aromatherapie_huiles_essentielles_ra sante
Aromathérapie : des solutions naturelles pour soigner les maux d'hiver.

La froideur de l’hiver met souvent notre santé à rude épreuve. L’aromathérapie, qui puise son savoir-faire dans la nature, aide à booster nos défenses immunitaires. Petit guide des huiles essentielles pour soigner les maladies hivernales avec le Dr Couic Marinier, spécialisée en pharmacognosie et aromathérapie.

Basée sur les huiles essentielles naturelles, l’aromathérapie propose une nouvelle façon de se soigner. La variété des huiles essentielles va de pair avec leur efficacité contre les différentes pathologies existantes. Petit guide d’aromathérapie pour l’hiver par le Dr Françoise Couic Marinier, spécialisée en pharmacognosie et formatrice en aromathérapie. 

En petite forme… Deux gouttes d’huile essentielle et ça redémarre !

Fatigue, baisse de tonus
Les huiles essentielles d’épinette noire et de menthe poivrée vous aideront à lutter contre les coups de mou et le refroidissement du corps. Pour un réveil tonique, massez les tempes avec deux gouttes d’huile essentielle d’épinette noire légèrement diluées dans une huile végétale (abricot, macadamia, sésame…). Au cours de la journée, optez pour deux gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée déposées sur le poignet. Vous pouvez ainsi les sentir trois à quatre fois par jour pour un regain d’énergie.

 

Écoulements et congestions nasaux
Pendant l’hiver, il est fréquent d’avoir le nez qui coule ou au contraire bouché. Le combo des huiles essentielles de lavande aspic et de menthe poivrée vous aidera à mieux respirer. Placez deux gouttes de chacune d’entre elles sur un mouchoir. À respirer deux à quatre fois par jour jusqu’à rétablissement. 

 

Maux de gorge, angines
Pour apaiser rapidement ce type de douleur, délayez deux gouttes d’huile essentielle de thym à thujanol ou à linalol dans une cuillère à café de miel, trois fois par jour.  

Il est également possible de masser la gorge avec un mélange de deux gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus citronnée, de laurier noble et d’huile végétale de macadamia. Ce type de soin peut convenir aux enfants à partir de 3 ans. 

 

Les huiles essentielles contre les virus hivernaux

Maladies infectieuses, virus

Les huiles essentielles de Ravintsara, d’arbre à thé et de Niaouli sont de parfaits alliés contre les maladies infectieuses. À la dose de deux gouttes chacune, le mélange s’administre en massage du cou au niveau des ganglions, du thorax et des plantes de pieds. Puissantes antivirales, ces huiles essentielles peuvent également être utilisées sur les poignets, en amont, pour prévenir les pathologies hivernales. 

 

Sinusites, bronchites, maladies ORL
Rhumes, laryngites, trachéites… L’essence d’eucalyptus, précieux décongestionnant des voies respiratoires (comme celles de l’arbre à thé et de Ravintsara), favorise la guérison des troubles ORL viraux. Pour soigner une bronchite, deux gouttes d’huile essentielle de cyprès ajoutées au sirop pour la toux, peut renforcer son efficacité. En cas de toux grasse, diluez deux gouttes d’huile essentielle de myrte vert dans une cuillère de miel à avaler après chaque repas.

S’il ne fallait en choisir qu’une, ce serait l’huile essentielle d’arbre à thé. Grâce à ses vertus antibactériennes et antivirales, il s’agit d’une puissante alliée contre les maladies infectieuses et d’oto-rhino-laryngologie (ORL).

Prendre soin de sa peau avec l’aromathérapie

Peaux sèches, irritées
Baisse de température, atmosphère polluée… L’hiver n’est pas la saison idéale pour la peau. La sécheresse et les tiraillements de l’épiderme sont les problèmes les plus fréquents. Hydratez et chouchoutez le plus possible votre peau avec des soins naturels. 

Pour réaliser une cure nourrissante et régénérante, ajoutez 30 gouttes d’huile essentielle de géranium à 50 ml d’huile d’argan pour la nuit ou à de l’huile de jojoba pour un soin matinal non-gras. Le même procédé peut être réalisé avec du lait pour le corps. 

Pour les lèvres gercées, optez plutôt pour une huile végétale comme celle de coco ou d’amande douce ou encore du beurre de karité. 

 

Attention : l’aromathérapie n’est pas faite pour tout le monde ! 

Les huiles essentielles contiennent des actifs très concentrés qui peuvent être nocifs voire toxiques pour des personnes fragiles. Certaines d’entre elles sont donc déconseillées aux enfants de moins de 6 ans et aux femmes enceintes. Elles peuvent également être contre-indiquées dans certaines maladies (épilepsie, hypertension, pathologies auto-immunes, en cas de greffes etc). Demandez conseil à votre médecin ou pharmacien avant toute consommation d’huiles essentielles.  

Dans les formules citées ci dessus, seules les huiles essentielles de citron et de géranium, peuvent convenir à une majorité de personnes et notamment aux enfants à partir de 3 mois ans. Pour assainir l’air ambiant intérieur par exemple, souvent pollué pendant l’hiver, diluez 10 gouttes dans un diffuseur à eau, à diffuser pendant 5  à 10 minutes. Il est toutefois recommandé de réaliser cette manipulation lorsque les personnes à risques ne sont pas présentes dans la pièce. 

Retrouvez la liste des médecins de votre ville ou de votre quartier sur www.conseil-national.medecin.fr.

 

À SAVOIR

L’aromathérapie est une médecine complémentaire, généralement utilisée en supplément de la médecine traditionnelle. Gare cependant aux interactions nocives avec certains médicaments ! Pour votre santé, il est impératif de demander conseil à un professionnel de santé avant toute pratique d’automédication, notamment par le biais des huiles essentielles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here