La deuxième journée française de l’allergie du 20 mars dernier a donné le ton : l’allergie occupe le quatrième rang mondial des maladies selon l’Organisation mondiale de la santé. A cette occasion, Rhône-Alpes Santé fait le point sur la prise en charge des allergies.

Santé publique et prévention des allergies

Véritable problème de santé publique, les réactions allergiques sont en constante augmentation. Aujourd’hui, on estime que 20 à 30 % de la population est allergique.

Réactions allergiques

Personne n’est à l’abri. Etre allergique, c’est réagir anormalement à une substance inoffensive présente dans l’environnement (allergène). Le système de défense reconnaît alors cette substance comme dangereuse lors du premier contact. Au moment du second voire du troisième contact, la réaction du corps se fait plus violente et les symptômes se manifestent.

Comment devient-on allergique ?

Des sujets peuvent devenir allergiques car ils présentent une prédisposition héréditaire aux allergies. Plus de 80% des enfants allergiques ont un parent allergique.

Mais les facteurs environnementaux comme le mode de vie, la pollution ou encore le tabac ont des incidences sur le développement d’une allergie.

Connaître les allergènes

L’allergène est la substance à laquelle réagit négativement le corps. Les allergènes sont classés dans en plusieurs catégories :

  • Allergènes inhalés : éléments présents dans l’air. Les plus courants sont les pollens d’arbres et de plantes surtout pendant les saisons polliniques. Les moisissures, les acariens ou encore les poils d’animaux peuvent provoquer des réactions allergiques.
  • Allergènes alimentaires : différents aliments peuvent être la source d’allergies notamment le lait de vache, les arachides…
  • Allergènes de contact avec la peau : essentiellement présents dans des produits chimiques (parfums, extraits végétaux, produits d’entretien…), mais aussi dans des bijoux fantaisies, fermoirs de montre… Le nickel est un métal particulièrement allergène et peut déclencher un eczéma de contact.
  • Venins des insectes piqueurs : réactions allergiques lors de piqûre de guêpes, abeilles, frelons…
  • Allergènes médicamenteux : tous les médicaments peuvent être la cause d’allergies mais en particulier les antibiotiques.

Manifestation d’une allergie

L’allergie ont peut se manifester par des symptômes respiratoires, une rhinite allergique, de l’asthme…

Des plaques sur la peau, des démangeaisons ou encore des boutons peuvent traduire une urticaire ou encore un eczéma de contact.

Allergies et tests cutanés

Le meilleur moyen de diagnostiquer une allergie est d’effectuer des tests cutanés comme les “pricks-tests” ou encore l’intradermoréaction. Ces tests sont réalisés par des allergologues.

Qu’est ce qu’une allergie croisée ?

On parle d’allergie croisée quand l’origine ou la structure proche de deux espèces végétales ou animales d’allergènes favorise le déclenchement d’une réaction allergique.

Les allergies croisées se révèlent parfois surprenantes. Exemple : le bouleau et la pomme ont des pollens communs.

Les traitements de l’allergie

  • Éviction de l’allergène : éviter tout contact avec le ou les allergène(s) responsable(s) de la réaction allergique.
  • Médicaments contre l’allergie : traitements anti-allergiques prescrits en fonction des symptômes, médicament anti-histaminique, corticoïdes nasaux (pulvérisation)
  • Désensibilisation : traite la cause de l’allergie en habituant progressivement l’organisme à l’allergène.

Tout savoir sur les allergies en Rhône-Alpes

Association Asthme et Allergies :
3, rue de l’Amiral Hamelin 75116 Paris –
Tél. : 01 47 55 03 56

http://www.asthme-allergies.org/
http://www.stallergenes.fr/

Jenna De La Fuente

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here