primordiale.

L’accident vasculaire cérébral touche 10 000 personnes par an en Rhône-Alpes

  • C’est la troisième cause de mortalité et la première cause de handicap acquis.
  • Près de 150 000 Français sont touchés chaque année.
  • L’AVC touche toutes les tranches d’âge : la moyenne d’âge des patients atteints est de 73 ans.
  • 20% des personnes atteintes d’AVC, soit 30 000 personnes environ, ont moins de 20 ans.

Les signes de l’accident vasculaire cérébral

  • Engourdissement, paralysie d’un ou plusieurs membres
  • Diminution ou perte de la vision
  • Perte soudaine de la parole ou difficulté à parler ou comprendre
  • Maux de tête sévères et inhabituels sans cause apparente
  • Instabilité de la marche inexpliquée ou chute soudaine

En général, le ou les symptômes apparaissent brutalement et concernent plus particulièrement un coté du corps.

L’AVC est une urgence : il faut agir dans les 3 heures et contacter le 15

L’AVC est une urgence médicale nécessitant une thrombolyse dans les 3 heures qui suivent les premières manifestations d’un accident vasculaire afin d’éviter des lésions irréversibles.
La thrombolyse est une injection de médicament permettant de déboucher les vaisseaux sanguins. Elle est effectuée après confirmation d’un bilan neurologique comprenant un scanner ou une IRM.

Une unité spécialisée à Lyon et dix en Rhône-Alpes

L’unité neurovasculaire de l’hôpital neurologique Pierre-Wertheimer composée de 6 lits de soins intensifs neurovasculaires et de 14 lits de neurologie post urgence, est le seul service de la région lyonnaise habilité à traiter les urgences AVC (750 par an).
Cette structure travaille en collaboration étroite avec le SAMU qui, lors d’une suspicion d’AVC, transporte directement les patients vers l’unité. Le malade pourra bénéficier d’une thrombolyse, traitement qui doit être instauré dans les toutes premières heures qui suivent l’apparition des symptômes.
Dans tous les cas de forte suspicion d’AVC: appeler le 15 qui décidera en accord avec les médecins de l’Unité Neuro-Vasculaire de Lyon ou des autres centres de Rhône-Alpes de l’orientation à donner au patient.

A savoir

En Haute-Savoie, l’ouverture d’une unité de neurologie avec lits d’hospitalisation dédiés sur le site de Saint-Julien-en-Genevois est prévue pour la fin d’année 2014 afin de développer les prises en charges neurologiques en proximité pour les patients du bassin genevois. Le CH Annecy Genevois dispose déjà d’un service dédié à la prise en charge des urgences neuro-vasculaires (AVC et AIT) sur la commune de Pringy.

Chargement des commentaires facebook ...

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here