Apnée du sommeil et ronflements: la trouvaille de deux Lyonnais

0
923
Ronfl'less constitue une solution innovante pour combattre le ronflement et l'apnée du sommeil
Le ronflement, un enfer pour le compagnon nocturne du ronfleur... ©DR

L’apnée obstructive du sommeil et les ronflements perturbent les nuits de plus d’un quart des Français ? Deux Lyonnais viennent de mettre au point un ingénieux système pour remédier à ces troubles respiratoires.

Sommeil perturbé, fatigue au réveil, maux de tête, stress, somnolence la journée… L’apnée obstructive du sommeil ou syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS) est devenue un véritable “cauchemar” pour tous ceux qui en souffrent, mais aussi pour tous les autres qui dorment à côté d’un ronfleur. Pour vaincre ces troubles respiratoires et retrouver des nuits paisibles, deux Lyonnais viennent de breveter et de commercialiser un nouveau compagnon nocturne aussi original qu’efficace baptisé Ronfless.
Dormir sur le dos favorise le ronflement et augmente le risque d’apnée obstructive du sommeil. En discutant avec un spécialiste ORL, on s’est aperçu qu’il n’existait que des solutions chirurgicales, bricolées ou très onéreuses. Nous avons donc imaginé un nouveau dispositif de thérapie positionnelle pour apprendre à ne plus dormir sur le dos à moindre frais“, explique Nicolas Tomatis.

Apnée du sommeil: une ceinture de sécurité dans la nuit

Dans le dos, une boule empêche de se retourner le dormeur la nuit
Une ceinture au niveau du torse pour éviter de dormir sur le dos ©DR

Ex-cadre dans l’industrie pharmaceutique, ce dernier s’est donc associé à Patrick Frenay, fabricant de matériel orthopédique, pour concevoir Ronfless, une ceinture tricotée dotée dans sa face interne de bandes en silicone pour éviter les frottements et un obtenir meilleur maintien. Mais l’astuce se situe sur l’arrière de la face externe de la ceinture, en l’occurrence une sorte de boule en matériaux composites. Cette partie arrondie, bombée, de la taille d’une balle de tennis, empêche le dormeur ronfleur et/ou apnéique de dormir sur le dos durant la nuit. “En quelques secondes, avant de se coucher, on place la ceinture autour du torse, on la ferme à l’aide de crochets Velcro et le tour est joué, explique Nicolas Tomatis. La thérapie positionnelle est une des mesures recommandées par le corps médical pour lutter contre les ronflements et l’apnée obstructive du sommeil. Elle a montrée son efficacité en réduisant de façon significative l’indice d’apnée/hypopnée, c’est à dire le nombre de pauses respiratoires d’au moins 10 secondes“.

Réduction sensible de l’apnée et des ronflements

Depuis plus de deux ans, des tests cliniques sont réalisés à l’unité du sommeil de la Clinique Lyon Lumière à Meyzieu (Rhône)  sur de nombreux patients avec des tests probants tant pour les ronfleurs que pour les apnéiques. Ainsi, avec cette ceinture magique, le temps de sommeil sur le dos diminue de 79% sans diminuer le temps de sommeil total, induisant une diminution importante des ronflements.
De même, le nombre d’apnées et d’hypopnées du sommeil en position dorsale diminue de 74%. A la clé, un sommeil de meilleur qualité et donc une meilleure qualité de vie. “Dès la première nuit, on apprend à mieux dormir. La plupart des patients mettent la ceinture durant quelques nuits, puis ils la délaissent après avoir pris l’habitude de dormir sur le ventre ou sur le côté. Si leurs mauvaises habitudes reviennent, ils ressortent juste la ceinture du placard“, sourit Nicolas Tomatis, persuadé du bien-fondé de son concept. “De nombreux médecins préconisent le port de Ronfless la nuit, d’autant que la solution n’est pas très coûteuse“.
Vendue pour l’instant 49,90 euros sur un site dédié (www.ronfless.com), Ronf’less devrait bientôt faire son apparition  sur certains sites web spécialisés puis, à terme, sans doute, dans les pharmacies. Peut-être la promesse de douces nuits pour les 14 millions de ronfleurs et les 2 millions d’apnéiques recensés en France…

A SAVOIR

En matière de ronflements, les hommes sont majoritaires (60%) jusqu’à la ménopause, puis le rapport hommes/femmes s’équilibre après la ménopause. Si le surpoids, l’alcool et les médicaments relaxants sont souvent à l’origine des ronflements du dormeur, la position couchée sur le dos constitue un facteur aggravant pour tous ceux qui souffrent de cette vibration des tissus de la gorge.

Chargement des commentaires facebook ...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here